[TEST] Garmin Fenix 5 : la montre sportive presque parfaite

Sans doute l'une des meilleures montres connectées pour les sportifs

--- Le ---

Garmin nous propose régulièrement des accessoires connectés de qualité pour les sportifs. Cela se vérifie encore avec la montre Fenix 5.

[TEST] Garmin Fenix 5 : la montre sportive presque parfaite
DR ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Parmi les nombreuses montres connectées dédiées au sport, la Garmin Fenix 5 fait figure de très haut de gamme : cette montre sortie en 2017 réunit en effet l'ensemble des caractéristiques que sont en droit d'attendre les amateurs d'endurance : autonomie record, altimètre, baromètre, fonctions intelligentes dédiées à l'optimisation des entraînements sont de la partie.

Selon les modèles, Garmin ajoute même un verre saphir ou une cartographie embarquée, histoire de ne plus jamais se perdre en balade. Reste à voir ce que donne la Fenix 5 une fois passée au poignet. Notre avis détaillé dans le test qui suit.

Garmin Fenix 5 : pour tous les sports (ou presque)

Le premier point qui marque à l'utilisation, c'est la variété des activités sportives gérées nativement par la montre : on retrouve la quasi-totalité des sports d'endurance, de la course à pied au VTT en passant par le trail, le paddle, l'aviron, le golf, ou le ski.
Pour chacune de ces pratiques, la Fenix 5 met à profit son GPS et ses capteurs pour afficher des informations adaptées : vitesse instantanée, vitesse moyenne, distance parcourue, fréquence cardiaque, nombre de longueurs en piscine… on dispose d'une palette complète d'informations affichées de façon bien lisible sur le grand écran circulaire de la montre.

Pour chaque activité, on peut naviguer entre plusieurs écrans d'information pour afficher des données supplémentaires, et paramétrer l'ensemble pour l'adapter précisément à son programme d'entraînement ou à ses accessoires, histoire par exemple de récupérer les informations transmises par un capteur de puissance en cyclisme ou un compteur de foulées en course à pied.
Sur la version 5X, on profite de surcroît de la cartographie : on peut donc dédier un écran à sa position précise sur une carte, avec suivi d'itinéraire et repérage de points d'intérêts.

Ces fonctions avancées prennent tout leur sens quand il s'agit de préparer une sortie en terrain naturel ou un programme d'entraînement. Ici, on délaissera la montre quelques instants pour passer sur le service Garmin Connect dont l'interface très complète dispose de modules dédiés à la création d'itinéraires ou à la mise en place de séquences de fractionné. Pour la cartographie, on vous suggère tout de même de télécharger des traces toutes prêtes plutôt que de concevoir vous-même votre randonnée en pleine montagne, l'exercice pouvant se révéler quelque peu fastidieux.

Montre au poignet, on n'hésitera en revanche pas à utiliser les fonctions circuit et tour qui sont pratiques pour mesurer ses performances et programmer du fractionné dès que l'on court sur piste ou dans un parc dont on connait les dimensions. Les amateurs pourront également associer leur montre à l'appli Strava pour récupérer les segments paramétrés par la communauté et les utiliser comme autant d'objectifs spécifiques.


Premier contact avec la montre Garmin Fenix 5

Cardiofréquencemètre et coach au poignet

Aux paramètres de distance et de vitesse, la montre Garmin Fenix 5 ajoute un volet dédié à l'impact de l'effort sur le corps, porté en premier lieu par un cardiofréquencemètre intégré au dos du boîtier. Il forme une légère bosse mais cela ne se sent pas du tout lorsque la montre est portée.

En revanche, il faut penser à bien ajuster le bracelet autour de son poignet si l'on veut profiter d'un suivi fiable de la fréquence cardiaque. Comme tous les cardio au poignet, le capteur de la Fenix 5 offre de bons résultats sur les moyennes mais se révèle moins précis qu'une ceinture dédiée pour les mesures instantanées.

La fréquence cardiaque vient nourrir les assistants imaginés par Garmin pour encourager et soutenir les sportifs dans leur effort. Après quelques courses, on a ainsi la surprise de voir la montre afficher après 5 minutes d'échauffement un pronostic sur la séance à venir qui prend la forme d'une note censée indiquer le potentiel perçu. Le fonctionnement n'est pas forcément très clair, mais le système est efficace : les séances pour lesquelles il affichait une note positive se sont effectivement révélées satisfaisantes sur le plan des performances. Cet assistant prodigue également des conseils sur les temps de récupération ainsi qu'une estimation de l'impact de la dernière séance sur la filière aérobie.

Pour tous les jours, la Fenix 5 dispose également d'indicateurs et de tableaux de bord dédiés à la mesure de l'activité physique. Elle sait par exemple afficher le nombre de pas parcourus ou détecter un trajet en vélo même si aucune activité n'a été lancée manuellement. Ce suivi est bien sûr moins précis dans la mesure où le GPS ne fonctionne pas, mais on se prend vite au jeu de retrouver l'ensemble de ses activités, sportives et non sportives, au sein d'une même interface.


Test de la montre connectée Garmin Fenix 5


Dos du boîtier et cardiofréquencemètre de la Garmin Fenix 5

Garmin Connect et fonctions connectées

Après chaque activité, la Fenix 5 est en mesure d'afficher un rapport extrêmement détaillé qui va lister l'ensemble des paramètres enregistrés, sortir le tracé du parcours sur une carte et rappeler où l'utilisateur se situe par rapport à ses records personnels et ses entraînements précédents.

Toutes ces données sont ensuite transmises sans fil, via Bluetooth, à l'application Garmin Connect installée sur le smartphone de l'usager. Régulièrement mise à jour par Garmin, cette application permet aussi de mettre à jour les nombreux widgets prévus par le constructeur pour sa montre, à commencer par la météo du jour ou la cartographie.

Avec son grand écran couleur, la montre est aussi en mesure d'afficher des notifications transmises par le téléphone : signal d'appel, SMS, message WhatsApp, Facebook Messenger... on dispose d'un aperçu pratique directement au poignet, même s'il n'est pas possible de répondre sans sortir son téléphone. La montre autorise en revanche le contrôle simple de la musique en cours de lecture.

Un boîtier conçu pour durer

Place maintenant à la montre proprement dite : Garmin livre avec la Fenix 5 un bel objet aux finitions en acier qui inspirent confiance. Etanche (10 ATM), la Fenix 5 est déclinée en trois tailles d'écran : la version standard fait 47 mm de diamètre, la Fenix 5S est à 42 mm tandis que la Fenix 5X en impose avec ses 51 mm.

Cette segmentation, renforcée par le verre saphir optionnel sur les versions 5 et 5S, permet à Garmin de créer un effet de gamme, mais elle vise aussi à répondre à des besoins différents : les femmes se tourneront plus naturellement vers la 5S, adaptée aux poignets fins, les hommes qui souhaitent porter leur montre au quotidien resteront sur la 5, tandis que les amateurs de randonnée ou d'ultratrail qui veulent le meilleur en matière d'autonomie et de cartographie partiront sur la 5X. Les trois boîtiers présentent le même aspect métallique, avec un design à la fois sobre et élégant, pensé pour inspirer confiance au porteur.

Par défaut, Garmin livre sa Fenix 5 avec un bracelet silicone bien adapté pour le sport, légèrement élastique et agréable à porter. On retrouve le système de fixation Quickfit qui permet de changer facilement de bracelet, histoire par exemple de varier les plaisirs entre le sport et la ville. Attention toutefois : les bracelets officiels font grimper l'addition.


Bracelet de la montre Garmin Fenix 5


Bracelet Garmin avec boucle déployante

En résumé : notre avis sur la montre Garmin Fenix 5

Après quelques heures de transpiration Fenix 5 au poignet, que retenir de cette montre ? Il est impossible de la prendre en défaut sur le plan des fonctionnalités tant Garmin a prévu de répondre à tous les usages sportifs courants. Sa précision est également inattaquable, surtout si l'on active simultanément GPS et Glonass.

L'autonomie enfin se révèle tout à fait impressionnante : la Fenix 5X a tenu quinze jours à notre poignet avec des notifications activées et trois sorties de 90 minutes par semaine. En échange d'un prix certes un peu salé (à partir de 599€ pour la Fenix et 699€ pour la 5X), Garmin livre donc une montre sportive particulièrement complète, très agréable à manipuler et à porter.

OFFRE : du 06/11 au 03/12/2017, le bijoutier en ligne Ocarat rembourse chaque semaine 1 montre Garmin achetée sur son site.


Thèmes connexes : garmin smartwatch cardio
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES