Régime Crétois ou Méditerranéen

La gastronomie de la santé

Le

Vous souvenez-vous du régime crétois, appelé aussi régime méditerranéen ? Ses bienfaits sur la santé ont fait la une de tous les journaux il y a quelques années. Et aujourd'hui, l'aurait-on oublier ?

Un peu d'histoire
La population crétoise a toujours intrigué les scientifiques et les diététiciens. Depuis les années 50, et les premières études de masse sur les maladies cardio-vasculaires, on a constaté que la Crète jouit d'une situation exceptionnelle : on y meurt 50 fois moins d'infarctus qu'aux Etats-Unis par exemple.

Afin de démontrer scientifiquement les bienfaits de la cuisine pratiquée sur l'île, deux médecins français se sont livrés à une expérience à la fin des années 80, réunissant deux groupes de patients : l'un alimenté selon les conseils de cardiologues, et l'autre, suivant un régime crétois.
Les résultats au bout de 27 mois : 3 décès pour cause d'infarctus dans le groupe régime crétois contre 16 dans l'autre.

Le régime Crétois ou Méditérranéen
© Dominique Ducouret
Qu'est ce qu'on mange ?
Le régime crétois ne fait pas perdre du poids ! Le terme illustre juste le mode d'alimentation.

Les éléments de base du régime crétois sont les légumes gorgés de soleil, les noix, l'huile d'olive, les fruits, quelques céréales, du vin rouge en quantité modérée, un peu de poisson et de viande blanche, très peu de viande rouge.

Simple et équilibrée, cette cuisine trouve une partie de ses bienfaits dans l'abondante présence d'anti-oxydants, issus des ingrédients pré-cités. Le hasard fait bien les choses !

Contrairement au régime occidental classique (le notre en l'occurrence), la teneur en matières grasses est réduite au minimum, ce qui augmente d'autant l'effet bénéfique des anti-oxydants.

Et les autres régimes ?
Particulièrement à la mode pendant les années 70/ 80, le régime crétois a été supplanté : de nouveaux régimes alimentaires aux nombreuses vertus ont surgi de partout.
Plus sérieusement, d'autres cultures possèdent une tradition alimentaire aux grandes vertus, notamment les japonais.

Pour exemple, l'île d'Okinawa a donné son nom à un régime, lui aussi fondé sur une alimentation faible en sucre et matières grasses.
Légumes, algues, fruits et poissons en sont les éléments de base.
La recette finalement reste toujours la même : peu de gras, des fruits et des légumes.

par M. Bouguie

Module exclusif : Analysez votre alimentation

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS