Gboost ou comment transformer son vélo en vélo électrique !

Les côtes vous semblent de plus en plus longues et difficiles à gravir ? La sortie du dimanche matin vous met K.O durant 2 jours ou plus simplement vous en avez marre d’arriver essoufflé ou transpirant au bureau le matin ? Il est temps de passer au vélo électrique. Oui mais voilà, vous êtes attaché à votre vélo actuel et ne souhaitez pas le changer. Bonne nouvelle, Gboost a la solution pour vous.

Gboost ou comment transformer son vélo en vélo électrique

La genèse du concept Gboost

Comme souvent, derrière une innovation se cache le constat d’un manque. C’est ce qui s’est passé au début des années 2010 lorsque l’un des fondateurs, à la recherche d’un vélo pliant léger ET électrique, s’est rendu compte qu’aucun modèle remplissant ces deux critères n’existait. L’idée est alors venu de développer une solution permettant d’installer une assistance électrique sur un vélo « classique ». Gboost était né. Du prototype des débuts imparfait, les versions se sont ensuite enchainées. Aujourd’hui, la société grenobloise a atteint la maturité avec la commercialisation de sa huitième génération de Gboost. Mais la petite PME ne compte pas pour autant s’arrêter en si bon chemin et continue de plancher sur des améliorations afin d’assurer une diffusion plus large de son produit et pourquoi pas, une déclinaison adaptée aux VTT.

Gboost ou comment transformer son vélo en vélo électrique

Une installation simple et rapide

Mais comment convertir un vélo « musculaire » en un vélo à assistance électrique ? Le principe est assez simple. Un galet avec une bande de friction (principalement pour assurer la motricité en condition humide) vient en appui sur la roue et lui transmet l’énergie développée par le moteur. Ce système assure une large compatibilité avec tous les vélos du marché, exception faite des VTT équipés de pneus à crampons. Pas de souci en revanche pour un VTT équipé de pneus lisses comme les Maxxis Griffer par exemple.

Gboost ou comment transformer son vélo en vélo électrique

Outre le tarif, pour séduire un large public, l’installation se doit d’être simple et rapide. Gboost promet un montage sans difficulté en une petite heure en général, même pour un bricoleur occasionnel.

Gboost ou comment transformer son vélo en vélo électrique

Le kit se compose d’une batterie à fixer sur le cadre via l’une des vis habituellement dédiée au porte-bidon. Le bloc moteur prend lui place en bas du cadre, à l’emplacement de la béquille.

Gboost ou comment transformer son vélo en vélo électrique

Restent enfin quelques câbles à fixer, un aimant sur l’axe de pédalier, une manette de débrayage du moteur au guidon et un boitier de contrôle pour régler les niveaux d’assistance. Et voilà, vous êtes maintenant prêt à découvrir les joies d’un vélo à assistance électrique.

Gboost, les avantages du vélo électrique sans les inconvénients

Avec un tarif proche de celui d’un vélo électrique d’entrée de gamme, la question de l’intérêt du kit Gboost se pose rapidement. Outre le fait de pouvoir conserver son vélo et donc de ne pas avoir besoin de le revendre ou de le laisser prendre la poussière, l’atout principal de la solution proposée par EBL France réside dans son poids contenu. Environ 3,5 Kg, moteur et batterie compris, c’est 5 à 10 Kg de moins qu’un vélo électrique.

Gboost ou comment transformer son vélo en vélo électrique

Une légèreté qui, associée à la possibilité de complètement débrayer l’assistance (en roulant via une manette positionnée sur le guidon), permet de conserver les sensations du vélo. En d’autres termes, une fois lancé à plus de 25 km/h (la limite légale en France), vous n’aurez pas la sensation de résistance que l’on éprouve sur la plupart des VAE. Et pour ceux qui ont un vélo type course / Gravel, c’est un avantage non négligeable. Ses concepteurs assurent par ailleurs que le système ne produit aucun bruit malgré le moteur et la bande de frottement.

De par son côté accessoire, Gboost pourra également séduire les personnes qui aiment changer régulièrement de vélo, que ce soit en fonction des saisons pour passer du vélo de route aux beaux jours au Gravel une fois l’automne venu. Mais aussi, ceux qui changent de monture tous les 12 ou 18 mois afin de ne pas trop perdre en valeur de revente et / ou bénéficier en permanence des derniers modèles.

Enfin, en confiant l’installation à un revendeur agrée, Gboost devient éligible aux primes de conversion électrique proposées par certaines villes ou régions.

Gboost ou comment transformer son vélo en vélo électrique

Électrifier son vélo à partir de 899€

Les kit GBoost se décline en deux versions Gold (moteur de 500W – 25 Km/h) et Platinium (moteur 800W, connectivité Bluetooth avec application smartphone – 32 Km/h non homologué en France sans immatriculation et assurance).

Ensuite, il convient de choisir la capacité de la batterie : Smart (251Wh – 50 km autonomie), Longue distance (365Wh – autonomie 75 km) ou Extra longue distance (441 Wh – autonomie 90 km).

Au total, le premier kit revient ainsi à 899€, 1049€ pour le second et 1179€ pour le dernier.

Découvrir et acquérir le kit de conversion vélo électrique Gboost