La Rédac' Masculin
Il y a 3 semaines

Kombucha : faut-il vous mettre à cette nouvelle boisson miracle ?

En quelques mois, le Kombucha semble être devenue LA boisson tendance pour être en forme ? Mais qu’a-t-elle de mieux que le matcha ou les autres super-aliments à boire dont on nous parle quotidiennement ou presque ? Et puis d’abord, c’est quoi le Kombucha ?

Le Kombucha concrètement, c’est quoi ?

Une membrane de thé sucré fermenté, visqueuse et jaunâtre, flottant dans un bocal… À première vue, le Kombucha n’a rien pour séduire les foules. Pourtant, cette “recette”, qui existe depuis l’Antiquité, fait de plus en plus d’adeptes. La raison ? Son côté do it yourself et ses (soi-disant) vertus thérapeutiques.

Alors, après le maté, le Kombucha est-il en train de devenir la nouvelle boisson incontournable ? Nouvelle recette miracle pour vivre cent ans ou mode de quelques mois ? On va essayer de démêler le vrai du faux.

Rien que du thé ?

Son aspect peut en rebuter plus d’un, pourtant, le Kombucha n’est rien d’autre que du thé (noir ou vert) fermenté. Nourri au sucre pendant plusieurs mois, le symbiote qui en résulte produit une boisson pétillante très apprécié en Chine et en Russie, et maintenant dans nos contrées.

Pas très appétissant à regarder, il ne l’est guère plus à avaler. Le goût est indéfinissable, mais “bizarre” résume assez bien la chose ! Ce n’est pas très sucré, ça pique un peu, c’est acide mais pas trop : assurément, le Kombucha ne ressemble à aucune autre boisson connue ! Aujourd’hui, certaines marques tentent de l’aromatiser avec du gingembre ou des fruits rouges… A vous de voir !

Comment le préparer soi-même ?

Pour avoir son propre Kombucha, il suffit d’utiliser une partie d’une souche ou d’en créer une soi-même. La méthode, ni compliquée, ni très onéreuse, est à la portée de tous.

Il faut tout de même savoir que les bocaux en verre sont à privilégier pour éviter toute absorption de métaux lourds par la souche. De l’eau, du sucre et du thé : voilà les principaux ingrédients de la recette du Kombucha maison. Mais il faut aussi et surtout un SCOBY (Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast, ou culture symbiotique de bactéries et levures). Il s’agit d’une espèce de bulbe blanchâtre (ou jaune ou marron) qui doit toujours être trempé dans l’eau.

Utilisez ensuite un grand bocal de verre d’au moins 3 litres, dans lequel vous mélangerez 2 tiers d’eau fraîche et 1 litre d’eau bouillante, 1 tasse de sucre et 3 à 5 sachets de thé (noir, vert ou même aromatisé pour ajouter du goût). Plongez le SCOBY et son liquide à l’intérieur, couvrez le bocal avec un linge et laissez fermenter le tout pendant une semaine dans un endroit sombre et frais (mais pas au frigo !).

Quels sont les bienfaits du Kombucha ?

On connaissait déjà les super-aliments comme la spiruline ou le curcuma. On pourrait bien être ici en présence d’une “super-boisson”. Car, selon les aficionados du Kombucha, ce dernier posséderait des vertus thérapeutiques absolument extraordinaires. Anti-oxydant, anti-inflammatoire, énergisant, il préviendrait également du cancer.

Pour l’instant, la science n’a encore rien pu vérifier de ces assertions. Cependant, comme tous les probiotiques, le Kombucha participerait effectivement à l’équilibre de la fleur intestinale (composée essentiellement de bactéries).

Au-delà de ses bienfaits, beaucoup consomment simplement du Kombucha pour son goût. En effet, pétillant et désaltérant, il est parfait pour remplacer des boissons gazeuses plus sucrées, caloriques et industrielles.

Par ailleurs, nourrir sa souche de sucre, la voir grossir, lui donner un nom parfois, présente un aspect ludique non-négligeable. Cela peut même être un bon élément déco.

Cette boisson est-elle dangereuse ?

Consommer du Kombucha sera toujours meilleur que boire du soda. Et s’il favorise votre transit et vous donne de l’énergie, il n’y a aucune raison de s’en passer.
En revanche, il faut savoir que le Kombucha recèle du sucre (celui utilisé pour fermenter la souche), ainsi que de l’alcool (2%). Si ces quantités restent négligeables, il vaut mieux éviter la consommation de cette boisson pendant une grossesse.

Enfin, la préparation de sa souche doit être effectuée dans des conditions d’hygiène irréprochables (stérilisation et hermétisme) pour éviter tout problème.

Testez le Kombucha à petite dose pendant un temps, et si vous ne ressentez que de bons effets, faites-vous (modérément) plaisir !

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error