Ludovic Bonnet
Il y a 7 mois

Lexus UX : la première voiture tatouée au monde !

En période de crise sanitaire internationale, les constructeurs automobiles sont à la peine. Mais certains ne manquent pas d’idée pour faire parler d’eux.

C’est notamment le cas de Lexus, qui vient de dévoiler une version particulière de l’UX : la première voiture tatouée au monde. Ça ne sert à rien (ou presque), mais c’est vraiment très beau !

Claudia De Sabe, la première tatoueuse automobile

Lexus a voulu rendre hommage à l’art et aux savoir-faire traditionnels japonais. Une volonté noble, mais qui a demandé une sacrée dose d’imagination ! Pour ce faire, le constructeur a fait appel à Claudia De Sabe, une tatoueuse londonienne de renommée internationale.

Née à Londres en 1980, la jeune femme est partie s’installer en Grande-Bretagne en 2006. Si elle dit dans sa bio qu’elle aime lire et faire la cuisine, c’est avec d’autres talents artistiques qu’elle s’est fait connaître.

Dessinatrice, peintre, street-artiste, Claudia De Sabe excelle aussi (et surtout) dans l’univers du tatouage. Mais si elle est habituée à tatouer de la peau humaine, c’est la première fois qu’elle a eu affaire à de la carrosserie automobile. En l’occurrence celle du SUV compact Lexus UX.

Une voiture tatouée unique à 165 000 euros

C’est une voiture d’un blanc pur qui a servi de support à Claudia De Sabe. Et pour s’attaquer à la tôle, pas d’aiguille de tatouage classique, bien sûr, mais un outil Dremel !

Un tatouage qui a duré 40 heures

Au total, 6 mois de travail ont été nécessaires pour créer une telle oeuvre, des premières esquisses au tatouage en lui-même. Ce dernier a nécessité à lui seul 40 heures ! Gros avantage : la voiture n’a pas mal et ne se tortille pas dans tous les sens. Inconvénient : les formes de la voiture sont atypiques et nettement moins malléable que la peau d’un homme !

L’artiste n’a pas caché que cette expérience avait été éprouvante physiquement, notamment en raison des vibrations de son outil. Mais elle a aussi vu dans ce travail insolite une expérience enrichissante : “Quand vous tatouez une personne, vous devez penser aux tissus et aux muscles sous la peau. Avec la voiture, l’enjeu était de bien prendre en compte tous les tous les plis et tous les reliefs de la carrosserie.

Un SUV recouvert de… carpes koïs !

Puisque l’objectif de Lexus était de rendre hommage au Takumi, l’artisanat traditionnel japonais, quoi de plus logique que de voir des carpes koïs recouvrir la carrosserie de cet UX unique au monde ? Symbole de réussite et de persévérance et motif iconique de l’art nippon, le poisson est représenté sur les flancs de la voiture, au milieu de motifs très complexes.

Pour obtenir un tel résultat, Claudia De Sabe a d’abord dû poncer la peinture d’origine et révéler la tôle nue. Elle a ensuite tracé les dessins sur la carrosserie puis peint les différents éléments à la main. Le tout avec pas moins de 5 litres de laque automobile !
Pour un meilleur rendu visuel et mettre certains détails en exergue, la tatoueuse a eu recours à de la feuille d’or. Et force est de constater que le résultat est saisissant !

Plus qu’une voiture tatouée, une oeuvre d’art

Cerise sur le gâteau : un vernis de protection a été appliquée sur l’ensemble de la carrosserie. La voiture tatouée peut donc être utilisée en extérieur, dans des conditions normales de circulation ! Mais bien évidemment, vous n’avez que peu de chance de croiser cette voiture au coin de la rue, ce modèle unique au monde n’étant pas disponible à la vente.

On sait toutefois que son prix est estimé à plus de 165 000 euros… dont 130 000 euros rien que pour le tatouage ! Un tarif que l’on jugerait presque raisonnable pour une voiture qui a tout d’une authentique oeuvre d’art !

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !