Livret A ou super livrets ?

Choisir le bon livret d’épargne pour placer ses économies

Pas facile de s’y retrouver aujourd’hui dans les offres de livret d’épargne des banques. Livret A traditionnel ou super livrets rémunérateurs, comment choisir ? Lesquels rapportent le plus ?

Rappelons d’abord que l’épargne en France, c’est quasiment une tradition. Contrairement aux anglo-saxons, peu enclins à mettre de côté, les Français caracolent depuis toujours en tête des plus gros épargnants du monde.
Epargner, pas facile aujourd’hui
Après avoir investi dans l’immobilier, nous essuyons une crise du pouvoir d’achat et une crise financière : un cocktail détonnant pour affaiblir l’épargne, d’après le baromètre de l’Epargne signé TNS-Sofres pour la banque Postale et les Echos. En effet, 89 % des Français interrogés estiment qu’il est nécessaire d’épargner mais 83 % en parallèle pensent que ce n’est « pas facile »*.
L’Observatoire de l’Epargne en Europe faisait déjà les mêmes constats en mai dernier.

*Etude TNS-Sofres pour la Banque Postale et Les Echos, réalisée par téléphone en juin 2008 auprès de 1008 personnes interrogées selon la méthode des quotas.

Les Français ont coutume de privilégier le livret d’épargne. Ses avantages : un placement non risqué et des liquidités toujours disponibles. Mais depuis l’arrivée, au début des années 2000, des « super livrets » et de leurs taux rémunérateurs très hauts, pas facile de choisir.
Les livrets réglementés
Ce sont les livrets A, le livret de développement durable (ou LDD, l’ancien Codevi) et le livret d’épargne populaire (LEP). Leurs taux sont fixés par l’Etat et revus deux fois par an. Crise oblige, les taux ont toutefois fortement baissé ces dernières années. Actuellement ils sont ainsi à 1,25 % pour le LDD et 1,75 % pour le LEP.

L’avantage principal : des taux garantis net
L’inconvénient majeur : des dépôts plafonnés
Les super livrets
Les super livrets sont le nom donné aux livrets d’épargne proposés par les banques en ligne. Parmi les plus connus : ING Direct Monabanq, Cortal Consor ou MMA. Mais les banques traditionnelles proposent désormais également leur propre super livret.
Les super livrets ne suivent aucune réglementation quant à leur taux de rémunération. Ils peuvent annoncer des taux avoisinant les 6 % ! Un argument de vente massue qu’il faut savoir décrypter.

L’avantage principal : des plafonds de dépôts très élevés
L’inconvénient majeur : des conditions pas toujours bien expliquées
Quel est le taux réel ?
Les taux des livrets A sont garantis et les dividendes sont défiscalisés. Les taux des super livrets, quant à eux, sont soumis à l’impôt et aux prélèvements sociaux (environ 30 % des gains au prélèvement forfaitaire libératoire)
Attention au taux promotionnel (et généralement haut), il a une durée de vie courte. Par contre, certains taux se bonifient avec le temps (comme celui de Monabanq, le « livret Croissance »).
Un des meilleurs conseils : allier les deux
Le mieux est de commencer avec des livrets réglementés et lorsque le plafond est atteint, ouvrir un super livret. L’argent appelle l’argent, comme on dit !

Partager