Pansexualité : l’amour sans limites de genre expliqué

Mise sur le devant de la scène par les célébrités, à l’instar de Miley Cyrus ou Janelle Monae, la pansexualité tend souvent à être confondue avec la bisexualité. On vous éclaire ci-après sur cette identité sexuelle récente, mais qui représente actuellement une véritable tendance.

Mais qu’est-ce que la pansexualité ?

La pansexualité n’est ni plus ni moins qu’une identité sexuelle comme tant d’autres, telle que l’homosexualité ou la bisexualité. Pourtant, contrairement à ces dernières, la pansexualité reste encore peu connue (enfin, tout est relatif).

Être parent, c’est un peu comme être diplomate, mais sans les avantages des voyages internationaux et des cocktails mondains. La négociation commence dès le lever du jour, et le champ de bataille ? L...Lire la suite

En guise de définition simple, on peut dire qu’une personne pansexuelle est une personne qui peut ressentir une attirance sexuelle, émotionnelle et spirituelle pour n’importe quelle personne, et ce, indépendamment du sexe biologique. Les pansexuels peuvent également être attirés par des personnes indépendamment de leur identité de genre. Cela signifie qu’une personne qui s’identifie comme pansexuelle peut être attirée par des personnes cisgenres, transgenres, agenres, non binaires et intersexuées.

Il ne faut cependant pas assimiler la pansexualité à une déviance sexuelle ou à une quelconque perversion, car être pansexuel ne signifie aucunement que l’on s’adonne à une vie sexuelle débridée. Les échanges se font uniquement entre adultes consentants cherchant à explorer différentes opportunités.

Le drapeau pansexuel officiel se compose de trois bandes colorées : le rose qui représenté l'attirance pour les femmes, le jaune pour l'attirance des personnes non-binaires et le bleu pour l'attirance pour les hommes.

Pansexualité et bisexualité : quelle différence ?

Beaucoup n’arrivent pas à faire la différence entre la bisexualité et la pansexualité. On peut s’appuyer sur l’étymologie de ces mots pour mieux comprendre la nuance qui existe entre ces deux termes : « bi » se traduit par « deux », tandis que « pan » pourrait se traduire par « tous ».

Si les personnes bisexuelles ressentent de l’attirance à la fois pour les hommes et pour les femmes, les pansexuelles, elles, sont attirées par les hommes, les femmes, les travestis, les transsexuels… Alors que la bisexualité implique une attirance pour les hommes et les femmes en particulier, les pansexuels peuvent également être attirés par des personnes qui s’identifient à l’un ou l’autre des genres suivants. Ils ne sont donc pas limités dans leur attirance pour deux genres ou deux sexes.

La pansexualité représente donc plus un état d’esprit, car ce n’est pas tant le sexe ni le genre du partenaire qui compte, mais surtout sa personnalité.

Pansexualité et polysexualité : quelle différence ?

La polysexualité se rapproche plus de la pansexualité car les polysexuels sont aussi attirés par plusieurs genres, mais pas tous ! Poly- est le préfixe qui signifie « plusieurs », il est plutôt utilisé pour parler des personnes qui ont plusieurs attirances sexuelles (trois identités ou plus).

La principale différence entre la pansexualité et la polysexualité est que les polysexuels sont attirés par plusieurs genres, mais pas tous, alors que les pansexuels ont le potentiel d’être attirés par n’importe quel genre. La pansexualité est plus inclusive que la polysexualité car elle ne limite pas l’attirance en fonction de l’identité ou de l’expression de genre.

La pansexualité : un simple phénomène de mode ?

Si la pansexualité ne cesse ces derniers temps de faire la une des médias, cette tendance existe depuis de nombreuses années et constitue une orientation acceptée au sein de la communauté LGBTQ+. Elle est donc bien plus qu’un phénomène de mode. À mesure que les gens prennent conscience du spectre des genres et de ses complexités, les pansexuels sont mieux acceptés par la société. Pour ceux qui se déclarent pansexuels, il s’agit d’une autre manière de vivre pleinement leur sexualité, en faisant fi des normes imposées par la société.

L’orientation sexuelle se met généralement en place durant l’adolescence. Toutefois, nombreux sont ceux qui « décident » de changer d’orientation sexuelle (ou qui assument), une fois à l’âge adulte. Cette situation est le plus souvent causée par un facteur déclencheur pouvant être un deuil, un divorce ou autre.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Il existe d’ailleurs d’autres formes d’identités sexuelles, méconnues pour la plupart. Certains se revendiquent ainsi asexuels, aromantiques, demisexuels, demiromantiques, greysexuels, poly-sexuels, lithromantiques, panromantiques, skoliosexuels ou encore queer-platoniques. On vous laissera chercher dans un dictionnaire ou sur Google leur signification…