Urbanista : le premier casque audio sans fil qui se charge avec le soleil

La marque lifestyle suédoise Urbanista lance un casque audio sans fil d’un genre nouveau. Sa particularité : il se recharge avec la lumière et peut donc compter sur une autonomie potentiellement illimitée.

Présentation du casque audio Urbanista Los Angeles

On vous a déjà dit que le Bose NC 700 se présentait comme l’une des meilleures alternatives aux AirPods Max d’Apple. Mais sur le segment des casques sans fil premium, un nouveau concurrent de poids vient de faire son entrée : le Los Angeles d’Urbanista. Son atout pour se démarquer : il se recharge à l’énergie solaire.

Présentation du casque audio Urbanista Los Angeles

Un vrai look de casque premium

Le packaging noir et doré est sympa et Urbanista affiche la couleur : son casque audio à énergie solaire est « toujours en charge ». Au moment d’ouvrir la boîte, on tombe sur un bel étui fermé par un petit lien (et non un zip). Il ne reste alors plus qu’à sortir le casque pour en profiter.

Rien ne semble indiquer qu’il s’agit d’un casque solaire au premier abord, si ce n’est une discrète mention « Powerfoyle » sur l’arceau, un terme qui désigne ce matériau capable de se recharger à la lumière. Pour le reste, le Los Angeles arbore un total look noir, avec de gros coussinets sur les écouteurs : un port USB-C sur celui de gauche, trois boutons pour l’allumage et le réglage du volume sur celui de droite.

A défaut d’être original, le casque d’Urbanista mise sur la sobriété et de belles finitions. Un choix somme toute très judicieux…

Place au test !

Parfois, appairer un périphérique Bluetooth peut s’assimiler à un vrai parcours du combattant. Parce que le smartphone ou le PC ne détecte pas l’appareil ou parce que ce dernier n’apparaît que sous une succession de chiffres et lettres sans aucun sens… Cela n’est pas le cas pour le Los Angeles d’Urbanista, qui apparaît en quelques secondes dans la liste des périphériques disponibles.

Il ne reste alors plus qu’à profiter de sa musique. L’Odeur de l’Essence d’Orelsan pour commencer, et expérimenter les différents niveaux sonores. Les basses sont très prononcées (trop ?) mais la profondeur de son et l’équilibre sont tout à fait acceptables. Sur un morceau « classique » comme le thème principal d’Harry Potter, le résultat est un peu moins convaincant au niveau des aigus. Toutefois, le rendu d’ensemble n’a pas grand-chose à envier à un modèle comme le Solo Pro de Beats ni à certaines références de Bose ou Sennheiser.

Et s’il paraissait massif, avec son arceau épais (il faut bien caser les capteurs solaires quelque part !) et ses 320 grammes sur la balance, ce Los Angeles s’avère très confortable sur les oreilles, même après plusieurs heures d’utilisation. Notons au passage qu’un système de détection des mouvements permet de mettre automatiquement la musique en pause lorsque vous ôtez le casque de votre tête.

L’application mobile Urbanista pour une expérience optimale ?

Pour parfaire l’expérience, Urbanista conseille d’installer l’application dédiée sur son smartphone. Simple d’utilisation (même si elle n’est pas traduite en français), elle permet d’ajuster quelques réglages acoustiques prédéfinis et de choisir à quoi sert le bouton situé sous l’écouteur gauche (réduction du bruit, activation de l’assistant vocal…).

Un graphique permet aussi de connaître le niveau d’autonomie du casque et de savoir s’il est effectivement en train de recharger ou non. Ludique, certes, mais pas franchement utile au quotidien…

Une autonomie vraiment illimitée ?

Voici évidemment le point sur lequel on attend le plus ce casque sans fil. Urbanista évoque une autonomie moyenne de 80 heures pour son Los Angeles solaire, et même « un temps d’écoute potentiellement illimité ». Des chiffres déjà énormes sur le papier…

Dans les faits, les promesses sont tenues : même en passant une journée entière avec le casque sur les oreilles, le niveau de batterie avoisine encore les 70% (après l’avoir chargée à 100% via le câble USB). Et si l’ampoule au plafond ne suffit pas vraiment à refaire le plein, il suffit de marcher au soleil pour voir le niveau de charge grimper sur l’application mobile.

En résumé, notre avis sur le casque sans fil Los Angeles d’Urbanista

Après plusieurs semaines de test, dans des conditions de luminosité variables (et en plein hiver !), ce casque audio est véritablement bluffant. Urbanista parle d’un temps d’écoute potentiellement illimité et force est de reconnaître que l’on n’en est pas si loin ! En tout cas, vous n’aurez que rarement à vous soucier du niveau de charge de votre casque.

Alors oui, la qualité sonore pourrait être encore meilleure et on aimerait que l’application permette des réglages plus fins, mais dans l’ensemble, le ce casque audio reste un très bon produit.

Proposé à un prix de 199€, le Los Angeles d’Urbanista est une alternative tout à fait crédible à certains casque plus onéreux de chez Bose ou Sennheiser par exemple. Et surtout, pour ceux qui raisonnent principalement en termes d’autonomie, difficile de trouver mieux aujourd’hui.

Points positifsAutonomie bluffanteQualité sonore satisfaisante…Liaison sans fil excellenteDétection du casque sur les oreillesConfortable à l’usageBelles finitions, joli design
À améliorerApplication pas très utile…mais basses très prononcéesPas de prise jackRéduction active du bruit un peu faible
Avis casque sans fil solaire Urbanista Los Angeles

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.