Calories, gras : Comment aider son corps à gérer ses repas de fête ?

Éviter les excès pendant les repas de fêtes

Pendant les fêtes, on pense souvent à se remettre du repas trop copieux, trop gras et alcoolisé de la veille. Pourtant, il est tout à fait possible d’anticiper les lendemains difficiles en appliquant quelques astuces.

Se faire plaisir sans se priver tout en restant en forme et plein d’énergie. L’équilibre à trouver pour profiter pleinement des repas de fête n’est pas toujours évident. Mieux vaut prévenir que guérir. Voici 5 conseils pour éviter de tomber dans le piège des excès.

La sangle abdominale est l’un des muscles les plus importants et les plus souvent négligés de votre corps. La sangle abdominale est responsable de la stabilité et de la posture, et peut vous aider à ...Lire la suite

1. Faire du sport le matin

Comme le dîner sera excessif, il faut penser à anticiper les dérapages en débutant la journée par une séance de sport qui va augmenter vos dépenses énergétiques de la journée. Les nutriments seront consacrés à la récupération et à la réparation plutôt qu’au stockage sous forme de graisse.

2. Miser sur les légumes au déjeuner

Le jour du repas de réveillon, faites le plein de légumes le midi et prévenez ainsi l’acidité que les protéines du dîner vont créer dans le corps. Cela équilibrera également la journée si le soir vous ne pouvez pas en manger.

3. Ne pas arriver affamé au dîner

Il est important de ne pas arriver à table l’estomac vide. Avant de partir, vous pouvez manger un fruit accompagné de thé vert. Vous gonflerez ainsi votre ventre et réduirez votre sensation de faim. Ainsi, vous éviterez de tomber dans le piège de l’apéritif et ses biscuits salés et gras. 

4. Avant et pendant le repas

Avant de passer à table, buvez 2 ou 3 cuillères d’huile d’olive, elle préviendra le mécanisme de fermentation en protégeant les voies digestives. Buvez de l’eau pour éviter la déshydratation à venir causée par l’alcool et respirez. On se jette souvent sur la nourriture de manière purement émotionnelle. Quelques grandes respirations permettent d’apaiser son stress et de manger lentement.

Pendant votre repas de Noël, optez pour le même vin de A à Z pour échapper aux mélanges ravageurs et évitez de vous resservir.

5. Composer un menu festif, mais léger

Si vous recevez, profitez-en pour remplacer la volaille grasse par du poisson, la crème et le beurre par les herbes ou les épices, la bûche à la crème pâtissière par un dessert léger à base de fruits ou de glace, les friandises par les fruits secs, riches, mais moins caloriques. Le repas étant déjà chargé, préférez le thé au vin chaud ou chocolat pour les à-côtés.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Enfin, si vous êtes invités, goûtez de tout sans vous resservir.