Ludovic Bonnet
Il y a 3 semaines

Lamborghini Countach E.V.E : un concept de rêve

La Lamborghini Countach a marqué son époque : son nom et son design n’ont pas fait l’unanimité, mais 30 ans après l’arrêt de la production, elle est bel et bien entrée dans la légende. Si bien que certains essaient de la faire revivre !

Le designer Khyzyl Saleem a ainsi imaginé une version futuriste décoiffante, la Lamborghini Countach E.V.E. !

Souvenez-vous vous de la Countach originale

En 2020, quand on parle de Lamborghini, on pense avant tout à l’Urus ou à l’Aventador. La Murciélago, la Gallardo et la Diablo ne parleront qu’aux hommes qui ont un peu de bouteille. Et c’est encore pire pour la Countach, issue d’une période que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.

Et pour cause, c’est en 1974 qu’est née cette supercar italienne. Celle-ci a la lourde tâche de succéder à la somptueuse Miura, sans doute l’une des plus belles Lamborghini de l’Histoire (oui, carrément !).

Dès 1971, la marque au taureau présente au Salon de Genève le concept LP500. Une voiture qui devait rester au stade de prototype mais qui reçoit un excellent accueil du public. Face à cet engouement, Lamborghini décide de commercialiser un modèle issu de la LP500. La légende raconte que c’est l’exclamation de Ferrucio Lamborghini himself (à moins que ce ne soit Bertone, les versions diffèrent) face au concept-car qui donnera son nom à la nouvelle star des années 1970, “Countach” étant un mot utilisé par certains en patois piémontais à la vue d’une jolie fille…

Il faut attendre 1974 pour voir la version définitive débarquer : la Lamborghini Countach LP400. Celle-ci se distingue notamment par son moteur en position longitudinale (d’où le LP de son nom), un V12 développant 375 chevaux, et ses grandes portes en élytre (qui s’ouvrent vers le haut). Avec ses lignes très marquées, elle bénéficie d’une aérodynamique impressionnante.

Au fil des ans, elle connaître plusieurs évolutions : les LP400S et LP500S, la surpuissante LP500QV et même une édition spéciale 25ème anniversaire, qui reste la plus vendue à ce jour !

En 1991, la Countach finit par laisser sa place à la Lamborghini Diablo, qui deviendra carrément “la supercar la plus rapide du monde au début des années 1990, devant la Ferrari F40 et la Porsche 959”.

Gros plan sur le concept Lamborghini Countach E.V.E

L’oeuvre de Khyzyl Saleem

Khyzyl Saleem est un designer et illustrateur britannique basé à Manchester. Passionné d’automobile, celui qui se surnomme The Kyza sur Internet (avec près de 700 000 abonnés sur Instagram) s’est spécialisé dans la modélisation 3D de voitures hors normes. Des réinterprétations personnelles bodybuildées de bolides aussi variés que la Nissan GT-R, la VW Golf ou encore la Mc Laren 570S. Mais celle qui a retenu notre attention, c’est bien la Lamborghini Countach dans sa version E.V.E !

Une voiture pas laide tout en LED

Si le design de la Countach “de base” a divisé les fans de Lamborghini en son temps, il n’est pas sûr que le concept de Khyzyl Saleem leur plaise davantage.

Car si l’artiste a su rester fidèle à la supercar mythique, il a aussi ajouté une bonne dose de modernité à la Countach. Ce qui saute le plus aux yeux, c’est évidemment l’éclairage de la voiture : les phares escamotables ont été remplacés par de longues et fines bandes LED à l’avant et à l’arrière.

Celles-ci semblent renforcer les angles de la Lambo, qui affiche un visage encore plus agressif dans cette version E.V.E. Rabaissée, la Countach hérite de nouvelles prises d’air NACA, d’un diffuseur transparent ainsi que de roues Rotiform XXXXXXL (minimum !). Bref, la totale pour un look ravageur qu’on aimerait presque voir sur nos routes. A moins que la nostalgie de la Countach LP400 de 1974 qui l’emporte…

Voir la galerie (6 photos) :

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !