Humbert Droz HD9 : la plus chic des plongeuses françaises

La marque bisontine Humbert-Droz met les 5 océans à l’honneur avec son nouveau modèle HD9. Logiquement déclinée dans 5 versions, cette montre de plongée allie élégance et robustesse.

Nous avons pu découvrir en avant-première la version Austral, dotée d’un cadran blanc immaculé. On vous donne donc notre avis détaillé sur cette nouvelle montre HD9.

Lors de son lancement en 2020, la collection Streamliner a immédiatement tapé dans l'oeil des passionnés. En raison de son style et de son élégance, bien sûr, mais aussi grâce à la couleur de son cad...Lire la suite

Humbert Droz, la marque aux 4 générations

La marque Humbert-Droz n’existe en tant que telle que depuis 2016. Elle revendique pourtant déjà une longue histoire familiale, avec pas moins de 4 générations qui se sont succédé à la tête de l’entreprise.

Ainsi, sa véritable histoire débute en 1956, à Besançon, la « capitale française de l’horlogerie ». C’est là que Marcel Humbert-Droz, après avoir commencé sa carrière dans l’horlogerie chez Lip, crée sa propre entreprise de réparation de montres, Reparalux. 12 ans plus tard, en 1968, il est rejoint dans l’aventure par son fils Jean, jeune diplômé de l’école d’horlogerie bisontine (évidemment !).

L’amour des belles mécaniques de précision se transmet de père en fils chez les Humbert-Droz et en 1995, c’est au tour de Frédéric d’intégrer Reparalux. Grâce à lui, la société poursuit sa croissance et collabore avec de nombreuses marques de renom.

Et puis, à partir de 2013, c’est Julien qui vient incarner la quatrième génération, en tant que directeur technique. Mais alors que Reparalux s’apprête à souffler ses 60 bougies en 2016, celui-ci envisage l’avenir différemment. Et comme un hommage à ses prédécesseurs et au patrimoine familial, il donne naissance à la marque Humbert-Droz, avec la volonté de concevoir des montres de qualité au design singulier, fabriquées en France, au seins des ateliers Reparalux.

La sortie de la HD1, première montre portant officiellement le nom de la famille Humbert-Droz, est une réussite. Dotée d’un étonnant boîtier, celle-ci demeure la plus emblématique de la marque sept ans après son lancement, alors même qu’arrive la nouvelle collection HD9.

Montre Humbert Droz HD9

La HD9, une montre de plongée comme qui en appelle d’autres

La HD8 dévoilée en 2021 a permis à Humbert Droz de franchir un nouveau cap, notamment grâce à la signature d’un partenariat avec la manufacture La Joux Perret, permettant de monter en France des mouvements Swiss Made. Et si les 4 modèles de cette collection faisaient écho à certains des plus beaux sommets du monde (Annapurna, Vésuve, Mont-Blanc et Fuji), la nouvelle HD9 nous offre une plongée dans les cinq océans de notre belle planète.

Atlantique, Indien, Pacifique, Antarctique et Austral sont donc les cinq versions qui composent la nouvelle collection imaginée par Humbert Droz en ce début d’année 2023. C’est précisément la dernière version que nous avons pu tester. Et puisque l’océan Austral, qui borde l’Antarctique, est « connu pour ses eaux glacées et ses fonds marins inexplorés », la montre qui porte son nom « reflète la simplicité élégante de cet environnement inhospitalier ».

Si les montres de plongée arborent parfois (souvent ?) un design massif comme une preuve de leur robustesse, la HD9 mise sur un certain raffinement. Malgré son diamètre de 45 mm (avec couronne), le boîtier en acier 316L conserve une épaisseur limitée, à seulement 10,8 mm. Même sur un petit poignet, cette montre sait donc faire preuve d’élégance ! A défaut de céramique, la lunette tournante cannelée apporte un peu de relief et de texture, en opposition avec le cadran, qui brille par sa simplicité et sa lisibilité… à tous les sens du terme.

Pour évoquer la glace de l’océan Austral, cette version de la HD9 arbore une robe blanche immaculée parcourue par des index et aiguilles rhodiées recouverts de Luminova, qui révèlent tout leur potentiel dans la pénombre. Et potentiellement en eaux profondes, puisque l’on aurait presque tendance à oublier que cette HD9 est une vraie plongeuse !

D’ailleurs, le fond du boîtier est là pour le rappeler. Transparent, il nous permet de découvrir une masse oscillante décorée d’un plongeur et d’admirer le mouvement G100. Un grand classique de la manufacture La Joux Perret, qui offre une réserve de marche confortable de 68 heures, tout en bénéficiant d’une étanchéité à 200 mètres.

Enfin, un mot sur le bracelet en acier : avec ses 5 rangs, celui-ci brille par sa souplesse (peut-être trop ?). Doté d’une boucle déployante simple, il n’est pas forcément la meilleure solution pour parcourir les grands fonds, mais peut facilement être échangé contre un modèle en caoutchouc noir.

Robuste, élégante, classique, la nouvelle Humbert Droz HD9 Austral, produite à 100 exemplaires seulement, est proposée à 1349€. A ce prix, vous pourrez disposer d’une vraie montre de plongée, mais surtout d’une montre polyvalente assemblée en France.

Les caractéristiques complètes de la montre

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

BoîtierAcier inoxydable 316L
Diamètre : 45 mm (avec couronne) ; épaisseur : 10,8 mm
Lunette tournante unidirectionnelle graduée 120 clics
Couronne vissée avec logo gravé
Verre saphir plat avec loupe de date
Fond acier ajouré
Etanchéité 200 mètres
CadranBlanc Austral
Index et aiguilles rhodiées avec Luminova
Guichet date à 3 heures
BraceletAcier avec boucle déployante
Caoutchouc avec boucle ardillon
MouvementCalibre La Joux Perret G100
Fréquence : 28 800 A/h
Réglage : -0 +14 s/jour
68 heures de réserve de marche
Prix public conseillé1349€
Avis montre Humbert Droz HD9 Austral

1 commentaire

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *