Tout savoir sur Arnold & Son : avis et plus belles montres

Marque suisse d’origine britannique, Arnold & Son revendique plus de 200 ans d’histoire. Elle demeure pourtant relativement confidentielle aux yeux du grand public, en dépit de montres aussi élégantes que sophistiquées.

Si les passionnés peuvent les apercevoir lors d’événements tels que Watches & Wonders et les Geneva Watch Days, ces garde-temps mériteraient sans doute davantage de visibilité. Il est donc grand temps de se replonger dans l’histoire de la marque et de vous donner notre avis sur les montres Arnold & Son.

Créée au beau milieu des années 1970, la marque Raymond Weil a contribué au renouveau de l'horlogerie suisse. Et si elle souffre d'un certain déficit de notoriété en France, son savoir-faire est larg...Lire la suite

L’histoire de la marque Arnold & Son

Logo Arnold & Son

Si elle affiche l’année 1764 jusque dans son logo, la marque Arnold & Son telle qu’on la connaît aujourd’hui n’a vu le jour qu’en 1995. Ou plutôt « revu le jour ». Elle tire son nom d’un certain John Arnold, horloger britannique né dans les Cornouailles en 1736.

Après avoir passé quelques années aux Pays-Bas, il revient au pays en 1757. Cinq and plus tard, l’histoire raconte qu’un homme du nom de McGuire, dont il aurait réparé la montre, lui prête de l’argent afin de lancer son affaire à Londres. Son expérience et sa maîtrise de la langue allemande lui ouvrent les portes de la cour du roi George III et ses horloges de marine lui permettent d’acquérir une solide réputation. Son modèle N° 3 accompagne par exemple le navigateur James Cook lors de sa seconde épopée.

John Arnold se retire en 1796 et passe la main à son fils John Roger Arnold à la tête de l’entreprise familiale. Après sa mort en 1799, son ami Abraham-Louis Breguet présente son premier échappement à tourbillon en 1808, niché au coeur d’un boîtier Arnold. John Roger Arnold décède à son tour en 1843 et la société est reprise par un horloger britannique renommée, Charles Frodsham, pendant quelques années seulement.

La marque Arnold & Son disparaît du paysage à partir du milieu du 19e siècle et il faut attendre 1995 pour la voir renaître en Suisse, dans le giron de The British Masters in Timekeeping (à qui l’on doit aussi la relance des montres Graham). A partir de 2010, elle est intégrée à la manufacture La Joux-Perret, tous ses calibres étant dès lors produits in-house.

Aujourd’hui encore, l’héritage de John Arnold est perpétué avec une grande élégance à travers les différentes collections, qui font la part belle à l’astronomie, la chronométrie, l’heure mondiale…

Notre avis sur Arnold & Son

Les actuelles collections d’Arnold & Son sont un parfait équilibre entre design classique, complications pointues et « sophistication minimaliste » (ou « minimalisme sophistiqué » !). Les lignes de chaque montre, la qualité des finitions et assemblages, la précision des mouvements sont autant d’éléments qui contribuent au pouvoir d’attraction de la marque.

Bien sûr, même si elles gagnent à être connues, ces pièces d’exception s’adressent à un public initié et relativement fortuné : il faut compter au moins 20 000 euros pour espérer arborer une montre Arnold & Son au poignet.

A lire aussi :
Voici les 30 marques de montres que vous devez absolument connaître en 2024

Les montres iconiques d’Arnold & Son

On l’a évoqué plus haut, les collections Arnold & Son repose sur 3 principes chers au fondateur historique de la marque (l’astronomie, la chronométrie et l’heure mondiale) et chaque ligne renferme de vraies pépites.

La Luna Magna, par exemple, est sans doute l’une des plus belles montres à phases de Lune de ces dernières années. Au coeur de son boîtier en or ou en platine, le cadran très travaillé est accompagnée par une Lune en 3D, une sublime sphère de 12 mm de diamètre constituée pour moitié de météorite et d’opale.

Luna Magna Platinum – édition limitée à 28 pièces
Montre Arnold & Son Luna Magna Platinum

Du côté de la chronométrie, les modèles Time Pyramid, Nebula et DTSB témoignent de la diversité des collections et du savoir-faire Arnold & Son. Mais l’un des modèles les plus intemporels et les plus élégants reste la Longitude, une réinterprétation contemporaine de l’horloge de marine, désormais déclinée en titane et animée par un mouvement certifié COSC.

Chronométrie Longitude Titanium
Montre Arnold & Son Longitude Titanium

Enfin, les grands voyageurs pourront aussi trouver leur bonheur chez Arnold & Son, notamment avec une montre qui porte bien son nom : Globetrotter. Elle attire inévitablement le regard avec son cadran orné d’un dôme représentant l’hémisphère Nord de la planète Terre. L’affichage périphérique permet de lire l’heure sur un second fuseau horaire dans un style bien différent des habituelles montres GMT.

Globetrotter Steel – édition limitée à 88 exemplaires
Montres Arnold & Son Globetrotter Steel

Où acheter des montres Arnold & Son ?

Si la marque demeure confidentielle en France, c’est sans doute parce qu’elle bénéficie d’un réseau de distribution très limité, avec seulement 2 boutiques à Paris (Chronopassion et Anshindo). Il ne faut donc pas hésiter à se rendre sur les salons comme Watches & Wonders pour découvrir ces montres de plus près.

Les dernières actus de la marque

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *