Atout mode ou look de beauf : peut-on être stylé en marcel ?

Le marcel, c’est tendance ! Mais bien sûr, pour éviter le look de camionneur ou de sombrer dans la caricature, mieux vaut respecter certaines règles.

Alors, si vous voulez changer du traditionnel t-shirt ou de la chemise, voici quelques conseils à suivre pour choisir et porter un débardeur. Vous allez voir qu’il est tout à fait possible d’être à la mode en marcel… au moins en théorie !

En 2007, Benoît Wojtenka lance avec Geoffrey Bruyère son blog BonneGueule. Objectif : donner des conseils pratiques pour bien s'habiller et bien choisir ses vêtements. Mais à l'approche de la maj...Lire la suite

On dit oui au marcel pour homme !

Le Marcel, t-shirt masculin sans manches porté à même la peau, n’a pas franchement bonne réputation. Contrairement au top féminin à fines brides, son nom est injustement associé à la panoplie du campeur négligé. Pas franchement glamour, pensez-vous.

Pourtant, ce débardeur né en France est en passe de (re)devenir tendance. Alors, halte aux clichés, messieurs : voici quelques pistes pour vous aider à choisir et porter un marcel.

Marcel homme

D’où vient le Marcel ? Pourquoi un tel nom ?

Mais au fait, avant d’entrer dans le détail des conseils stylistiques, intéressons-nous à l’histoire de ce vêtement pas comme les autres. Le marcel fait partie de ses inventions dont personne ne veut vraiment revendiquer la paternité.

Catalogué ringard, même dans sa version maillot de corps ou tricot de peau, ce débardeur, tout comme le denim, nous vient du monde du travail. Ce t-shirt très fin et sans manche, a été inventé par des manutentionnaires du marché des halles de Paris au XIXe siècle, un jour de forte chaleur.

La légende raconte que, pour se mettre à l’aise, un des manutentionnaires décida de couper les manches de son tee-shirt pour dégager ses épaules et ses bras. D’autres ouvriers présents, l’imitèrent dans la foulée. Voilà. Le marcel était né. Sa fabrication en série débute peu après dans les usines de Marcel Eisenberg, une bonneterie de la Loire qui lui donnera son nom.

Le Marcel est il en train de devenir tendance ?

Débardeur ou marcel pour homme

Si le débardeur féminin est une des pièces sexy de la garde-robe estivale des femmes, ce n’est pas le cas du marcel, son pendant masculin. Cette pièce, peu considérée du vestiaire des messieurs, se montre rarement à découvert et reste plus ou moins bien cachée sous les chemises. Tricot de peau, tricot de corps, camisole ou maillot de corps, les différentes appellations qui le cantonnent au rang de linge de corps, ne sonnent pas vraiment glamour.

Pourtant, depuis quelques années maintenant, le Marcel semble être en passe de quitter son statut de sous-vêtement pour entrer dans la lumière. Car la haute-couture s’est emparée de ce tricot : Givenchy ou Dolce & Gabbana l’ont même fait monter sur les podiums de leurs défilés ; preuve ultime que nous sommes loin du débardeur des ouvriers transpirants !

Associé aux icônes athlétiques et musclées du cinéma, et transformé en t-shirt sexy par Marlon Brando, Nicolas Cage ou Bruce Willis, le Marcel ou singlet, n’est pas facile à porter avec une morphologie ou une musculature moins avantageuse.

Marlon Brando en débardeur blanc
Bruce Willis et son marcel blanc dans Die Hard

Pour ceux qui souhaitent tout de même tenter l’expérience et dévoiler leurs biceps, quelques règles s’imposent. Porter un marcel suppose une hygiène irréprochable et une épilation impeccable sous peine d’être catalogué dans la catégorie touriste négligé.

Heureusement, les hommes d’aujourd’hui sont pour la plupart des hommes soignés qui savent se rendre dans les salons esthétiques pour une épilation des aisselles et du dos. Un débardeur permet aussi de mettre en valeur des bras musclés et ses tatouages.

Débardeur homme tendance

Comment bien choisir et porter un marcel ?

Lorsque les beaux jours et les fortes chaleurs sont là, porter un marcel est très agréable. Bien le choisir est donc très important pour ne pas vite sombrer dans le ridicule ou la ringardise. Pour éviter cela, il faut impérativement tenir compte de sa morphologie et de sa taille.

Une forme adaptée à votre morphologie

Si vous avez la chance d’avoir le physique et la musculature de Mark Wahlberg ou de Chris Hemsworth, privilégiez les débardeurs en maille à larges brides. Ils dessinent le torse. Les bretelles fines, elles ont tendance à grossir visuellement les carrures sportives déjà bien épaulées.

Avec un physique plus élancé, optez pour un maillot de corps avec des brides plus fines. Elles accentuent et mettent en valeur les pectoraux, surtout si le choix se porte sur un marcel avec une encolure en V (pas trop décolletée tout de même). Ici aussi, la tendance oversize existe, mais attention car la faute de goût guette dans ce cas…

A l’inverse, les physiques plus enveloppés se laisseront séduire par un débardeur en coton, confortable, près du corps, et sans élasthanne. Un marcel trop moulant attire l’attention sur les défauts. Trop large, il accentue l’embonpoint.

Attention au marcel trop échancré !

Quelle couleur pour votre débardeur ?

Qu’on le veuille ou non, le marcel fait partie des basiques du vestiaire masculin. Pour ne pas se tromper, mieux vaut choisir un modèle uni et des couleurs neutres et faciles à assortir : blanc, gris et noir. Un joli vert ou un bleu sombre pourront donner un peu de pep’s à une belle veste ou un blazer. Un beau jean bien coupé et des derbys compléteront cette tenue très tendance et chic.

Débardeur Homme

Pour une tenue estivale décontractée, un débardeur associé à un short bien coupé, des sandales en cuir et un chapeau Panama (pour plus d’élégance et de style) et vous voilà paré pour une balade en bord de mer.

On peut encore aller plus loin dans le style : si vous souhaitez porter un marcel en soirée, choisissez-le uni, associé à un beau blouson en cuir et de belles chaussures. Un pantalon élégant et ceinturé viendra compléter un ensemble très chic. Pour rester classe, et même si vous avez de magnifiques épaules de docker, ne quittez pas votre blouson, sauf s’il s’agit d’une soirée décontractée !

Mais n’oublions pas le débardeur à motifs (l’imprimé fleuri a la cote en ce moment !) ou avec logo. Certes, il est moins discret, mais ce n’est pas une raison pour le laisser au placard.

Bien sûr, on pense d’emblée à un combo marcel, short en jean, espadrilles décontractées et sac cool sur l’épaule, pourtant, il peut se combiner avec bien d’autres pièces. Décliné avec un pantalon en lin à taille ample et resserré aux chevilles, style chino pour un style sportswear et chic, ce maillot sans manches en coton, même à motifs peut de montrer intéressant.

Des mocassins ou chaussures bateaux, indispensables de la panoplie estivale masculine, seront les parfaits compagnons de ce look décontracté, mais élégant.

Look d'été avec un Marcel

Notre sélection de 5 marcels pour l’été

Sur le principe, vous avez maintenant compris comment essayer d’intégrer le marcel à vos tenues. Alors, pour vous aider à passer à l’acte pour de bon, voici 5 modèles à porter seul ou sous une chemise.

Le Véritable Débardeur Marcel

44,90€ chez Les Tricots Marcel
Le Véritable Débardeur Marcel

Débardeur Leguin Boys don’t cry

55€ chez L’Exception
Débardeur Leguin Boys don't cry

Tank Top Ron Dorff

45€ chez Ron Dorff
Débardeur homme Ron Dorff

Marcel côtelé DRY Uniqlo

9,90€ chez Uniqlo
Marcel côtelé DRY Uniqlo

Débardeur imprimé fleurs tropicales

15,99€ chez Jules
Débardeur imprimé fleurs tropicales Jules

Bien choisir et bien porter un marcel, n’est pas toujours chose aisée. Pour être sûr de son choix, il ne faut pas hésiter à en essayer de différentes formes et de différentes couleurs. Il doit être adapté à votre morphologie.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Testez plusieurs associations et lorsque vous aurez trouvé le modèle qui vous va, vous aurez un débardeur pour vous accompagner dans toutes vos sorties et que vous aurez plaisir à porter tout au long de l’année.