La daube provençale aux olives et à l’orange, un trésor de saveurs

©yvonn3my/ Unsplash

La daube provençale aux olives et à l’orange est un plat traditionnel du sud de la France qui ravira les palais les plus fins. À base de bœuf mijoté dans une sauce riche et parfumée, cette recette est idéale pour les repas en famille ou entre amis.

Origine et particularités de la daube provençale

La daube provençale tire son nom de « adobar » qui signifie « mariner » en espagnol. Ce plat trouve ses origines au moyen âge, où il était alors réservé aux nobles lors des grandes réceptions. La version moderne que nous connaissons aujourd’hui est dite « provençale » car elle incorpore des herbes aromatiques typiques de cette région.

Les escalopes milanaises sont l'une des spécialités les plus appréciées de la cuisi...Lire la suite

Ce plat est souvent préparé avec des morceaux de bœuf, bien qu’il puisse également être confectionné avec du porc ou du veau. Les différentes étapes de sa réalisation, telles que la marinade, le brunissage et la longue cuisson confèrent à la viande une tendreté incomparable et une saveur exquise.

La recette de la daube provençale aux olives et à l’orange

Ingrédients nécessaires

  • 1 kg de bœuf coupé en morceaux (jarret, gîte ou paleron)
  • 200 g d’olives noires dénoyautées
  • 2 oranges non traitées
  • 1 bouteille de vin rouge (de préférence un Côtes du Rhône)
  • 3 carottes
  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 1 bouquet garni composé de thym, laurier et persil
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • Sel et poivre
©Clem Onojeghuo/ Unsplash

La préparation

  1. Marinade : Dans un saladier, mélangez les morceaux de bœuf avec le vin rouge, l’oignon grossièrement haché et la moitié du zeste finement râpé des 2 oranges. Ajoutez également le bouquet garni, couvrez et laissez mariner au réfrigérateur pendant 12 heures minimum.
  2. Égouttage et brunissage : Retirez les morceaux de viande de la marinade, puis égouttez et conservez la marinade ainsi que les légumes pour plus tard. Essuyez les morceaux de viande avec du papier absorbant et faites-les revenir dans une cocotte en fonte avec l’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
  3. Ajouter la farine : Saupoudrez les morceaux de viande de farine, mélangez bien, puis ajoutez les carottes coupées en rondelles, l’ail écrasé et les olives noires. Versez ensuite le vin de la marinade ainsi que les légumes et complétez avec un peu d’eau si nécessaire pour couvrir entièrement la viande.
  4. Cuisson : Portez doucement à ébullition, réduisez le feu et laissez mijoter pendant 3 heures à couvert. Remuez de temps en temps et vérifiez la cuisson en piquant la viande, qui doit être tendre.
  5. Finalisation : Avant de servir, prélevez quelques zestes des oranges restantes à l’aide d’un couteau économe et faites-les blanchir dans une casserole d’eau bouillante pendant quelques minutes. Égouttez et ajoutez les zestes à la daube, mélangez délicatement et rectifiez l’assaisonnement si besoin.

Suggestions d’accompagnements et de variantes

Pour accompagner cette daube provençale aux olives et à l’orange, optez pour une polenta crémeuse, des tagliatelles fraîches ou encore du riz pilaf. Vous pouvez également vous orienter vers deslégumes de saison tels que des courgettes ou des haricots verts cuits à la vapeur et assaisonnés d’un filet d’huile d’olive et de quelques herbes.

Pour varier les plaisirs, remplacez les olives noires par des vertes, ajoutez des lardons ou des anchois pour un goût plus puissant, ou encore incorporez d’autres légumes comme des poivrons ou des aubergines coupées en dés et revenus préalablement à la poêle.

Quelques astuces pour une daube réussie

Afin d’obtenir une daube provençale aux olives et à l’orange savoureuse, voici quelques conseils :

  • La marinade : Ne faites pas l’impasse sur cette étape qui apporte de la saveur et de la tendreté à la viande. Plus la durée de la marinade est longue, meilleur sera le résultat.
  • Le choix du vin : Optez pour un vin de qualité, assez robuste et tannique pour ne pas « disparaître » dans la sauce. Si vous n’appréciez pas les notes d’acidité du vin rouge, il existe des recettes de daube utilisant du vin blanc ou rosé.
  • La cuisson : Une bonne gestion de la température est essentielle pour éviter que la viande ne se dessèche lors de la cuisson. Le mijotage s’effectue donc à feu très doux, avec patience.
  • La dégustation : N’hésitez pas à préparer votre daube la veille, elle n’en sera que meilleure car les saveurs auront ainsi le temps de se mêler et de se développer. Réchauffez-la doucement avant de servir.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Avec ces conseils et cette délicieuse recette, la daube provençale aux olives et à l’orange sera un succulent voyage culinaire au cœur de la Provence pour vos convives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *