La fessée dans le couple : entre consentement et érotisme

Parmi les jeux coquins en vogue chez les couples, la fessée érotique semble de plus en plus pratiquée.

Pourquoi ? Comment ? On vous dit tout !

À l'instar du slow life, dont on a tous déjà entendu parler et qui nous invite à prendre le temps de vivre, le slow sex (traduit “sexe lent” en Français) invite les partenaires amoureux à prendre leu...Lire la suite

Comment la fessée peut-elle pimenter votre sexualité ?

La fessée fait de plus en plus d’adeptes chez les couples. Ce fantasme doit sans doute beaucoup à l’influence du livre et/ou du film Cinquante nuances de Grey.

Il existe de nombreuses façons d’intégrer la fessée dans votre vie sexuelle. Certaines personnes apprécient les fessées légères et ludiques comme préliminaires, tandis que d’autres préfèrent les séances plus intenses et passionnées.

Que vous débutiez ou que vous ayez déjà une certaine expérience, il est important d’y aller doucement et de communiquer avec votre partenaire sur ce qui est agréable et ce qui ne l’est pas.

Mais comment initier votre partenaire à cette pratique sans que la situation dérape ?

Cette pratique a le vent en poupe mais elle n’est pas nouvelle. Elle est considérée comme une pratique SM soft et 24% des femmes l’ont déjà expérimentée sur 1008 femmes questionnées par l’Ifop. Il y a une vingtaine d’années, elles étaient juste 8%.

Les enquêtes et les entretiens réalisés par l’Ifop ont montré que la plupart des femmes qui pratiquent le BDSM le font avec un partenaire en qui elles ont confiance. La raison pour laquelle certaines femmes décident d’essayer le BDSM est qu’il leur permet d’explorer leur sexualité de manière nouvelle et excitante. Il peut également rapprocher les couples en leur permettant d’explorer le corps de l’autre d’une manière qu’ils n’auraient jamais cru possible.

Le BDSM n’est pas seulement une question de sexe, mais plutôt une exploration des limites physiques et psychologiques. Bien que cette pratique puisse être dangereuse si elle est mal utilisée, elle peut procurer un immense plaisir aux deux partenaires si elle est pratiquée avec respect.

Certaines femmes ressentent du plaisir à être dominée et même en ressentant une légère douleur. Il s’agit avant tout un jeu entre vous et votre partenaire qui nécessite bien sûr l’accord de la femme et de l’homme.

Il exige que les deux partenaires aient suffisamment confiance l’un en l’autre et le niveau de communication entre eux doit également être très élevé. Ce jeu n’est pas censé être un défi ou un test, mais plutôt une occasion pour deux personnes de se connecter à un niveau intime, d’explorer différents aspects de la sexualité et de créer un lien plus profond.

Comment intégrer la fessée dans la sexualité ?

La fessée pourrait vous donner à vous et votre partenaire une vraie sensation de plaisir mais gare au dérapage, elle pourrait aussi faire mal et déplaire.

La fessée doit être un jeu de rôle : proposez-lui un rôle par exemple de méchante voleuse et vous en policier sexy qui lui donne une correction, vous pouvez aussi jouer un rôle de prof et d’élève.

Il faut avant tout se débarrasser d’un sentiment de culpabilité quelconque du plaisir qu’elle éprouvera, il faut donc une belle complicité.

Dites-lui de se retourner et mettez-lui en une pas trop forte, mais assez vive quand même !

Il faut que le rythme soit régulier. Si elle aime, elle en redemandera. Quand elle n’en pourra plus, il ne faut pas non plus s’y attarder trop longuement : lancez-vous alors dans la vraie partie de sexe pimenté.

L’explication scientifique de la fessée

La fessée stimule et provoque un afflux de sang sur les fesses qui sont situées entre l’anus et le vagin, chez la femme. C’est une zone érogène qui provoque du plaisir et de l’excitation.

De plus, la fessée peut produire des endorphines, qui déclenchent des sensations agréables dans le corps, et renforcer l’estime de soi et la confiance en soi.

La fessée peut procurer un sentiment d’intimité et de connexion profonde, car elle permet à l’auteur de la fessée de communiquer ses sentiments d’une manière sûre et puissante.

La sensation physique de la fessée peut aider à relâcher la tension et le stress et est souvent considérée comme cathartique.

Alors, n’éprouvez aucune honte à aimer donner ou recevoir des petites claques sur les fesses !

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

A lire aussi absolument :

Le sadomasochisme : fais-moi plaisir, fais-moi mal !

Sexe dans le couple : doit-on tout accepter par amour ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *