Louis Vuitton x Akrivia : cette montre à double face est exceptionnelle à plus d’un titre

Louis Vuitton a récemment annoncé sa volonté de renforcer son positionnement dans le monde de l’horlogerie. Et même de devenir une référence du (très) haut de gamme.

Après avoir relancé des marques comme Gérald Genta et Daniel Roth à travers sa Fabrique du Temps, le malletier français entend bien donner plus de visibilité à ses propres montres. Et pour cela, Louis Vuitton n’hésite pas à associer son nom à celui d’autres créateurs horlogers, à commencer par le génial Rexhep Rexhepi, fondateur de l’Atelier Akrivia. Le premier fruit de cette collaboration, la LVRR-01 Chronographe à Sonnerie, est une montre véritablement exceptionnelle.

Il n'y a encore pas si longtemps, Piaget semblait être la seule marque horlogère capable de concevoir des montres ultra-plates. Et si, désormais, Richard Mille et Bvlgari l'ont détrônée, la maison de...Lire la suite

Louis Vuitton et Rexhep Rexhepi, une collaboration aussi inattendue que séduisante

Dans l’objectif de dynamiser son segment de montres et proposer des pièces rares à une clientèle exclusive, Louis Vuitton a lancé une série de garde-temps créée en partenariat avec des horlogers indépendants.

Chaque année, pendant cinq ans, un artiste du secteur imaginera une montre aux côtés de la maison française. Les bénéfices des ventes seront reversés au « Louis Vuitton Watch Prize for Independent Creative », un concours lancé par Jean Arnault, directeur de la division horlogerie du malletier. Cet événement vise à accompagner un horloger indépendant qui recevra une dotation de 150 000 euros, dès 2024.

Pour cette première collaboration exceptionnelle, Louis Vuitton a fait appel à Rexhep Rexhepi. Etoile montante de l’horlogerie, originaire du Kosovo, le jeune homme a fondé l’Atelier Akrivia en 2012 et s’est rapidement fait un nom dans le milieu. Il a notamment remporté le Prix de la Montre Homme au Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2022, pour son Chronomètre Contemporain II.

Alors, forcément, quand le malletier français a annoncé avoir travaillé avec l’horloger de génie, il nous tardait de découvrir le fruit de cette collaboration. Bonne nouvelle, la LVRR-01 Chronographe à Sonnerie, qui allie le savoir-faire des deux maisons, est une montre de toute beauté.

La LVRR-01 Chronographe à Sonnerie, une montre à admirer sous toutes les coutures

A collaboration exceptionnelle, montre exceptionnelle. De fait, la LVRR-01 Chronographe à Sonnerie n’est pas un garde-temps comme les autres. Bien que séparés par plus de 150 ans d’histoire, Louis Vuitton et l’Atelier Akrivia partagent des valeurs communes, notamment leur respect pour le savoir-faire artisanal. Les deux maisons ont donc fait le choix d’associer plusieurs complications historiques sur cette montre, à commencer par un mouvement tourbillon inédit, développé par Rexhep Rexhepi.

Montre Louis Vuitton x Akrivia

Visible à six heures, celui-ci effectue une révolution toutes les cinq minutes, contrairement aux tourbillons traditionnels qui tournent toutes les soixante secondes.

D’autre part, le mouvement à remontage manuel développé par Rexhep Rexhepi se dote aussi d’un chronographe à sonnerie, une double complication intégrée de manière inédite dans une montre-bracelet. Loin d’être anecdotique, l’association d’un chronographe à un mécanisme de sonnerie est exceptionnelle dans l’univers de l’horlogerie moderne.

Le boîtier en platine, de 39,9 mm de diamètre, est une réinterprétation de la montre Tambour de Louis Vuitton, mais il se distingue ici par une conception double face. Au recto, le cadran en verre saphir translucide fumé arbore un logo unique, mélange de la signature Akrivia et des initiales LV en or 3N. Au verso, le chronographe s’anime sur un cadran en émail grand feu sur une base en or palladium. La montre offre ainsi un second visage très différent, plus contemporain, mais tout aussi séduisant.

Montre Louis Vuitton x Akrivia chronomètre

Pour protéger cette oeuvre d’art horlogère, Louis Vuitton a imaginé une malle ornée d’un motif peint à la main, avec les signatures de Rexhep Rexhepi, du maître boîtier Jean-Pierre Hagmann, et de l’émailleur Nicolas Doublel.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

La production de cette montre d’exception sera limitée à 10 exemplaires seulement. Il faudra débourser pas moins de 540 000 euros pour acquérir cette sublime LVRR-01 Chronographe à Sonnerie dans son écrin de collection.

Coffret Louis Vuitton x Akrivia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *