La jupe pour homme peut-elle (enfin) être à la mode ?

Régulièrement, on la voit réapparaître sur les podiums des défilés de mode. Et chez certaines marques de prêt-à-porter à la recherche d’un coup de com’. Elle, c’est la jupe pour homme.

Après Gucci (qui est allé jusqu’à la robe pour homme) et Zara il y a quelques années, la jupe masculine tente de se refaire une place dans nos dressings en 2022. Dans le sillage de la mode no gender, cette pièce historiquement féminine a récemment été portée par Brad Pitt, Timothée Chalamet… sans oublier le nouveau roi d’Anglettere Charles III, bien sûr (mais là, c’est autre chose) !

Il semble donc temps de relancer le débat : les hommes sont-ils faits pour porter des jupes ? Ceux qui adoptent cette tendance sont-ils uniquement des mâles déviants et/ou travestis ou simplement des personnes n’ayant pas peur d’affirmer leurs goûts stylistiques ?

Homme en jupe vs femme en pantalon

Savez-vous que les femmes ont longtemps été hors-la-loi en portant un pantalon ? Effectivement, depuis 1892 et 1909, 2 circulaires de la loi française autorisent le port du pantalon à une femme aux seules conditions qu’elle soit sur un vélo ou qu’elle l’ait à la main… et la même chose avec un cheval (pratique dans le métro !).

Croyez-le ou non, cette loi était toujours d’actualité en France au début des années 2000. Ainsi, en 2003, un député demande à la ministre déléguée à la Parité et l’Egalité professionnelle en fonction de réviser ces 2 circulaires. La ministre lui répond : « Pour adapter le droit à l’évolution des mœurs, la désuétude est parfois plus efficace que l’intervention » (source : AFP 05/03/2004).

Finalement, cette loi française concernant « le travestissement des femmes » – oui, oui, c’est ainsi qu’il en était question – a été abrogée le 31 janvier 2013. Mais, du coup, si les femmes ont longtemps été hors-la-loi en pantalon, qu’en est-il un homme en jupe ? Serions-nous aussi sous le coup d’un « travestissement » ? Eh bien non, messieurs, sachez qu’aucune circulaire législative ne nous empêche de porter la jupe. Si, si… on a vérifié ! En revanche, les habitudes sont bien ancrées et voir un homme se balader en jupe dans la rue donne nécessairement lieu à des regards… curieux.

La mode masculine à travers l’histoire

Le pantalon ayant le monopole de notre garde-robe et les femmes n’ayant pas le droit d’en porter, la jupe est devenue au fil du temps, une sorte d’emblème féminin. Mais aujourd’hui, une femme est-elle moins femme en pantalon ? Partant de cela, on peut se poser la même question concernant les jupes pour homme.

Dans les années 2020, il y a encore des hommes qui portent des jupes, des tuniques ou même des robes, dans certains pays, l’Indonésie ou l’Ecosse par exemple (le fameux kilt). Il s’agit principalement, dans ces cas précis, d’un attachement à une tradition, une tradition que les hommes de ces pays respectent.

Qu’en serait-il si nous avions respecté, en France, les traditions vestimentaires du 17e ou 18e siècle ? Eh bien, nous nous promènerions allègrement dans les rues maquillés, en collants ou bas de soie, perruques et autres froufrous que portaient les hommes de cette époque. Ces hommes de l’époque en étaient-ils moins virils, moins hommes qu’aujourd’hui ? Leurs tenues vestimentaires les empêchaient-ils de mener les guerres effrénées du temps passé ? Est-ce que le pantalon aurait vu le jour, si les traditions de nos ancêtres avaient été respectées ? Des questions auxquelles nous laissons chacun d’entre vous répondre.

Jupe pour homme dans un défilé Jean-Paul Gaultier
Jupe pour homme dans un défilé Jean-Paul Gaultier

Ces marques qui militent pour la jupe masculine

Nous avons tous déjà vu des jupes pour hommes dans les défilés de Jean-Paul Gaultier et il n’est pas le seul. De nombreux autres couturiers ont créé leurs modèles de jupes masculines, à l’image de Francis Montesinos, Agnès B, ou, plus récemment, Yohji Yamamoto, Vivienne Westwood ou encore Rick Owens.

Tout ça, c’est très bien, mais alors, la jupe serait-elle réservé aux podiums ? Certaines marques – confidentielles, reconnaissons-le, ont tenté de vendre leurs jupes pour hommes sur Internet, comme Anders Landinger ou Sandra Kuratle de la marque Amok.

Jupe pour homme Amok en 2006
Jupe pour homme Amok en 2006
Jupe pour homme Anders Landinger en 2007
Jupe pour homme Anders Landinger en 2007

De son côté, la marque Hiatus se présente comme la référence de la jupe pour homme. Souhaitant proposer une rupture dans la mode masculine et s’inscrire en décalage des tendances habituelles, Hiatus revisite le kilt en proposant des modèles aussi osés qu’élégants. Alors, ça vous tente ?

Jupe pour homme Hiatus
Jupe pour homme Hiatus

Du côté des « grands noms » de la mode, impossible de ne pas citer l’exemple de Zara, qui a tenté à plusieurs reprises d’introduire la jupe masculine dans ses collections, en 2016 puis en 2021 notamment. Mais depuis ces passages éclairs, les hommes doivent « se contenter » de pantalons et bermudas traditionnels.

Les amateurs de shopping en ligne pourront plus facilement trouver leur bonheur, même si tous les sites ne sont pas recommandables. Ces derniers mois, un site comme Shein a par exemple multiplié les références de plus ou moins bon goût.

Jupe pour homme chez Zara… en 2016 !
Jupe pour homme chez Zara

La jupe pour homme de retour en 2022-2023 ?

Il reste encore un peu de chemin à parcourir pour voir la jupe coloniser les rayons de nos boutiques masculines préférées. Une fois encore, ce sont donc les créateurs de la Fashion Week qui initient la tendance… et pas qu’un peu ! Car la jupe pour homme (au même titre que le mini-short) est omniprésente lors des défilés printemps-été 2023, de façon plus ou moins « mettable » dans la rue. Vous pourrez trouver vos prochaines sources d’inspiration chez Vuitton, Dsquared², Egonlab, Dries Van Noten…

Défilé Louis Vuitton homme printemps-été 2023
Défilé Louis Vuitton homme printemps-été 2023

Mais des podiums des défilés de mode à la rue, il y a un gouffre. Et si l’on excepte le chanteur de Kyo dans certains clips ou David Beckham en sarong, rares sont les hommes qui osent porter la jupe en public.

On notera toutefois les récentes apparitions de Timothée Chalamet, Harry Styles et (surtout) Brad Pitt, à l’avant-première de Bullet Train, qui ont démontré que l’on pouvait se vêtir d’une jupe sans perdre son sex-appeal masculin.

Ce qu’il faut retenir, à l’instar du maquillage pour homme, c’est que les jupes pour hommes n’ont rien à voir avec celles pour femmes, car elles sont adaptées à notre morphologie et à nos goûts – oui, on évite la mini-jupe, SVP.

Quelques audacieux porteurs de jupe affirment que la plupart des personnes rencontrées lors de leurs sorties ont plutôt une réaction neutre et ne sont pas choqués. Et puis, en ces temps où les canicules sont de plus en plus nombreuses, les jupes ne seraient-elles pas un vêtement idéal même pour nous, les hommes ?

Rappelons enfin qu’une association dédiée milite en France pour le port de la jupe dans le gent masculine. Son nom ? HeJ pour Homme en Jupe. Son fondateur Jérôme Salomé, explique le but : « Pas de travestisme, pas de fétichisme, nous parlons de la jupe pour hommes au masculin et défendons la liberté de la porter dans notre vie de tous les jours comme nous portons de la même façon le pantalon ». Alors, qui veut essayer ?

A lire aussi :

Les collants pour homme, bonne ou mauvaise idée ?
Homme stylé en jupe