Picobello MATwatches : la toolwatch française la plus cool du moment !

Les marques horlogères françaises seraient-elles les nouvelles références de la toolwatch ? A côté de Serica, Baltic voire Yema ou Charlie Paris, le grand spécialiste tricolore de la montre outil est incontestablement MATwatches.

Habituée à proposer des modèles capables de résister à tout et d’embarquer pour toutes les aventures, la jeune maison fondée par Fabrice Pougez dévoile aujourd’hui la Picobello, une montre automatique robuste et stylée accessible à moins de 900 euros.

La Speedmaster d'Omega fait partie des montres les plus emblématiques du 20e siècle. Principalement parce qu'elle a accompagné les premiers pas de l'Homme sur la Lune... Si l'exploit lui a valu l...Lire la suite

MATwatches, le spécialiste français de la montre militaire

S’il n’est pas issu d’une famille d’horlogers, Fabrice Pougez est tombé dedans très tôt. Rien d’anormal pour ce Franc-Comtois d’origine, même s’il se destinait originellement à une carrière dans le marketing international. Car son passage chez France Ebauches lui a rapidement confirmé que l’horlogerie était faite pour lui ! Et plus précisément l’horlogerie militaire, lui qui a effectué son service national à la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris.

Dès 2004, Fabrice Pougez développe donc sa première montre taillée pour une unité d’élite dans le cadre d’une collaboration avec le RAID. Plébiscitée par les membres du services de Recherche, Assistance, Intervention et Dissuasion, elle est à l’origine de la création de MATwatches en 2007. Si le nom peut sembler mystérieux, les 3 premières lettres renvoient simplement aux trois principaux corps d’armée, Mer, Air et Terre.

« Conçues pour résister », ces montres sont adoptées par les professionnels de la Légion Etrangère, de l’aviation navale française, des sauveteurs en mer de la SNSM, du GIGN… et même des aviateurs de l’US Navy. Mais au-delà de leur robustesse, les montres MATwatches se distinguent aussi par leur style, avec des petits détails qui font parfois toute la différence, qu’il s’agisse d’un cadran California ou d’une couronne placée à gauche. Plus traditionnelle en apparence, la nouvelle Picobello a elle aussi quelques atouts à faire valoir pour séduire le public.

Montre MATwatches Picobello cyan

La Picobello, une toolwatch à l’aise sur tous les terrains

Le lancement de la nouvelle Picobello est une façon pour Fabrice Pougez de célébrer les 20 ans de son premier modèle : « Je voulais concevoir une montre différente, contemporaine, mais totalement dans l’esprit de la maison, une pièce que MATwatches aurait pu imaginer dès ses débuts. »

On aurait pu craindre que cette Picobello soit une énième montre d’inspiration vintage, pourtant, celle-ci affiche un visage contemporain, mais surtout intemporel. Le boîtier de 39,5 mm de diamètre pour 12 mm d’épaisseur se pare de titane ou, pour la première fois chez MATwatches, de titane grade 5. Sous le verre saphir bombé et la lunette en aluminium ou en céramique noire, le cadran brille par sa lisibilité. Au sens littéral du terme. Epuré, presque minimaliste, il offre un contraste parfait en plein jour et à la nuit tombée, ce cadran sector dial luminescent demeure très fonctionnel. Selon le modèle choisi, quelques touches colorées sur le rehaut et la trotteuse (jaune, cyan ou magenta) apportent du dynamisme à l’ensemble.

Côté mécanique, la Picobello est animée par le calibre Soprod M100 fabriqué en Suisse, dont la fiabilité n’est plus à démontrer. Visible à travers le fond transparent, ce mouvement automatique procure 42h de réserve de marche à la montre.

Enfin, pour compléter le look de sa baroudeuse tout-terrain, MATwatches annonce qu’elle sera livrée avec 3 bracelets interchangeables : Tropic noir, cuir naturel marron ou toile khaki, la Picobello saura ainsi affirmer son style sur terre aussi bien que dans les airs ou sur la mer.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Disponible à la précommande sur le site de la marque, cette montre est accessible dès 880 euros dans sa version acier et 1180 euros dans sa variante en titane limitée à 200 exemplaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *