Le calendrier des nouvelles citadines à paraître d’ici 2025 est arrivé

Messieurs, sortez vos agendas. Le calendrier des nouveautés en matière de citadines est arrivé et va vous mettre l’eau à la bouche. Pour le moment, rare sont celles à se passer des énergies fossiles et elles restent principalement disponibles en cinq portes. Entre Peugeot ou encore Alpine, petit tour d’horizon des échéances.

Renault poursuit vers le tout électrique

Le passage au tout électrique de la marque française est désormais acté. D’ailleurs, trois modèles électriques devront directement sortir des usines de Dieppe. Une seconde génération de la Kadjar verra également le jour. Avec un habitacle et des équipements numériques particulièrement soignés, ses moteurs seront, quant à eux, hybrides. L’occasion d’investir si vous recherchez une nouvelle voiture pour votre entreprise. Mais attention, pour cela n’oubliez pas de télécharger l’extrait KBIS d’une société, en l’occurrence la vôtre. Ce document est en effet obligatoire dans le cadre d’une immatriculation de véhicule. Et si cela intervient dans le cadre de l’agrandissement de votre société, pensez à consulter les 145 mesures de la loi Pacte, certaines se référant directement au KBIS.

Mais revenons à nos chevaux. L’autre grand rendez-vous de la marque au losange se déroulera en 2024. Les nostalgiques des années 70 verront ainsi renaître la R5. Véritable icône de son temps, elle reviendra relookée et totalement électrique. La petite citadine restera bien fidèle aux valeurs populaires de son ancêtre puisqu’elle demeurera sous les 20 000 euros en entrée de gamme.

Renault fait renaitre la R5

L’Alpine franchit la roue de l’électrique

Depuis sa résurrection en 2017, Alpine a notamment ressorti sa belle A110. Mais grande nouveauté, la marque a décidé de franchir le pas du tout électrique d’ici à 2024. Alors si vous aviez envie de vous faire plaisir pour vos 50 ans ou votre retraite, c’est peut-être le moment d’en profiter.

La Berlinette devrait ainsi être ressortie sous la forme d’une série limitée hautes performances. Sa puissance atteindrait alors les 360 chevaux et son poids serait limité à une tonne. Mais la marque n’a, pour le moment, pas officialisé tout cela même si on rêve que cela devienne réalité.

Volkswagen se démocratise

Le constructeur allemand souhaite proposer des modèles plus accessibles, notamment pour sa nouvelle gamme Volkswagen ID. Ainsi, un petit crossover citadin devrait, à terme, remplacer la e-up ! En proposant des tarifs compétitifs. Elle devrait profiter d’un moteur électrique de 172 kW offrant une autonomie de 400 kilomètres en cycle WLTP. Cet acronyme qui signifie Worldwide Light Vehicles Test Procedures se réfère à une série de tests ayant par exemple pour but d’évaluer la consommation énergétique ou encore autonomie de chaque voiture électrique mise sur le marché. Le petit crossover Wolkswagen aura pour cible principale les jeunes conducteurs. Le premier modèle de l’ID est prévu pour 2025 et sera proposé dans une fourchette de prix comprise entre 20 000 et 25 000 euros.

Du côté de chez Cupra, petite filiale issue de chez le constructeur allemand, une annonce d’importance a été faite. La première citadine 100 % électrique, la Cupra Born, a été annoncée. Trois niveaux de motorisation seront disponibles pour 500 kilomètres d’autonomie pour les modèles les mieux équipés.

Pourquoi franchir le pas du tout électrique

La transition écologique devenant de plus en plus urgente, il apparaît comme grand temps de franchir le pas de l’électrique en matière automobile. Et avec les nouveautés à paraître chez les différents constructeurs, on ne peut que vous y encourager messieurs. Vous permettrez, à votre échelle, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et à améliorer la qualité de l’air en milieu urbain. Par ailleurs, vous n’aurez plus le problème de vous demander si vous pourrez circuler avec votre vignette Crit’Air lorsque la circulation différenciée est mise en place en raison des épisodes de pollution toujours plus réguliers.