Ludovic Bonnet
Il y a 3 semaines

La Casa de Papel saison 4 : on vous dit tout !

La fin de la saison 3 nous avait clairement indiqué que les braqueurs les plus célèbres d’Espagne allaient connaître une période difficile. Cela se confirme dès le début de cette saison 4 de La Casa de Papel.

Diffusée sur Netflix depuis le 3 avril 2020, elle reprend pile poil là où s’était achevée la précédente. Alors, que va-t-il advenir du Professeur et de Lisbonne ? Comment vont s’en sortir les braqueurs à la Banque d’Espagne ? Nairobi est-elle morte ? On vous dit tous dans ce résumé de La Casa de Papel saison 4.

Attention aux spoilers si vous ne l’avez pas encore regardée !

Comment se terminait la saison 3 ?

Si vous avez vécu dans une grotte ces 3 dernières années, peut-être serait-il utile de rappeler ce qu’est La Casa de Papel (si, si, il y en a forcément qui ne connaissent pas, ne riez pas).

Et avant tout, c’est quoi, La Casa de Papel ?

Il s’agit donc d’une série espagnole dont la première saison est sortie en 2017. D’abord diffusée sur la chaîne Antena 3, en Espagne, puis rapidement récupérée par Netflix dans le monde entier, La Casa de Papel a rapidement rencontré un grand succès.

Elle a d’ailleurs remporté l’Emmy Awards 2018 de la meilleure série dramatique.

Le pitch de la série

Créée par Álex Pina, un scénariste inconnu du grand public, La Casa de Papel met en scène un casting 100% espagnol, mené Úrsula Corberó, Álvaro Morte et Itziar Ituño (entre autres).

Dans la première saison, huit voleurs font une prise d’otages dans la Maison royale de la Monnaie d’Espagne, à Madrid, tandis qu’un génie du crime manipule la police pour mettre son plan à exécution. Un peu comme dans la saga Danny Ocean au cinéma, les braqueurs ont ici le beau rôle.

Menés par le charismatique professeur, ils se distinguent par leur tenue rouge, leurs surnoms (des villes du monde comme Berlin, Tokyo, Denver…) et (surtout), leur masque de Salvador Dalí, devenue LE symbole de la série.

Une référence qui ne doit rien au hasard, les créateurs expliquant que la personnalité anticonformiste de Dalí collait bien à l’état d’esprit de ces braqueurs qui refusent de se soumettre aux normes sociales et aux habituels codes de bonne conduite.

Et donc, il se passait quoi, dans cette saison 3 ?

Maintenant que nous avons bien posé le contexte, intéressons-nous plus particulièrement à la partie 3 de La Casa de Papel. Et notamment à son dénouement qui a laissé des millions de téléspectateurs dans l’expectative !

*Attention, spoilers sur la saison 3*

Diffusés sur Netflix le 19 juillet 2019, les 8 épisodes de la saison 3 se terminaient en apothéose. Alors que nos amis braqueurs, désormais orphelins de Berlin, coulaient des jours heureux aux quatre coins du globe après avoir réussi leur braquage de la Fabrique de la Monnaie, Rio s’en allait se faire capturer par les autorités locales.

Dès lors, pas d’autres choix pour les voleurs restants que de se retrouver pour délivrer leur ami. Leur nouvel objectif, encore plus grandiose et encore plus dangereux : braquer la Banque d’Espagne. Un braquage qui allait tourner au vinaigre, si bien que Nairobi est mourante, Raquel/Lisbonne capturée, Tokyo et Rio font seuls face à la police et le Professeur est à deux doigts de craquer.

Voilà donc 8 mois que l’on se demande comment nos héros vont se sortir de cette triste situation.

A lire aussi :

Notre article complet sur la saison 3 de La Casa de Papel

Premières impressions sur La Casa de Papel saison 4

Comme l’expliquent très clairement les responsables de Netflix, “La Casa de Papel saison 4 s’ouvre sur le chaos : le Professeur pense que Lisbonne a été exécutée, Rio et Tokyo ont fait exploser un tank militaire, et Nairobi se trouve entre la vie et la mort. Le gang est dans une situation critique, et l’ascension d’un ennemi dans ses rangs menace sérieusement le braquage”.

Mais qui est donc cette ennemi ? Et cette brave Nairobi va-t-elle finir par s’en sortir ? Et quid des autres braqueurs non mentionnés dans ce (très) court résumé ?

Ce que nous dit la bande-annonce

Le suspense et les explosions sont encore au rendez-vous de La Casa de Papel saison 4 ! Le teaser commence par quelques notes d’harmonica, jouées par Helsinki. Mais, comme le dit Tokyo, “tout peut partir en couille en un millième de seconde”.

Et c’est évidemment ce qui se produit : le Professeur est en train de sombrer, et toute la bande avec lui. L’inspectrice Raquel Murillo (atteinte du Covid-19 dans la vraie vie) semble faire son retour dans la police et, en même temps, a-t-elle le choix ? Soit elle coopère, soit elle écope de 30 ans de prison…

Puis, alors que le chef de la sécurité du gouverneur de la Banque d’Espagne annonce aux forces de l’ordre qu’il a réussi à se libérer, le Professeur semble reprendre les choses en main. En fond, l’hymne à la joie de Beethoven donne une dimension supplémentaire à cette bande-annonce… avant le coup de théâtre final : le retour de Berlin ! Vraie résurrection ou simple flashback (on veut le croire) ?

Une chose est sure : on prend les mêmes ingrédients et on recommence dans la Casa de Papel saison 4 ! Il ne reste qu’à espérer que les créateurs de la série auront su se renouveler pour ne pas lasser le téléspectateur (et ça aussi, on a envie de le croire !).

La Casa de Papel Saison 4 : le résumé

*Attention, spoilers !*

Comme évoqué en début d’article, le premier épisode de la Casa de Papel saison 4 reprend là où s’était achevé la saison 3 ! A savoir Le Professeur et Lisbonne ont été séparés dans la forêt, cette dernière semblant avoir été exécutée par la police.

On découvre rapidement que cette exécution n’a pas réellement eu lieu, mais qu’elle était destinée à faire perdre les pédales au Professeur. Que va-t-il faire sans la femme qu’il aime ? Trouvera-t-il les ressources nécessaires pour faire sortir les braqueurs de la Banque d’Espagne ?

Nairobi est-elle morte ?

Car si le Professeur et Raquel avaient la police aux trousses dans la pampa à la fin de la saison 3, nos amis en combinaison rouge n’étaient guère mieux lotis à Madrid. Notamment Nairobi, frappée en plein coeur ou presque par une balle tirée dans le doudou de son fils.

A l’agonie, elle va devoir la vie à Tokyo et à ses talents de chirurgienne : guidée à distance par un médecin, cette dernière réussit à extraire la balle du poumon de Nairobi et à la remettre rapidement sur pied. Un peu trop rapidement pour être crédible, peut-être…

Le personnage campé par Alba Flores reprend des forces, bien aidée par Helsinki et Bogota. Mais elle va rapidement devoir faire face à un nouvel ennemi, le grand méchant de cette saison 4 : Gandia.

Qui est Gandia ?

Lorsque l’on retrouve nos braqueurs préférés, on découvre un grand costaud au crâne rasé menotté avec les autres gardes du corps du gouverneur. Il s’agit du chef de la sécurité de la Banque d’Espagne, joué par José Manuel Poga. Son nom : Gandia. Ce n’est pas réellement un inconnu, puisque c’est lui qui avait contribué à faire perdre un oeil à Palerme au cours d’une fusillade, dans la saison 3.

Ironie du sort, c’est Palerme, lui aussi ligoté après s’être “légèrement” brouillé avec ses amis braqueurs, qui va expliquer à Gandia comment se libérer de ses menottes. Après avoir échappé au (trop) gentil Rio, Gandia rejoint une pièce secrète de la Banque d’Espagne, où il va reprendre contact avec la police et préparer sa vengeance. Son objectif est clair : liquider tous les braqueurs un à un.

