Raketa Russian Code : cette montre va vous retourner le cerveau !

Raketa est habituée à nous proposer des montres qui sortent de l’ordinaire. Des modèles dotés d’une esthétique forte, à l’image de la Copernicus, de la Sonar ou de la Big Zero, qui sont souvent loin de faire l’unanimité mais qui témoignent d’une réelle audace.

Cela se confirme en ce début d’année 2024, puisque la Russian Code rejoint (enfin !) la collection principale de la marque russe. La particularité de cette montre ? Ses aiguilles tournent… dans le sens contraire des aiguilles d’une montre !

Depuis sa création en 2004, Hautlence s'est toujours distinguée par ses montres au design avant-gardiste. Pour une fois, elle a donc décidé de changer radicalement de style. Mais si elle a puisé son ...Lire la suite

Une montre dans le plus pur ADN Raketa

Si son histoire débute véritablement au 18e siècle, du côté de la Manufacture Impériale de Peterhof à Saint-Pétersbourg, c’est bien en 1961 que la marque Raketa a officiellement vu le jour. Et si elle incarne l’esprit de l’innovation et l’exploration, c’elle parce qu’elle a été établie en l’honneur du premier vol spatial habité de Youri Gagarine.

Depuis sa création, plusieurs de ses montres puisent directement leur inspiration dans l’espace ou le système solaire, telle la Baïkonour. Mais Raketa sait aussi s’aventurer sur d’autres terrains, sous-marins notamment, comme avec sa Sonar, et mettre différentes personnalités russes à l’honneur, à l’instar de l’artiste soviétique Kasimir Malevitch.

D’ailleurs, ces garde-temps se distinguent régulièrement par leur design… atypique. La Big Zero popularisée par Mikhaïl Gorbatchev arbore, comme son nom l’indique, un gros zéro sur le cadran. La Copernicus indique l’heure grâce à des aiguilles circulaires (comme Beaubleu !) évoquant la Terre et le soleil. La nouvelle Russian Code qui nous arrive aujourd’hui porte donc en elle tous les gènes de la marque : un homme à l’histoire soviétique et un affichage de l’heure différent.

Montre Raketa Russian Code

En quoi cette Russian Code est-elle une montre « différente » ?

Lancée pour la première fois en 2019, la Russian Code rejoint enfin aujourd’hui la collection principale de Raketa. En 5 ans d’existence, elle a déjà su marquer les esprits grâce à un détail qui n’en est pas un : son mouvement anti-horaire.

Sur cette tocante, les aiguilles tournent en effet dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, et il ne s’agit pas d’une simple coquetterie : Raketa précise que ce mouvement respecte celui des planètes du système solaire.

Ce choix audacieux remet en question la lecture traditionnelle du temps et propose une nouvelle perspective, où le temps s’écoule en harmonie avec l’univers. Cet élément n’est d’ailleurs pas le seul à renvoyer à l’espace, puisque le cadran intègre d’autres éléments symboliques, comme les constellations au-dessus de Saint-Pétersbourg le matin du 12 avril 1961, date à laquelle Youri Gagarine a définitivement marqué l’Histoire. On y retrouve aussi l’iconique « 0 » en lieu et place du 12, pour indiquer midi.

Pour le reste, cette Russian Code se distingue par une esthétique globalement raffinée, qui associe des finitions satinées et polies, au coeur d’un boîtier en acier de 39,5 mm de diamètre. Le verre saphir qui le surmonte ajoute une touche vintage à l’ensemble, alors que le rubis synthétique inséré dans la couronne témoigne de l’attention portée aux détails.

Au-delà de son style si particulier, cette montre unisexe bénéficie aussi du savoir-faire technique des horlogers Raketa : le mouvement automatique 2615R, entièrement fabriqué et assemblé à manufacture de Saint-Pétersbourg, a dû être complètement repensé (notamment le ressort de barillet et l’ancre) pour permettre un fonctionnement anti-horaire, avec une précision moyenne de -10/+20s/j et une réserve de marche de l’ordre de 40 heures.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Proposée à 1950€, cette nouvelle Russian Code plaira aux amateurs de montres « différentes » et à ceux qui veulent sortir des sentiers battus. Elle nous confirme surtout que Raketa est une marque qui gagnerait à être davantage mise en avant. Ce que nous avons essayé de faire à notre modeste échelle dans cet article !

1 commentaire

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *