Défilé homme Gravalot printemps-été 2022 : juste rester à flot

Défilé Gravalot 2022

Nouveau venu à la fashion week parisienne, le label britannique Gravalot dévoile une collection 2022 marquée par son époque. Entre pandémie et Brexit, les deux créateurs livrent une proposition classique mais diablement efficace. Son nom : Staying Afloat, Just.

Défilé Gravalot printemps-été 2022

Gravalot, nouvelle icone de la black culture

A côté des grands noms de la couture comme Dior, Gaultier ou Chanel, la Fashion Week homme est toujours l’occasion de découvrir des « petits nouveaux ». Des labels et créateurs encore inconnus du grand public, mais qui pourraient devenir incontournable dans la mode de demain. Pour cette session printemps-été 2022, c’est le cas de Gravalot.

Pour le premier jour de la Fashion Week homme de Paris, la griffe londonienne s’est joliment distinguée. Fondée en 2014 à Londres par Onye Anuna et Prince Comrie, Gravalot puise donc aussi son inspiration en Afrique, notamment au Nigeria et au Ghana. Les vêtements sont confectionnés dans des designs contemporains, mais avec tout le savoir-faire de petits artisans locaux, entre Europe et Afrique.

Depuis le début, les deux créateurs visent à « explorer l’histoire des cultures noires tout en les plaçant dans le contexte du monde contemporain ». Un équilibre difficile, mais qui guide vraiment Gravalot au quotidien. Cette logique va même plus loin, avec la recherche perpétuelle d’un équilibre entre vision artistique et réalités commerciales ; proposer un tarif attractif pour le client final tout en récompensant le savoir-faire des artisans…

Le défilé printemps-été 2022 en images

Cela peut sembler paradoxal mais pour cette collection 2022, Onye Anuna et Prince Comrie n’ont pas réellement cherché à raconter une belle histoire. Ce premier show a plutôt été conçu comme une réponse à la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, qui a donc validé la participation de Gravalot à cette Fashion Week parisienne.

Mais, pandémie oblige, cette nouvelle semaine de la mode fait la part belle aux présentations digitales, avec des défilés en streaming. La collection Gravalot se dévoile donc à nous au travers d’une vidéo de 4 minutes.

On y découvre Onye Anuna marchant pieds nus à travers une vue singulière sur l’Afrique : une vision luxuriante et verte de la nature, telle que pourrait la dépeindre un regard étranger, curieux, voire nostalgique. Un pied à Lagos, l’autre à Londres, les mannequins naviguent entre deux mondes différents et pourtant complémentaires. Ils sortent littéralement de l’ombre (celle d’un parking souterrain !) et entrent dans la lumière.

Côté vêtements, la proposition Gravalot pourrait s’inviter aussi bien dans les rues londoniennes qu’en bord de mer. L’héritage britannique est visible à travers la laine à chevrons ou à carreaux, alors que les costumes sont confectionnés à partir de tissus provenant de quelques-uns des plus prestigieux ateliers du Royaume-Uni. Les motifs sont là, mais sobres et élégants, comme sur ce denim imprimé ou ces bandanas en soie qui parsèment la collection.

Entre deux plans, la vidéo du show nous rappelle (sous forme de prière) de placer notre foi dans la culture de notre propre travail… avant de poursuivre de façon classique. Trop ? Pas forcément. Dans cette période marquée par le Covid et le Brexit, les créateurs reconnaissent que cette collection 2022 n’est pas aussi « expressive » que les précédentes. Mais le duo a préféré faire preuve de pragmatisme pour pouvoir s’inscrire dans la durée et montrer sa « collection commerciale la plus complète à ce jour ».

Depuis 2014, Gravalot a gravi les échelons sans soutien ni financement particulier. Mais aujourd’hui la marque est là. Et pour l’instant, simplement, elle reste à flot. Tiens, au fait, la collection printemps-été 2022 s’intitule Staying Afloat, Just. Coïncidence ?

Gravalot SS22 - Paris Fashion Week