On a testé le Microsoft Surface Laptop 4 – Un PC portable chic et performant

Microsoft offre à son Surface Laptop une quatrième version pour 2021. L’ordinateur portable « classique » de la gamme Surface oublie l’étape relooking pour se concentrer sur une mise à jour interne à base des derniers processeurs Intel et AMD avec une autonomie boostée. Séduisant, léger et surmonté d’un magnifique écran tactile 3:2… ce Surface Laptop 4 représente-t-il toujours l’ultrabook idéal pour la productivité sous Windows ?

Les configurations du Surface Laptop 4

Avant de nous pencher sur notre expérience du Surface Laptop 4, il nous a semblé opportun de revenir sur les différentes gammes et configurations proposées par Microsoft pour son Laptop, assez nombreuses pour créer la confusion.

La gamme Surface Laptop 4 en détail

Le tableau ci-dessous rassemble toutes les configurations proposées par Microsoft pour son Laptop 4 au format 15 pouces (le format testé).

ProcesseurMémoireStockageFinitionPrix
AMD Ryzen 7 4980U8 GoSSD 256 GoPlatine (métal)1449€
AMD Ryzen 7 4980U8 GoSSD 512 GoPlatine (métal), Noir mat (métal)1649€
AMD Ryzen 7 4980U16 GoSSD 512 GoNoir mat (métal)1849€
Intel Core i7-1185G716 GoSSD 512 GoPlatine (métal), Noir mat (métal)1949€
Intel Core i7-1185G732 GoSSD 1 ToNoir mat (métal)2699€

Configurations du Surface Laptop 4 en 13.5 pouces :

ProcesseurMémoireStockageFinitionPrix
AMD Ryzen 5 4680U8 GoSSD 256 GoPlatine (Alcantara)1129€
Intel Core i5-1135G78 Go / 16 GoSSD 512 GoPlatine (Alcantara), Bleu Glacier (Alcantara), Sable (métal), Noir mat (métal)1449€/1649€
Intel Core i7-1185G716 GoSSD 512 GoPlatine (Alcantara), Bleu Glacier (Alcantara), Sable (métal), Noir mat (métal)1849€
Intel Core i7-1185G732 GoSSD 1 ToNoir mat (métal)2549€

Rendez-vous sur le site Microsoft pour plus de détails sur les configurations

AMD ou Intel : quel processeur choisir sur le Surface Laptop 4 ?

C’est une particularité de ce Surface Laptop 4 comparé aux autres ultrabooks du marché, Microsoft le commercialise au choix avec des processeurs AMD ou Intel, deux architectures différentes qui s’ajoutent à plusieurs choix en termes de mémoire RAM, stockage, design et format.

En dehors de toute préférence personnelle pour l’un ou pour l’autre des deux constructeurs, il est intéressant de réfléchir son choix en fonction de ce que l’on cherche à faire avec son Laptop 4 avant tout.

En effet, si nous avons affaire des deux côtés à des processeurs basse consommation, ils ne fournissent pas exactement les mêmes performances selon les tâches demandées, même si entendons-nous, on n’est pas sur un contraste jour/nuit pour autant.

Les AMD Ryzen 5 et Ryzen 7 sont des processeurs hexacore et octocore respectivement. C’est-à-dire qu’ils disposent de plus de cœurs physiques disponibles que les processeurs Intel Quad Core. Cela se traduit par des processeurs AMD qui marchent un peu plus fort sur la partie CPU que chez Intel, à privilégier donc si vous réalisez des tâches qui reposent essentiellement sur la puissance CPU comme la programmation par exemple. Une chose à savoir à propos des processeurs AMD, c’est leur puce graphique un peu à la traine par rapport à Intel.

Ainsi, les processeur Intel Core i5 et Core i7 reprennent l’avantage sur la partie GPU avec leur Intel Iris Xe intégrée. Privilégiez donc ces configurations si vous comptez faire un peu de jeu ou utiliser certains programmes d’édition photo/vidéo tels que DaVinci Resolve ou la suite Adobe (plus particulièrement Première Pro ou Lightroom).

Design : on ne change pas une équipe qui gagne

L’année dernière, le Surface Laptop 3 avait marqué les esprits grâce à son design sans faute, ses très belles finitions et son format léger. Nombreux le comparaient d’ailleurs au MacBook Air qui se positionne dans les mêmes prix avec des attributs et une cible semblables. Tout comme Apple et son look intemporel, Microsoft a fait le choix de ne pas toucher au design et de reporter exactement le même châssis sur le Surface Laptop 4.

On retrouve donc son boitier tout en aluminium, minimaliste et d’un seul bloc qui n’a pas perdu de sa superbe. Les finitions sont excellentes, le toucher doux et agréable. La machine fait robuste et haut de gamme sous la main et n’a rien à envier aux MacBook en ce sens, même s’il demeure un peu plus épais que le MacBook Pro M1.

Notre test a porté sur le modèle Noir mat en métal qui ne nous a inspiré qu’un seul petit reproche, sa propension à marquer les traces de doigts, même si ce grief est valable pour tout ordinateur portable au coloris sombre. Autrement, le design du Surface Laptop 4 est vraiment sans défaut et le ressenti premium est conforté par la sensation à l’ouverture de l’écran particulièrement fluide, qui s’accompagne d’une charnière à la résistance bien maitrisée.

Reste le format du PC portable induit par celui de son écran 3:2 qui n’est pas toujours pratique à transporter. En effet, presque aussi haut que large, il ne tiendra pas dans tous les sacs et pochettes.

Écran du Surface Laptop 4 : la vitrine parfaite ?

Si le boitier est remarquable, c’est bien l’écran qui constitue LE point marquant de ce Surface Laptop 4. Il y a d’abord son format 3:2 qui mise davantage sur la hauteur par rapport au traditionnel 16:9 et dont le confort en bureautique n’est plus à prouver. Vous profitez en effet de plus de lignes sur vos documents et pages web afin de limiter le scroll et offrir une vision plus globale. A l’inverse, pour les vidéos/jeux, des bandes noires plus imposantes vont s’inviter en haut et en bas.

L’écran PixelSense 13,5 pouces profite d’une définition de 2496×1 664 px, à mi-chemin entre le Full HD et le 4K. Le gain en finesse d’affichage est visible par rapport au Full HD et cela permet de limiter le côté énergivore et gourmand en ressource d’une dalle mieux définie. L’écran se caractérise aussi par de belles spécifications que sont la luminosité (400 nits), le contraste et la colorimétrie qui assurent un affichage de qualité sous tous les angles même si à ce jeu, l’écran très brillant pourra être la cause de reflets par temps ensoleillé. C’est un petit bémol.

Autre reproche, les bordures autour de l’écran sont un peu trop épaisses pour 2021 où de nombreux concurrents arrivent à faire flirter la dalle avec les limites physiques du châssis. Elles ont tout de même l’avantage d’être équilibrées de chaque côté, ce qui n’est pas le cas sur le Macbook notamment.

Enfin, l’ajout du tactile peut sembler anecdotique sur un PC portable qui n’est pas convertible – contrairement au reste de la gamme Surface – mais il apporte un vrai confort une fois qu’on y a gouté. On ne peut pas vraiment l’expliquer mais même si vous utilisez le touchpad 95% du temps, les 5% restants, votre doigt va être automatiquement attiré vers l’écran, pour valider un message de dialogue, lancer une vidéo ou zoomer sur un texte ou une photo. C’est tout simplement pratique et naturel par moment. Il ne s’agit pas d’une « killer feature » mais le tactile ajoute ce petit quelque chose qui participe au charme du Surface Laptop 4.

Des agréments en nombre

Au delà des performances ou des spécifications pures, c’est à l’usage que le Surface Laptop 4 révèle tout son potentiel. Posée simplement les genoux ou sortie du sac dans le train, c’est une machine parfaite avec laquelle il fait bon travailler. Il y a d’abord l’écran qui, nous l’avons dit, est particulièrement confortable. Mais il y a aussi sa rapidité générale : l’écran s’active instantanément quand on l’ouvre et la webcam Windows Hello nous reconnait en un clin d’œil pour débloquer la session, y compris dans l’obscurité. Les performances générales, la maniabilité de l’appareil et sa vitalité globale participent au plaisir quotidien de l’utiliser.

Et puis, on n’oublie pas le clavier dont le confort de frappe est tout simplement excellent. La course n’est pas aussi courte que sur un MacBook et offre suffisamment de rétro-action pour une frappe efficace, le son produit est sec mais discret et les touches suffisamment larges pour que chacun y trouve son compte rapidement.

Microsoft lui ajoute un petit détail assez sympa : il est possible de verrouiller la touche FN (comme la touche Maj) pour basculer entre les touches de fonction et les raccourcis (luminosité écran, rétro-éclairage clavier…). Intelligent. De son côté, le touchpad profite d’une surface large en verre qui assure une glisse précise et rapide et un clic franc.

Le son produit par les haut-parleurs joue aussi pas mal dans le capital séduction du Laptop 4. Ils marchent bien, un peu mieux que la moyenne sur ce type d’ultrabook, de quoi se passer de casque pour regarder une série, une vidéo Youtube… ou une conf Microsoft (rendez-vous mercredi 22 septembre).

Il y a aussi l’autonomie qui ne joue pas dans la cour des très grands mais qui arrive tout de même à honorer 10 heures de fonctionnement sans fléchir. C’est dans la bonne moyenne.

On terminera par formuler un petit grief à l’égard de la connectique trop minimaliste à notre goût. Microsoft opte toujours pour sa prise propriétaire Surface placée sur le côté droit du PC. Celle-ci permet de charger l’appareil et éventuellement de le relier à un dock (onéreux mais tellement pratique qu’on finit par oublier son prix comme pour toutes les stations d’accueil).

Elle a ses avantages : toute en longueur, elle est très discrète et s’aimante facilement même s’il faut parfois la replacer dans son encoche pour que l’alimentation soit effective. Elle est par contre fournie avec un chargeur assez lourd (qui dispose d’un port USB-A par ailleurs). On peut tout aussi bien choisir d’alimenter le PC avec un câble USB-C classique, mais cela prive, du coup, de la seule prise USB-C disponible. Un second port USB-C aurait été bienvenu en ce sens.

Notre avis sur le Microsoft Surface Laptop 4

J’ai pu passer quelque temps en compagnie du Surface Laptop 4 et qu’on se le dise, la machine a su me conquérir. Utilisatrice de Mac depuis une dizaine d’année, je n’ai pas encore eu à croiser PC portable Windows plus abouti. L’écran est superbe, si l’on fait abstraction des bordures un peu trop épaisses à mon goût, le design sans faute et l’expérience générale vraiment convaincante. Et je dois dire que le look noir mat est très réussi, même s’il faut toujours garder un petit chiffon près de soi.

On peut facilement le glisser dans un sac pour partir travailler la journée, sans prendre forcément un max de précautions. Son format 3:2 n’est pas fan des sacs bowling mais autrement, son poids et son petit profil passent assez inaperçu. A souligner aussi l’efficacité du mode veille qui ne draine pas la batterie et qui permet une reprise du travail très rapide.

J’ai également eu un petit coup de cœur pour le clavier dont la précision, la course et le format s’est révélé constituer le parfait combo à mes yeux. Difficile d’aller taper ailleurs sans trouver quelque chose à redire.

Au fil du temps, l’effet « nouveau gadget » de l’écran tactile ne s’est pas estompé. Au contraire, je me suis retrouvée à toucher l’écran de mon iMac ou d’autres PC non tactile en me trouvant bien bête. Si j’aurais très bien pu m’en passer, le tactile a définitivement rendu l’expérience meilleure.

Enfin, malgré tout ce que je pense de la connectique, et notamment au sujet de la prise propriétaire (au bloc de charge un peu lourd par ailleurs) et le manque d’un second port USB-C, la présence d’un port USB Type-A (taille standard) est une jolie attention de la part de Microsoft. C’est bête à dire, et peut être un peu rétrograde, mais de pouvoir brancher un disque dur externe, une souris filaire (quand on est à court de pile) ou n’importe quel device qui ne date pas de l’année dernière est très pratique.

Est-ce que je recommanderais le Surface Laptop 4 ? Absolument, avec une préférence pour la configuration avec Intel Core i5, 8 Go de RAM et 512 Go de stockage SSD à 1449 euros du 13.5 pouces. Joli, solide, fiable et performant, il est surtout très agréable à utiliser pour tous les jours grâce à un clavier proche de la perfection, un écran très plaisant et un Windows 10 réactif. Si vous recherchez un PC portable sous Windows pour un usage courant productif, qui soit discret, robuste et fiable et ne qui ne contienne pas une masse de bloatware, ne cherchez pas plus loin.

Points positifsDesign épuré et finitions impeccablesBel écran 3:2 tactileClavier précis et discret
À améliorerConnectique limitéeBordures noires trop épaisses pour 2021