Que vaut la marque Corteiz ? Avis et meilleurs produits

Avis Corteiz
@clint419

Créée en 2017, Corteiz (également connue sous le nom de CRTZ) est devenue l’une des marques les plus populaires auprès des jeunes branchés et une référence incontournable du streetwear.

A la fois anti-conformiste et ultra-tendance, elle crée l’événement à chaque nouveau drop, comme ont pu le faire Bape ou Supreme avant elle. Mais cet engouement est-il justifié ? Que valent vraiment les produits lancés par la marque ? On vous donne notre avis sur Corteiz dans cet article.

Née en 1853, la marque Tissot reste l'une des plus populaires au monde. L'une des plus emblématiques de l'horlogerie suisse, aussi. L'atelier familial est devenu un véritable empire au sein du Swa...Lire la suite

L’histoire de la marque Corteiz

Logo Corteiz

Le nom fait penser à un modèle de chez Nike, pourtant Corteiz n’a absolument rien à voir avec la marque à la virgule. On peut tout de même dire que son logo est déjà devenu aussi emblématique que le Swoosh, représentant l’îlot d’Alcatraz et traduisant la volonté de rébellion de la marque.

C’est en 2017 qu’un certain Clint Ogbenna, un jeune homme originaire du Nigéria et vivant dans l’ouest londonien, également connu sous le pseudo de Clint419 sur les réseaux, aurait lancé son label depuis sa chambre d’étudiant. Au départ, Clint crée sa communauté sur Instagram tout en conservant son compte privé, contribuant à accentuer le mystère autour de la marque. Il gagne en popularité en annonçant à ses abonnés des « drops sauvages », soit des événements confidentiels au cours desquels il est possible de se procurer des vêtements ou des sneakers de la marque. Le lieu et l’horaire sont annoncés à la dernière minute et il peut s’agir d’un terrain de foot aussi bien que d’un parking ou une petite épicerie. Premier arrivé, premier servi !

Le bouche-à-oreille fonctionne à merveille, comme ce fut le cas pour Supreme quelques années auparavant. A défaut de donner des interviews à la presse, Clint sait donc qu’il peut compter sur une fanbase fidèle et engagée… d’autant que le jeune homme est très habile dans sa communication. L’un de ses coups marketing les plus réussis est aujourd’hui connu sous le nom de « Great Bolo Exchange » après avoir posté un message s’adressant à « tous les gens qui ont leur veste Norfy (The North Face, ndlr) depuis plus de 3 ans, et qu’elle est abîmée et fatiguée. Demain c’est l’heure de l’échanger contre quelque chose qui vous tiendra plus chaud, et qui vous rendra bien plus heureux et stylé. 50 livres seulement. Garanti. » Ce drop londonien permettait donc à chacun de venir avec une veste matelassée et de l’échanger contre une doudoune Corteiz pour une somme dérisoire. Mais au-delà de l’aspect purement marketing, la marque a soigné son image en annonçant que les manteaux ramenés seraient redistribués à une association venant en aide aux sans-abris et aux personnes les plus démunies.

Bolo Exchange Corteiz

Des stars britanniques telles que Central Cee, Jorja Smith ainsi que le regretté Virgil Abloh sont aperçus sur le tapis rouge avec des pièces estampillées Corteiz, contribuant à l’incroyable engouement suscité par la marque. Pas de quoi faire dévier Clint de sa trajectoire, lui qui continue à appliquer la même recette et à rencontrer toujours plus de succès. Quitte à être parfois dépassé par ses fans comme en avril 2023, où la distribution d’une paire de Corteiz x Nike Air Max 95 dégénère à Paris… les médias relaient les vidéos de cette bagarre en masse, mais les sneakers sont écoulées en quelques secondes à peine.

Après cette collaboration de prestige avec Nike, Corteiz a encore terminé l’année 2023 en beauté, avec le lancement d’une collection ultra-limitée avec Supreme. De quoi déchaîner un peu plus les passions et générer de nouvelles attentes pour 2024 !

Corteiz x Supreme @clint419
Collab' Corteiz x Supreme

Notre avis sur Corteiz

Ce qui rend les vêtements et sneakers Corteiz si désirables, c’est avant tout leur rareté. Et l’effet de surprise qui va de pair avec leur lancement. Pour autant, les amateurs de mode streetwear sont aussi unanimes : le prix est l’un des grands atouts de la marque.

Clint tient à ce que son label ait de vraies valeurs et n’entend pas (jusqu’à présent) gonfler artificiellement les prix de ses pièces. Outre la doudoune à 50£ du Great Bolo Exchange, les t-shirts ne dépassent guère 30€ et quelque 120€ pour un pantalon. Par rapport aux marques streetwear plus traditionnelles, et au vu de la qualité proposée, c’est donc une excellente affaire !

Les meilleurs produits de Corteiz

La présence de l’emblématique prison d’Alcatraz ou du slogan « Rules The World » (« règne sur le monde » en VF) suffit à transformer n’importe quelle pièce Corteiz en objet de convoitise.

Sur les sites de resell, on note toutefois que les pantalons cargos font partie des vêtements les plus recherchés et que le prix des shorts a tendance à flamber. Parmi les drops récents, le maillot de foot revu et corrigé par Corteiz compte aussi de nombreux fans, au même titre que les sneakers Nike, lancées en 2023 à Paris.

Pantalon cargo 5 Starz Guerillaz
Pantalon cargo Corteiz 5 Starz Guerillaz
Nike Air Max 95 SP Corteiz Sequoia
Nike Air Max 95 SP Corteiz Sequoia
Maillot de football américain Corteiz Club RTW
Maillot de football américain Corteiz Club RTW

Où acheter des vêtements Corteiz ?

Vous l’avez compris, la marque Corteiz est un ovni sur la scène streetwear. Pas de boutique physique, ni même d’e-shop. Le site officiel, avec son adresse énigmatique (crtz.xyz) n’est accessible qu’avec un mot de passe et seul le compte Instagram de Clint permet d’obtenir quelques indices quant aux futurs drops.

Même si la marque a expressément demandé à ses clients d’éviter le resell, certaines pièces se retrouvent quand même sur des sites spécialisés comme StockX ou WeTheNew.

Site officiel Corteiz

Les dernières actus de la marque

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

1 commentaire

  1. Après m’avoir pris pour un dindon en me proposant de mettre de l’huile sur une fermeture éclair bloquée de veste…
    Après m’avoir pris pour un débile en m’affirmant que le produit était ainsi conforme …
    Le service client (qui n’en a que le nom) me prend pour un mongol en me demandant un retour du produit en Chine pour remboursement… Aucune chance d’aboutir, et depuis aucune nouvelles !

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *