Victorinox Dive Pro : cette montre de plongée ne manque vraiment pas de caractère

Victorinox a l’habitude de proposer des montres outils à l’aise sur tous les terrains. Des toolwatches qui allient parfaitement style, résistance et fonctionnalité, à l’image de l’incontournable I.N.O.X.

Mais en tant que spécialiste du couteau suisse, la marque ne manque pas une occasion de démontrer sa polyvalence : sa nouvelle Dive Pro est une plongeuse pleine de caractère, qui saura trouver sa place à la ville aussi bien qu’en dehors des sentiers battus.

La Speedmaster d'Omega fait partie des montres les plus emblématiques du 20e siècle. Principalement parce qu'elle a accompagné les premiers pas de l'Homme sur la Lune... Si l'exploit lui a valu l...Lire la suite

Victorinox, une marque suisse qui a plus d’un tour dans sa poche

Tout le monde (ou presque) a déjà entendu parler de Victorinox. Pour ses inimitables couteaux, ses bagages ou même ses parfums. Ce que le grand public a parfois tendance à oublier, c’est que la marque suisse propose aussi de très belles montres depuis plus de 35 ans.

Si l’on regarde dans le rétro, l’histoire de Victorinox, elle, remonte bien plus loin en arrière. En 1884, précisément, quand Karl Elsener a ouvert son atelier de coutellerie à Ilbach, en Suisse. Au cours des premières années, il fournit notamment les soldats de l’armée suisse, vite séduits par son « couteau d’officier suisse original et de sport ». Officiellement enregistré en 1897, cet outil multifonctions est aujourd’hui connu dans le monde entier sous le nom de « couteau suisse original ».

Ce n’est qu’au début du 20e siècle que la marque prend le nom de Victorinox. Le premier changement intervient en 1909 quand Karl Elsener rebaptise son entreprise Victoria, en hommage à sa mère. Puis, en 1921, l’invention de l’acier inoxydable, matériau révolutionnaire pour le monde de la coutellerie, amène à la naissance de Victorinox.

Devenu un objet courant incontournable dans de nombreux foyer, l’iconique couteau suisse rejoint les collections permanentes du MoMA, à New York, en 1977. Même la Nasa se laisse séduire par la marque helvète l’année suivante ! Toutefois, à la fin des années 1980, Victorinox entreprend de se diversifier. Elle fait ses premiers pas sur le marché horloger aux USA en 1989 avec sa marque Swiss Army. Dix ans plus tard, c’est avec la bagagerie que l’entreprise démontre sa polyvalence, avant la création de Victorinox Swiss Army Fragrance AG (pour la parfumerie) en 2007. Seule son incursion sur le marché du prêt-à-porter s’est soldée par un échec.

Si l’entreprise a produit plus de 500 millions de couteaux suisses depuis sa création, son expertise est désormais reconnue dans bien d’autres secteurs. A commencer par l’horlogerie, grâce à ses montres fabriquées en Suisse, dans l’ancienne manufacture Wenger, située à Delémont.

La Dive Pro fait rimer élégance avec performance

Dans la famille des montres de plongée, deux camps s’opposent : ceux qui veulent marcher sur les platebandes de Rolex et son emblématique Submariner avec un look sportif chic en acier et ceux qui misent à fond sur le look baroudeur avec un gabarit proportionnel à la résistance (réelle ou supposée) de la montre. Bonne nouvelle, la Victorinox n’appartient à aucun de ces deux camps. Ou plutôt, elle se situe juste à mi-chemin, trouvant un parfait compromis entre style et performance.

Concrètement, elle se dote d’un boîtier en titane de 43 mm de diamètre pour 14,5 mm d’épaisseur. Des dimensions qui semblent imposantes, mais qui n’empêchent pas cette Dive Pro d’habiller les poignets les plus fins grâce à la belle intégration de son bracelet et un poids limité à 105 grammes.

Si elle ne peut renier son côté aventurier, cette montre renvoie une image très soignée. Cela est sans doute dû aux multiples attentions dont elle a fait l’objet, par exemple au niveau du cadran, très travaillé et pourtant très lisible. On apprécie ainsi les stries horizontales qui le parcourent, aussi bien que les styles distinctifs des trois aiguilles et le double affichage jour/date à 3 heures.

La lunette tournante dentelée, indispensable pour les plongeurs, arbore par ailleurs des flancs biseautés, intégrant subtilement des lignes hexagonales. Et grâce à son fond vissé et sa couronne parfaitement protégée (positionnée à 4h), elle bénéficie d’une certification ISO 6425, ce qui en fait une vraie montre de plongée professionnelle, étanche à 300m. A ce titre, il faut aussi noter que les index luminescents offrent une très belle lisibilité dans l’obscurité.

Côté mécanique, Victorinox se montre pragmatique et intègre dans sa Dive Pro un mouvement automatique qui a déjà fait ses preuves : le Sellita SW220-1, qui oscille à 28 800 alternances/heures et offre 38h de réserve de marche.

Les caractéristiques complètes de la montre

BoîtierTitane avec revêtement PVD noir
Diamètre : 43 mm ; épaisseur : 14,5 mm
Lunette tournante unidirectionnelle graduée
Verre saphir plat
Fond vissé
Etanche à 30 ATM / 300m
CadranCadran noir texturé
Aiguilles et index luminescents
Index et chemin de fer
Guichet jour/date à 3h
BraceletBracelet en caoutchouc noir
Boucle ardillon
MouvementMouvement mécanique à remontage automatique sur base Sellita SW220-1
Réserve de marche : 38 heures
28’800 alt/h, 21 rubis
Référence241997
Prix public conseillé1545 euros

En résumé, notre avis sur la montre Victorinox Dive Pro

Pour Victorinox, la conception de couteaux et la création horlogère ne sont pas si éloignées. Dans les deux cas, la marque met en avant une « méticuleuse recherche » de l’excellence. Cela se vérifie avec cette Dive Pro qui est tout à la fois fiable, fonctionnelle et stylée.

En plus de son étanchéité, cette plongeuse est aussi résistante aux chocs et anti-magnétique, ce qui en fait une toolwatch à l’aise sur tous les terrains. Proposée à 1545€ dans cette version en titane avec un bracelet en caoutchouc noir, elle saura séduire les plus aventuriers d’entre vous aussi bien que les amateurs de look sportif-chic au poignet. Une polyvalence et une versatilité qui semblent être plus que jamais la marque de fabrique de Victorinox.

Avis montre Victorinox Dive Pro

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Photos non libres de droit – © Julien Thoraval

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *