Jaeger-LeCoultre Reverso : simplement l’une des montres les plus iconiques de l’Histoire

A quoi reconnaît-on une montre mythique ? A son look ? A sa popularité ? A son prix ? A sa capacité à traverser les âges ? Sans doute un peu tout cela à la fois… et bien plus encore. En tout cas, s’il est un modèle qui remplit tous ces critères, c’est bien la Reverso de Jaeger-LeCoultre. Créée en 1931, ce modèle aussi raffiné qu’innovant ne jouit certes pas de la popularité d’une Rolex Submariner ou d’une Royal Oak Audemars-Piguet… mais n’a pourtant rien à leur envier.

A plus de 90 ans, cette montre est celle qui incarne le mieux aujourd’hui le savoir-faire Jaeger-LeCoultre. Régulièrement déclinée dans de nouvelles versions plus ou moins complexes ou colorées, la Reverso est toujours capable de se sublimer pour faire rêver les vrais passionnés d’horlogerie. Nous vous proposons donc une plongée dans l’histoire de cette icône pas comme les autres.

Les années 1970 ont été une décennie complexe pour bon nombre de marques horlogères. Age d'or pour les unes, crise sévère et début de la fin pour les autres... La période a aussi (et surtout) été mar...Lire la suite

En 2023, la Reverso rejoint la famille The Collectibles chez Jaeger-LeCoultre
En 2023, la Reverso rejoint la famille The Collectibles chez Jaeger-LeCoultre

Comment Jaeger-Lecoultre a eu l’idée de la Reverso

Si la manufacture Jaeger-LeCoultre est installée depuis 1833 dans la Vallée de Joux en Suisse, c’est bien en Inde que débute l’histoire de la Reverso. Au début du 20e siècle, il s’agit encore d’une colonie britannique et les officiers aiment jouer au polo pendant leur temps libre.

Oui, mais voilà : ces hommes remarquent que les verres de leurs montres sont souvent brisés pendant les matchs. Car même si le polo est souvent vu comme un sport de gentleman, c’est aussi une discipline très… virile ! Pour résoudre ce problème, ils demandent à César de Trey, un distributeur de montres suisse de passage, de leur fournir une montre qui pourrait être retournée pour protéger le verre. Celui-ci se rapproche alors de Jacques-David LeCoultre, puis de son partenaire Edmond Jaeger (basé à Paris) pour concrétiser ce projet.

Jaeger-Lecoultre Reverso 1931
Boitier réversible Jaeger-LeCoultre Reverso

Avec l’aide l’ingénieur René-Alfred Chauvot naît la Reverso et son iconique boîtier réversible en 1931. D’un simple geste, il devient possible de « retourner » sa montre pour en protéger le verre : au recto, la montre affiche l’heure de façon traditionnelle ; au verso, le fond du boîtier résiste aux chocs et protège le mécanisme du garde-temps.

La montre gagne rapidement en popularité, et pas seulement parmi les poloïstes. Certains voient dans le dos plein de cette montre le moyen idéal de personnaliser leur garde-temps, en le gravant de diverses initiales ou armoiries ou même de décors artistiques.

Les membres de la famille royale britannique et de l’élite internationale exhibent de plus en plus fièrement leur Reverso au poignet… si bien que l’invention de Chauvot (qui a cédé ses droits à Jaeger-LeCoultre) suscite la convoitise d’autres marques horlogères parmi lesquelles Hamilton, Vacheron Constantin ou même Patek Philippe.

Boitier gravé Jaeger-Lecoultre Reverso 1948

La Reverso, entre grandeur et décadence

Cette association de l’envers et l’endroit a donné naissance à des montres aux combinaisons si riches et surprenantes que la Reverso est vite devenue une icône Une vraie figure artistique et pas seulement horlogère. Reconnaissable au premier coup d’œil grâce à son boîtier rectangulaire (très en vogue à cette époque, en témoigne le succès de la Tank de Cartier), elle séduit aussi par la pureté de ses lignes et ses emblématiques godrons, ses trois « rainures » situées en haut et en bas du cadran.

Mais après la Seconde Guerre mondiale, l’esthétique Art Déco n’a plus autant la cote et la Reverso finit par disparaître du catalogue Jaeger-Lecoultre dans les années 1950, au profit de montres automatiques avec un boîtier rond. On pourrait penser que ce n’est pas la crise du quartz des années 1970 qui va lui permettre de retrouver le devant de la scène, et pourtant…

Montre Jaeger Lecoultre Reverso Classic

Alors que l’industrie horlogère suisse est en plein marasme et que les ventes de Jaeger-LeCoultre ont dangereusement chuté, le salut de la Reverso va venir d’Italie ! Georgio Corvo, qui distribue les montres de la marque dans la Botte, est persuadé que ce modèle peut encore plaire au public. Notamment aux élites en quête d’un modèle élégant qui se remarque et qui permette d’afficher un certain standing. Enzo Ferrari et Gianni Versace font partie de cette jet-set qui adopte la Reverso.

A partir de là, l’emblématique montre retrouve une vraie cote d’amour et Jaeger-LeCoultre lui redonne la place qu’elle mérite parmi ses collections. Automatique ou à quartz, pour homme ou pour femme, avec un boîtier plus ou moins large, en acier ou en or, la Reverso se décline à l’infini ou presque. Dans les années 1980, et encore plus au cours de la décennie suivante, elle redevient un modèle phare de la marque et retrouve peu à peu son statut d’icône.

Montre Jaeger Lecoultre Reverso Tribute Gyrotourbillon

Quand l’art se mêle au mystère et à la surprise

La Reverso de Jaeger-LeCoultre doit évidemment son succès à son ingénieux et délicat mécanisme, grâce auquel le boîtier coulisse sur lui-même avant de se retourner complètement. Mais justement, c’est aussi cette faculté à exhiber l’un ou l’autre de ses visages qui participe à l’attrait incontestable de cette montre : qui sait ce qui se cache de l’autre côté du boîtier ? Sa particularité ouvre des dimensions, dont les seules limites sont l’imagination. Simple gravure, ou monogramme sophistiqué faisant appel aux Métiers Rares, tels que le sertissage et l’émaillage, la Reverso peut réserver bien des surprises.

Au fil des années, les horlogers de Jaeger-LeCoultre ont d’ailleurs démontré leur inventivité et leur maîtrise à maintes reprises. Les déclinaisons Duetto et Duoface, par exemple, sont dotées de deux cadrans qui permettent d’afficher deux heures différentes (à défaut d’être bien protégées pendant les parties de polo).

Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Hokusai en 2018

Plus que de simples coquetteries esthétiques, la marque en profite donc pour faire l’étalage de son savoir-faire. Diverses complications s’invitent régulièrement (phase de lune, répétition minutes…), avec une sorte d’apothéose en 2021 pour les 90 ans du modèle : la Reverso Hybris Mechanica Calibre 185 devient la première montre-bracelet au monde à proposer des affichages sur quatre faces… et peut-être bien l’une des plus belles montres du monde, tout simplement !

Ce n’est pas un hasard si de nombreuses stars ont été vues ces dernières années avec une Reverso au poignet, à l’instar de Jay-Z, Clive Owen ou encore Pierce Brosnan.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Dans sa volonté de repousser toujours plus loin les limites du savoir-faire horloger, Jaeger-LeCoultre a su faire de sa Reverso bien plus qu’une simple montre de polo. Un modèle culte qui fait rêver bon nombre de collectionneurs, qui a rejoint la gamme The Collectibles en 2023 (au même titre que la Deep Sea) et qui a même eu droit à un livre dédié que l’on vous recommande chaudement.

Livre Reverso Jaeger-LeCoultre