Bronzage du périnée : astuce bien-être ou intox ?

le bronzage perinéen

Une nouvelle tendance estivale fleurit sur les réseaux sociaux. Elle concerne le bronzage mais la zone concernée surprend, puisqu’il s’agit de se faire bronzer le périnée. Cette pratique étonnante permettrait de pallier au manque de vitamine D. 

Connaissez-vous le perineum sunning ?

Le perineum sunning ou butthole sunning consiste, comme sa traduction française l’expose, a ensoleiller… son anus. Ou plutôt son périnée. Oui, vous avez bien lu. Cette tendance très récente se propage sur les réseaux comme une nouvelle astuce bien-être et 100% naturelle.

Pourtant, l’avis de beaucoup de professionnels de la santé n’est pas favorable au bronzage des parties intimes. Les influenceurs (hommes et femmes) adeptes de la pratique publient des images de leur routine d’ensoleillement sur Instagram en y décrivant tous les aspects positifs. Mais faut-il vraiment céder à cette tendance, vous aussi ?

@ninajohannemelum
Bronzage du périnée chez l'homme

Mais pourquoi donc se faire bronzer le périnée ?

A en croire ses adeptes, le perineum sunning est un remède miracle, puisqu’il régule le cycle hormonal et booste la libido, entre autres choses ! La projection du soleil sur cette zone permettrait au corps de faire le plein de vitamine D. Grâce à cette action, le sommeil et la capacité de concentration seraient optimisés.

Encore mieux, on lui prête des vertus thérapeutiques comme la prévention de la dépression et la favorisation de l’éveil spirituel. D’ailleurs, loin d’être une lubie d’instagrammeur, les origines de cette technique de bronzage remonterait au VIe siècle avant Jésus Christ en Chine Impériale !

Attention aux coups de soleil mal placés !

Les médecins, d’abord surpris par cette mode, ont tenu à mettre en garde les potentiels adeptes et les pionniers de cette tendance. Même les influenceurs précisent que l’exposition au soleil doit absolument être courte pour ne pas se brûler. Et c’est vrai que le bronzage de cette zone est carrément dangereuse.

La sensibilité des muqueuses du périnée et les rayons UV du soleil ne font pas bon ménage. En effet, à long terme, ils peuvent même engendrer la naissance d’un cancer de la peau comme le carcinome ou le mélanome en cas de coups de soleil trop importants.

@mandy_clementine
perineum sunning

Autre élément à prendre en compte, aucune étude scientifique ne confirme l’action bienfaisante du soleil sur l’anus. En ce qui concerne la vitamine D, il est vrai que le soleil est une source dans laquelle le corps humain puise pour s’en nourrir. On vous conseillera plutôt d’exposer vos jambes et vos bras et non des zones sensibles comme le visage ou le bas du ventre par exemple, pour en faire le plein.

Cependant, certaines personnes ont un réel déficit en vitamine D et dans ce cas, les médecins préconisent la prise de compléments alimentaires prévus à cet effet

Ne tentez pas le diable avec cette pratique plus nocive qu’efficace, une simple brûlure sur le périnée est toujours très douloureuse. Un bon bain de soleil fait toujours du bien certes, mais il en fait encore mieux si on se protège un peu !

Pour aller plus loin :

Le guide ultime du bronzage pour homme