Les meilleures destinations pour partir en camping en Corse cet été

L’île de Beauté porte décidément bien son nom ! La Corse offre de nombreux sites touristiques à côté desquels vous ne devez absolument pas passer pendant vos vacances.

Que vous aimiez visiter de vieilles villes typiques, partir en randonnée ou bronzer sur du sable fin, vous passerez des moments inoubliables. Privilégiez le camping ou le road trip pour un voyage plus authentique et ne manquez pas de visiter les lieux recensés dans cet article !

Avant de partir en Corse : pensez à réserver votre hébergement en camping !

C’est un conseil évident lorsqu’on prépare ses vacances… Mais il est sans doute encore plus important avant de partir en Corse. De juin à septembre, la Corse est très prisée des touristes, il faudra donc vous y prendre relativement tôt pour trouver le meilleur camping pour vos vacances et réserver votre hébergement en hôtellerie de plein air sur l’île de Beauté. Dans cette optique, vous pouvez vous rendre sur un site de réservation de vacances six mois avant votre séjour sur place.

Pour optimiser votre séjour, il faudra aussi être prêt à bouger : si moins de 200 kilomètres à vol d’oiseau séparent la pointe Nord de la pointe Sud de la Corse, il vous faudra pas moins de 4 heures (quand tout va bien !) pour traverser tout le territoire. Et les durées des trajets sont encore plus longues lorsque vous voulez passer de la côte Ouest à la côte Est : le centre de la Corse est très montagneux et les routes sont soit sinueuses et étroites, soit carrément inexistantes !

À ce titre, il est donc conseillé de ne pas avoir peur d’avaler les kilomètres. Louer une voiture s’avèrera vite indispensable (sauf si vous voulez uniquement faire le GR20) et le road trip demeure une excellente solution pour découvrir tous les visages de la Corse. Pour ne rien rater, comptez au moins une dizaine de jours sur place, vous verrez que vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Vous pouvez opter pour un road trip avec 3 ou 4 étapes différentes. Dans ce cas, il faudra veiller à réserver à l’avance votre hébergement dans chaque camping concerné, afin de passer des vacances sereines et d’être certain d’être logé à chaque escale.

Pour vous rendre en Corse depuis le continent, vous pouvez opter pour le ferry (au départ de Toulon ou Marseille, notamment) si vous voulez partir avec votre propre véhicule ou si vous avez la phobie de l’avion par exemple. Sinon, le transport aérien est évidemment la solution la plus simple et la moins coûteuse. Avec 4 aéroports internationaux (Ajaccio, Bastia, Calvi et Figari), la Corse est particulièrement bien desservie et vous pouvez facilement trouver un vol peu onéreux (moins de 100€ l’aller-retour) en hors saison. En revanche, cela peut vite se compliquer lorsque les touristes affluent et que la haute saison s’installe…

Justement, à la question « quelle est la période idéale pour partir en Corse ? », on ne saurait que vous déconseiller la période estivale. Les temps de parcours seront considérablement allongés et vous ne pourrez pas profiter pleinement de l’hospitalité corse et des plages de rêve ! Le printemps et l’automne (avril, mai, octobre) offrent un climat très appréciable et la foule est nettement moins gênante, dans les campings comme dans les restaurants et dans les rues. Si vous n’avez d’autre choix que de partir en plein été, armez-vous simplement de patience : la Corse saura tout de même vous éblouir !

Hébergement en Corse camping
Baie de Calvi

Le Cap Corse, de faux airs de Bretagne

Ni un roc, ni un pic : le Cap Corse est une péninsule. Classé « parc naturel » en 2016, il abrite de nombreuses espèces rares de plantes et d’oiseaux que vous pourrez découvrir le long du sentier des Douaniers. Entre maquis et plages sauvages, le secteur prend des faux-airs de Bretagne… Avec quelques degrés en plus au thermomètre, il faut l’avouer !

En prenant un peu de recul et d’altitude, le Monte Stello (à 1306 mètres) offre un panorama à couper le souffle. Et en redescendant par la « longue » route D80 (environ 50 kilomètres), vous atteindrez Nonza, sixième village préféré des Français en 2020.

Les plus épicuriens ne manqueront pas de passer par les vignobles du Cap Corse et de découvrir l’une des neuf appellations de l’île. Le domaine Montemagni et le clos Marfisi représentent par exemple deux excellentes occasions de découvrir l’AOC Patrimonio !

Enfin, bien sûr, impossible d’évoquer le Cap Corse sans parler de Bastia. La préfecture de la Haute Corse demeure une ville agréable à visiter, notamment avec son vieux port, sa citadelle et sa place Saint-Nicolas.

Calvi, une baie pleine de surprises

Que vous ayez opté pour la voiture ou le camping-car pour vous déplacer, on vous conseille d’aller faire un tour dans la baie de Calvi, reconnaissable à sa forme de demi-lune. Bordée de pins et d’eucalyptus, la baie est dominée par une impressionnante citadelle. En haut de son promontoire rocheux, elle offre également un sublime panorama à 360° sur les étroites ruelles de Calvi et les montagnes qui se jettent dans la mer. Vous pourrez aussi partir à la recherche de la maison natale de Christophe Colomb, puisqu’une plaque atteste que le navigateur est bien né ici autour de 1436, alors que d’autres théories font état d’une naissance à Gênes (nous ne pourrons pas clore le débat ici).

Tout autour de la baie, les sites dignes d’intérêt ne manquent pas. Les villages de Balagne constituent autant d’étapes incontournables (ou presque !) pour bénéficier d’un point de vue exceptionnel sur l’île de Beauté. Parmi eux, on peut citer Zilia (la patrie de Laetitia Casta), le village abandonné d’Occi ou encore Calenzana, point de départ du célèbre GR20.

Enfin, en prenant la direction du Nord-Est, le long de la côte, votre voyage pourra vous amener à l’Île Rousse, un village typique connu pour son marché couvert créé en 1846 et considéré aujourd’hui comme l’un des plus beaux de France.

Citadelle de Corte
Hébergement en Corse camping

Corte, pour découvrir l’intérieur des terres

C’est une destination trop souvent oubliée lors d’un voyage en Corse, et pour cause : située en plein cœur de l’île, la commune de Corte ne bénéficie pas de la proximité immédiate des plages et il faudra compter au moins 1h de route depuis Bastia (et même davantage depuis Ajaccio) pour la rejoindre. Mais une fois sur place, difficile de ne pas être conquis !

Capitale historique et culturelle de la Corse, celle que l’on surnomme la « cité paoline » avait été choisie par Pascal Paoli comme capitale de la Corse indépendante au 18e siècle et elle fait encore figure aujourd’hui de « capitale historique et culturelle ». C’est d’ailleurs à Corte que se trouve la seule université de Corse !

À défaut de vous offrir une pause farniente, la commune est idéale pour les amateurs de randonnée. Les idées de balades au départ de Corte ne manquent pas et on ne saurait que vous recommander de parcourir la vingtaine de kilomètres qui vous séparent du lac de Melo, dans les gorges de la Restonica (pensez à partir en étant bien équipés !).

Porto Vecchio, côté ville ou côté plage

On a beaucoup parlé du Nord de la Corse jusqu’ici, mais le Sud de l’île a également beaucoup à offrir aux visiteurs de passage sur l’île de Beauté. Ville portuaire marquée par son passé génois, Porto-Vecchio offre une étape sympathique, à défaut d’être inoubliable.

Ce sont surtout les alentours qui méritent la visite… Et notamment les plages : la Rondinara et Santa Giulia sont sublimes, et Palombaggia est souvent citée comme l’une des plus belles plages d’Europe. Sable blanc fin, eau turquoise translucide : la Corse n’a pas grand-chose à envier aux Seychelles ou aux Maldives de ce point de vue !

Si bronzer sur le sable ne vous suffit pas, vous pourrez aussi vous jeter à l’eau à l’intérieur des terres. Au nord de Porto-Vecchio, les piscines naturelles de Cavu sont facilement accessibles pour les amateurs de baignade sauvage.

Dans le même secteur, le lac de l’Ospedale, entouré de montagnes et d’arbres verdoyants, donne à la Corse des faux-airs de Canada. De là, vous pourrez facilement arpenter les sentiers qui vous mèneront à la plus grande cascade de l’île, celle de Piscia di Ghjaddu (ou Piscia di Gallu).

Plage de Palombaggia
Plage en Corse

Bonifacio, la merveille du Sud de la Corse

Non loin de Porto-Vecchio (une trentaine de kilomètres au sud), Bonifacio est peut-être bien LA plus belle ville de Corse… Et l’une des plus photogéniques. Surplombant d’impressionnantes falaises de craie, elle est encore plus belle à voir depuis le large. Ça tombe bien : de nombreuses croisières et excursions en bateau sont proposées depuis le port de la ville.

Mais si vous n’avez pas le pied marin, Bonifacio est tout aussi envoûtante depuis ses ruelles étroites et ses escaliers taillés à même la roche. Depuis la citadelle, vous aurez une vue unique sur la Méditerranée, ainsi que sur la Sardaigne, éloignée d’à peine 20 kilomètres !

Sur place, ne manquez pas non plus de profiter de la gastronomie corse : nous avons déjà évoqué le vin, mais la charcuterie, le fromage et les poissons locaux sauront ravir les plus gourmets d’entre vous (et les bonnes adresses de restaurants ne manquent pas !).

Bien entendu, ces 5 destinations ne représentent pas un guide de voyage exhaustif pour découvrir la Corse ! Que vous partiez en camping ou en road trip sur l’île de Beauté, vous pourrez en prendre plein les yeux du Nord au Sud si l’on ajoute à cette « bucket list » des villes comme Ajaccio, Propriano ou Aleria.