Dans son rôle de grand vilain, il va multiplier les attaques sur Bogota et Helsinki, séquestrer Tokyo et finir par tuer Nairobi d’une balle dans la tête.

Ce geste va contribuer à ressouder les braqueurs, qui n’auront à leur tour qu’une volonté : attraper Gandia et lui faire payer son geste. En toute fin de saison, alors que l’on croit que le méchant va sortir de la Banque par le toit, on découvre qu’il a été remplacé par Denver. Celui-ci va accueillir le vrai-faux hélicoptère de la Sécurité nationale, non pas pour exfiltrer le chef de la sécurité, mais bien pour récupérer Lisbonne.

Qui est Manille ?

Si Gandia est le nouveau personnage central de La Casa de Papel saison 4, l’équipe des braqueurs s’étoffe également en la personne de Manille. Dans les premiers épisodes, elle se fait passer pour une otage comme les autres.

Mais comme le laissaient supposer les multiples plans où elle apparaissait dans la saison 3, elle prend du galon. Et, histoire de rendre le personnage encore plus atypique, on apprend que Manille est en réalité le cousin de Denver, qui a changé de sexe.

Lisbonne va-t-elle trahir ses camarades ?

Prise au piège à la fin de la saison 3, Raquel / Lisbonne est faite prisonnière dès le commencement de cette quatrième salve. Ramenée à Madrid, sous la tente des services de sécurité, elle est interrogée par l’implacable Alicia (interprétée par Najwa Nimri). Soit elle collabore avec la police, soit elle écope de 30 ans de prison : sacré dilemme !

Alors qu’elle est sur le point de craquer, Lisbonne découvre que le Professeur est toujours vivant et qu’il met tout en oeuvre pour la sortir de ce mauvais pas. De quoi redonner du moral à notre ancienne inspectrice qui, à l’instar de son amoureux, reprend le contrôle de la situation en attendant des jours meilleurs.

Et si ce renversement a été rendu possible, c’est grâce à l’aide d’Antoñanzas, un policier timide jusque-là relégué au second plan, mais qui va se révéler ici essentiel pour la libération de Lisbonne.

Alicia va-t-elle tuer le Professeur ?

Voilà, c’est la question cruciale, le cliffhanger final de La Casa de Papel saison 4. Ecartée de l’enquête officielle, Alicia va prendre le taureau par les cornes et partir elle-même à la recherche du Professeur : elle finit par le retrouver dans son hangar.

Armée d’un pistolet dans la dernière scène, Alicia met en joue le Professeur : va-t-elle le tuer ? Et si elle essayait plutôt de négocier avec lui ? Voire de rejoindre le clan des braqueurs, certaines théories de fans ayant imaginé que la jeune femme était en réalité Tatiana… l’ex de feu Berlin ?

En attendant la saison 5… et un spin-off ?

Alex Pina, Mercedes Gamero et Alex Garcia au Festival International du Film à Miami en 2015

La Casa de Papel saison 4 avait été annoncée depuis longtemps comme étant la dernière. Les 8 nouveaux épisodes auraient donc dû permettre au Professeur et à ses acolytes de trouver une issue. Mais comme on vient de le voir, la dernière scène laisse planer un suspense insoutenable.

Pour la suite, et si aucune annonce officielle n’a été faite, on imagine donc mal Netflix s’asseoir sur sa poule aux oeufs d’or et abandonner ses héros en cours de route. De nombreuses rumeurs font état du tournage d’une saison 5 ET d’une saison 6 dès cette année 2020, mais le confinement va peut-être retarder le planning.

Par ailleurs, Jesus Colmenar, un producteur de la série a laissé entendre à un média espagnol qu’un spin-off centré sur l’un des personnages pourrait voir le jour prochainement (mais quel personnage ?).

Alors, en attendant une possible (probable) saison 5, il ne nous reste qu’à (re)découvrir les 4 premières saisons de La Casa de Papel pour repérer les détails qui pourraient nous en dire plus sur la suite de l’intrigue… Et si vous êtes lassés des braqueurs en rouge, vous n’avez que l’embarras du choix pour découvrir les meilleures séries Netflix du moment !

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !