5 chronographes de luxe à moins de 5000 euros sur lesquels vous devriez investir

Les chronographes connaissent un succès certain auprès de la gent masculine. Ces montres incarnent à la perfection le look sportif chic si prisé par les hommes, aussi bien dans le prêt-à-porter que dans l’horlogerie.

Oui, mais voilà : si l’on veut un vrai chronographe, précis et stylé, il faut parfois (souvent) y mettre le prix. Alors, parce que tout le monde n’a pas les moyens de craquer pour une Speedmaster ou une Daytona, voici 5 montres de luxe accessibles à moins de 5000 euros sur lesquelles vous pouvez investir les yeux fermés.

Vous n'y avez peut-être jamais fait attention jusqu'à présent, mais vous pouvez aller vérifier : toutes les montres des publicités et boutiques horlogères (ou presque) sont arrêtées sur un même horai...Lire la suite

Frédérique Constant Highlife Chronograph Automatic

Highlife, c’est la collection phare de la maison Frédérique Constant. Et puisqu’elle souffle ses 25 bougies en 2024, la marque genevoise ne pouvait pas faire l’impasse sur cet anniversaire ! Elle propose donc deux nouvelles variations de son Chronograph Automatic dans son boîtier de 41 mm.

La version non limitée ,qui arbore une boîte en plaqué or rose avec un cadran bleu nuit, ne manque déjà pas de charme. Mais on craque vraiment pour l’édition produite à 1888 pièces, dont la boîte en acier sublime un cadran opalin avec des compteurs verts. Le bracelet en daim, vert lui aussi, complète cette tenue très chic, dans un style qui n’est pas sans rappeler certaines éditions Healey de Frédérique Constant.

Ce chronographe suisse peut compter sur le calibre automatique FC-391, développé en collaboration avec la Manufacture La Joux-Perret et qui lui confère 60h de réserve de marche.

Montre Frédérique Constant Highlife Chronograph Automatic

Longines Conquest

Voici encore une collection qui fête un anniversaire symbolique en 2024 puisque Longines a dévoilé sa Conquest il y a tout juste 70 ans. Bien sûr, au fil du temps, elle s’est déjà déclinée en une multitude de variantes et de coloris, mais force est de reconnaître qu’elle n’a rien perdu de son éclat aujourd’hui.

S’il existe dans des versions panda et reverse panda, le chronographe Conquest affiche un visage très séduisant avec ce nouveau cadran champagne, qui contraste avec des compteurs noirs, en accord avec la lunette tachymétrique en céramique.

Animée par le mouvement automatique L898 avec 59h de réserve de marche, cette montre se pare d’un bracelet en caoutchouc noir qui accentue sa sportivité, sans nuire à son style.

Montre chronographe Longines Conquest

Oris Divers Sixty-Five

Alors qu’elle fête ses 120 ans en 2024, la maison Oris continue de renouveler l’ensemble de ses collections, notamment les Aquis et Divers Sixty-Five, régulièrement animées désormais par le Calibre 400.

Si le chronographe Divers Sixty-Five doit encore « se contenter » du calibre automatique 771-1, ce mouvement chronographe a déjà largement fait ses preuves, lui qui bénéficie d’une réserve de marche de 62h et se distingue par son rotor rouge… malheureusement non visible au dos du boîtier.

Pour le reste, cette montre Oris affiche un look des plus classiques, avec son boîtier de 40 mm et son bracelet en acier. Classique, mais toujours efficace. Bref, une valeur sure intemporelle comme on les aime !

Montre chronographe Oris Divers Sixty-Five

Baume & Mercier Riviera Black

Baume & Mercier fait partie selon nous de ces marques injustement sous-estimées. Et à côté de ses Clifton et Hampton, son modèle le plus emblématique est incontestablement la Riviera, apparue pour la première fois au catalogue en 1973… quelques mois seulement après une certaine Royal Oak.

Plus de 50 ans après sa création, cette montre se distingue toujours par ce design affirmé, avec un boîtier dodécagonal (à 12 facettes), conçu ici en acier ADLC microbillé noir. Les 4 vis sur la lunette et les motif « vague » ton sur ton du cadran font aussi partie des éléments forts de cette Riviera, animée par un mouvement manufacture Swiss made, visible au dos.

Le bracelet en caoutchouc noir complète la panoplie sportive de ce chronographe au look ravageur.

Montre chronographe Baume & Mercier Riviera Black

TAG Heuer Carrera

Le simple nom de ce modèle a de quoi mettre des étoiles dans les yeux des passionnés d’horlogerie. Car la Carrera de TAG Heuer, qui a soufflé ses 60 bougies en 2023, est une vraie « montre mythique ».

Régulièrement revisitée à travers des éditions limitées ou dotées de complications plus ou moins sophistiquées, la « Success Watch » voit parfois son prix s’envoler au-delà des 30 000 euros. Raison de plus pour accorder un maximum de crédit à cette déclinaison plus « simpliste », mais toujours aussi racée et athlétique.

De fait, avec son boîtier de 44 mm, elle semble davantage destinée aux gros poignets. Elle s’adresse surtout à tous ceux qui aiment les montres inspirées par la course automobile, avec sa lunette tachymétrique et son bracelet en caoutchouc perforé. Animé par le Calibre 16 automatique, ce chronographe Carrera bénéficie de 42h de réserve de marche.

Montre chronographe TAG Heuer Carrera

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Les belles propositions de chronographes ne manquent déjà pas dans cette gamme de prix, entre 3000 et 5000 euros et on aurait aussi pu parler de la BR V2-94 de Bell & Ross ou de la collection Prospex de Seiko. Mais si vous disposez d’une enveloppe plus confortable, le chrono 1858 de Montblanc (à partir de 5100€), la Black Bay Chrono de Tudor (dès 5290€) voire la Bvlgari Aluminium (5300€) ou l’Hyperchrome de Rado (5400€) sont d’autres pièces de luxe qui trouveront facilement leur place dans une collection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *