Chiffre Rouge : Dior relance sa montre homme et c’est une excellente nouvelle !

A l’image de Louis Vuitton, qui entend renforcer son positionnement dans l’horlogerie de luxe, Dior semble vouloir déclarer sa flamme aux amoureux de belles montres. Ou plutôt re-déclarer sa flamme. Car si la maison de l’avenue Montaigne est toujours resté présente dans l’horlogerie féminine, elle s’est octroyé un break depuis près de 10 ans sur le marché masculin. Il est donc temps d’écrire un nouveau chapitre de cette histoire, avec la renaissance d’une montre homme déjà culte, la Chiffre Rouge.

Une montre homme chez Dior, c’est rare !

Certains l’ignorent peut-être, mais Dior est l’une des premières maisons de couture à s’être intéressée à l’horlogerie. Sa première collection est née en 1975 et 25 ans plus tard, elle s’est même dotée de sa propre structure de développement, Les Ateliers Horlogers Dior, installés à La Chaux-de-Fonds.

On a trop tendance à l'oublier, mais à côté de ses foulards et parfums, Hermès est aussi une maison qui propose de très belles montres : l'Heure H et son iconique boîtier carré, l'Arceau taillée pour...Lire la suite

La D de Dior, Gem, Grand Bal… Plusieurs collections se sont succédé avec plus ou moins de succès. Leur point commun : elles sont réservées aux femmes. Il a fallu attendre 2004 pour voir une première montre masculine chez Dior. Baptisée Chiffre Rouge, celle-ci avait grandement bénéficié du travail d’Hedi Slimane, alors directeur artistique de Dior Homme, et qui est allé jusqu’à choisir le nom de ce premier modèle masculin. Avec un look très dark, chic et racé, et simplement quelques touches de rouge pour faire honneur à son nom, cette première semblait en appeler d’autres. Mais si elle a bien été redessinée une fois, la Chiffre Rouge a fini par disparaître des collections en 2015, Dior préférant se concentrer sur ses modèles féminins.

Alors que l’année 2024 marque les 20 ans de sa création, peut-être inspirée par la tendance Y2K qui remet les années 2000 au goût du jour, la maison Dior surprend son monde en relançant sa montre masculine. Même nom, même recette : il est grand temps de découvrir la nouvelle Chiffre Rouge.

Une collection horlogère en rouge et noir

Au total, 8 modèles unisexes devraient être lancés cette année dans cette collection Chiffre Rouge, les cinq premiers étant disponibles dès le 12 février, clin d’oeil à la date du premier défilé de Christian Dior.

Un boîtier de 38 ou 41 mm, un chrono ou un tourbillon : il y en aura pour tous les goûts avec ces 8 versions. Mais bien sûr, certains éléments seront communs, à commencer par cette couleur noire omniprésente, qui contraste parfaitement avec les quelques touches de rouge que l’on retrouve sur l’aiguille des secondes, les poussoirs ou le 8 du guichet date, chiffre fétiche de monsieur Dior.

Parmi les signes caractéristiques de la Chiffre Rouge, la couronne retrouve sa place décalée à 4 heures et le boîtier adopte une forme asymétrique… comme c’était déjà le cas en 2004. Pour y ajouter une dose de modernité, Dior a opté pour un nouveau motif signature, le cannage, que l’on retrouve un peu partout, du cadran au bracelet, en passant par la masse oscillante.

Montres Dior Homme Chiffre Rouge

Justement, même si l’on est chez Dior, le style ne doit pas sacrifier la technique. Mue par le Sellita SW300 dont la fiabilité n’est plus à prouver, la version 38 mm part déjà sur de bonnes bases. Mais c’est bien le « gros » modèle de 41 mm qui risque de susciter la convoitise, animé par le mouvement chronographe El Primero 400 avec 50h de réserve de marche. Un calibre Zenith dans une montre Dior assemblée dans La Fabrique du Temps Louis Vuitton : la synergie du groupe LVMH semble prendre tout son sens avec cette nouvelle Chiffre Rouge !

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Enfin, pour compléter le lancement de cette nouvelle collection, Dior a imaginé deux éditions limitées à 20 exemplaires chacune. Ces deux montres sont dotées d’un tourbillon volant fascinant, le détail du cannage se retrouvant même sur la cage du mouvement. Moins présente sur ces versions, la couleur rouge se limite au bumper à 4h, tandis que la lunette se pare au choix d’acier DLC noir ou d’or rose sertie de saphirs arc-en-ciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *