BA111OD Chapitre 4 : un tourbillon vertigineux

Il y a un peu plus d’un an, nous découvrions la marque horlogère BA111OD, une nouvelle maison venue qui promettait de casser les codes. Repensant complètement le processus de distribution de ses produits, son créateur Thomas Baillod a clairement « secoué le sapin »… et il n’a pas prévu de s’arrêter en chemin, comme le prouve son Chapitre 4 : un tourbillon « swiss made » vendu à moins de 4000 euros.

La révolution horlogère selon BA111OD

Rien qu’avec le nom de la marque, on comprend que BA111OD ne veut rien faire comme tout le monde. Si celui-ci renvoie bien évidemment au patronyme de son créateur, Thomas Baillod, il évoque aussi, de façon nettement plus profonde et subtile, l’ensemble du processus de distribution dans l’industrie horlogère (!).

Vous avez sans doute remarqué que les montres étaient souvent photographiées avec les aiguilles positionnées à 10h10. Les explications diffèrent, certaines étant plus crédibles et poétiques que d’autres. Pour Thomas Baillod, cette position peut être vue comme une représentation de la valeur totale d’une montre. Concrètement :

  • les 4 heures comprises entre 10h et 2h, soit 1/3 du cadran, représentent le coût de fabrication réel d’une montre, ainsi que la marge de l’entreprise (50% de ces « 4 heures » symboliques).
  • les 8 heures restantes, soit 2/3 du cadran, englobent toutes les sommes liées à la distribution en boutique et donc au client final.

En d’autres termes, une montre de luxe accessible, vendue à 1500 euros, ne représente « que » 500 euros de chiffres d’affaires pour une marque. Le reste part dans la poche des distributeurs et autres intermédiaires. Une situation intenable pour le fondateur de BA111OD, qui affirme qu’il est possible de totalement inverser ce rapport, en misant sur une distribution « phygitale ». Les aiguilles passeraient ainsi symboliquement à 11h10 (comme dans BA1110D), avec un ratio de 3 heures pour la marque et 9 heures pour le client, transformé en « Afluendor », c’est-à-dire à la fois ambassadeur, influenceur et vendeur.

Si le concept paraît complexe, il est en réalité très simple, comme le montre la vidéo ci-dessous. Et surtout, il a permis à la marque BA111OD (de la même façon que CODE41 par exemple) de complètement redistribuer les cartes de l’horlogerie suisse en l’espace d’un an (avec plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires !).

Gros plan sur le Chapitre 4 de BA111OD

Après trois premières montres très réussies, BA111OD entame donc le quatrième chapitre de son histoire avec un modèle toujours aussi beau et encore plus complexe.

Ce Chapitre 4.1 T.V.D (pour The Veblen Dilemma, soit l’effet Veblen ou effet de snobisme) a été officiellement dévoilé le 11 octobre, le 11/10, une date qui ne doit évidemment rien au hasard.

Dès le premier coup d’oeil, on sent la patte BA111OD avec ce cadran ajouré et très travaillé. Mais pour la première fois, ce modèle abrite une complication très appréciée par les amateurs de haute horlogerie : un tourbillon.

Le Chapitre 4.1 dessiné par Estelle Lagarde
Montre tourbillon BA111OD Chapitre 4.1 The Veblen Dilemma

Entièrement conçu en Suisse, à Neuchatel, le mouvement BA.01 a été développé par Olivier Mory. Oscillant à 21’600 Alt/H, ce mouvement à remontage manuel offre une réserve de marche conséquente de 105 heures. Il prend place dans un boîtier en titane grade 5 de 43mm de diamètre avec un traitement DLC anthracite gun metal. Pour ceux qui aiment regarder ces rouages s’animer, le dos de la montre est transparent… et numéroté, puisque seules 220 pièces seront produites dans le cadre de cette première série. Notons d’ailleurs que 30 exemplaires avaient été envisagés dans un premier temps, avant de revoir ce chiffre à la hausse au vu de la demande !

Si la montre est « Swiss made », le bracelet, lui, vient d’Italie. Il est en cuir de vachette Saffiano avec d’élégantes surpiqûres bleu nuit, et bénéficie de la technologie NFC avec « fonction concierge ».

Au vu de la qualité promise par BA111OD, avec ce tourbillon maison conçu en Suisse, les prix auraient pu s’envoler. Mais si l’effet de snobisme évoqué par l’économiste Thostein Veblen pouvait nous laisser croire que le prix élevé d’un produit le rendait encore plus attirant, le Chapitre 4.1 T.V.D de Thomas Baillod prouve l’inverse. Proposée à 3660€ (pour des livraisons attendues en avril 2022), cette montre est assurément l’une des plus désirables du moment…

Cadran de la montre BA111OD Chapitre 4.1
BA111OD Chapitre 4 - Dos du boitier

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !