Avantime : coupé dans son élan

L’autre flop de Renault

Lancé en 2001, l’Avantime a connu le même sort que la Vel Satis. Ce coupé-space, concept original de Renault, devait révolutionner le monde des monospaces, mais a finalement trouvé peu d’acquéreurs. Une voiture trop avant-gardiste ? Retour sur un modèle rentré dans la légende automobile malgré lui…


Un design innovant et audacieux
Monospace trois portes, toit panoramique, portes à double cinématique, vitres latérales continues, optiques arrière design : l’Avantime est en avance sur son temps ! Sa ligne novatrice interpelle et interroge. La voiture ressemble en un Espace… et à on ne sait quoi d’autre. Conçu en partenariat avec Matra, l’Avantime avait tout pour faire parler d’elle.

L’Avantime avait un simple but : renouveler la vision de l’Espace, modèle lancé par la marque au losange dans les années 80 et qui a eu l’immense succès qu’on lui connaît. Habitabilité, confort, elle a tout d’une Espace.

Mais cela ne s’arrête pas là ! Partant du principe qu’un jour les enfants partent et qu’une voiture spacieuse devient alors obsolète, Renault et Matra voulaient proposer autre chose aux fidèles de l’Espace. Au programme : une ligne épurée et un plaisir de conduite. L’Avantime, moins massive qu’un monospace, se rapproche alors d’une voiture type coupé et allèche avec son moteur 3 litres V6 : tous les ingrédients pour attirer les hommes.

Mais voilà, après deux ans de production, le constat est rude : seulement 8 557 voitures ont été fabriquées. Le succès attendu n’est pas au rendez-vous et Renault cumule les flops, si l’on ajoute celui de la Vel Satis.
En cause dans l’échec de cette voiture, plus que le design particulier, un concours de circonstances plutôt malheureux. Sa sortie a été reportée plusieurs fois… pour finir par concorder avec celle de la Vel Satis, autre modèle haut de gamme de Renault. Autre point noir : l'Avantime n’est proposé qu’en version essence à sa sortie et sa finition est plutôt moyenne pour un véhicule de sa gamme.

Enfin, son prix élevé, de 30 à 40 000 euros selon le modèle, a sûrement joué en sa défaveur.  Malgré de nouvelles versions plutôt performantes lancées au cours des mois suivants, l’Avantime ne trouve pas son public.


Tout pour devenir une légende
Cependant, cet échec n’est finalement pas si important : plusieurs années plus tard, le Renault Avantime fait toujours parler de lui et déchaîne les passions, comme en témoigne les sites de fan du modèle (Avantimepassion.fr par exemple). Sa rareté et la qualité des derniers modèles sortis d’usine en font une parfait candidat pour devenir une légende.

Pour en savoir plus :
Découvrez le sites des fans du modèle, Avantimepassion.fr

Partager