RelaxNews
Il y a 6 ans

Mode homme à Milan : les 3 tendances de l’été 2015

Que faut-il retenir des défilés milanais ?

Blanc immaculé

On peut s'attendre à ce que les magasins de prêt-à-porter masculin se remplissent de blanc avec l'arrivée des collections printemps-été 2015. Gucci a ouvert les festivités avec un uniforme marin d'un blanc glacé avec mocassins assortis pour donner le ton. Kean Etro a aussi opté pour des vestes à double-boutonnage totalement blanches associées à des t-shirts rayés, sur pantalons immaculés et sandales assorties.

Sergio Corneliani a aussi fait dans le costume d'inspiration éthérée accessoirisé avec des pièces de sportswear blanc électrique, pendant que Neil Barrett choisi l'opalin pour ses classiques inspirés de la Rome antique. Il a même livré des blousons de cuir d'un blanc immaculé. Antonio Marras a ajouté des couches métalliques pour rehausser ses pâles manteaux.

Rayures et carreaux

Certains "amiraux décadents" de Frida Giannini sur le podium Gucci arboraient des rayures marines de circonstance, alors que celles de Giorgio Armani se faisaient plus larges, verticales, et rouges. La jeune marque MSGM a joué sur plusieurs types de motifs à carreaux dans la tendance sportswear, à l'instar de d'Alessandro Dell'Acqua pour No. 21.

Chez Brioni, Brendan Mullane a ajouté plus de couleurs que ses pairs, avec des tons raffinés mais néanmoins saturés. Comme à son habitude, Thom Browne a fait la part belle aux carreaux rouges, blancs et bleus, alors que Moncler Gamme Bleu a recouru au tartan monochrome.

Palettes neutres

En dehors de certaines griffes habituées des palettes exubérantes (DSquared² et Westwood), on ne peut pas dire que cette saison soit placée sous le signe de la couleur – on l'avait déjà compris à Londres… La plupart des labels se sont conformés aux tons classiques des collections masculines. Italo Zucchelli de Calvin Klein a fait du buzz avec les nuances "nude" mises en valeur par ses mannequins athlétiques.

Les tenues de plage rétros de Bottega Veneta affichaient des tons doux, beige et bleu. Pour son premier défilé pour Canali, Andrea Pompilio a choisi des costumes couleurs sable. Stefano Pilato a aussi fait dans l'ascétisme pour Ermenegildo Zegna avec des nuances sombres et sobres à l'image des manteaux ceinturés d'inspiration ecclésiastique portés par certains mannequins.