Le Beaujolais nouveau arrive

Vin convivial et fruité, il se déguste à partir du 20 novembre 2008

Dans le sillage des vendanges tardives, le Beaujolais nouveau arrive plus festif et fruité que jamais. A déguster entre hommes de goût, amateurs de bonne chère, de partage, et d'ivresse…

C'est le rituel qui suit chaque année la fin des vendanges. Le troisième jeudi de novembre, le Beaujolais nouveau débarque sur les tables, et ravit les papilles de millions d'amateurs de vin en France et à travers le monde. Ce vin de primeur, à peine fermenté, est produit dans une région au terroir unique au monde, au nord du département du Rhône.

Un vin frais et gouleyant
La plus populaire des 12 appellations du Beaujolais est produite sur un terroir atypique, le Gamay noir à jus blanc. Ce cépage rare bénéficie d’un climat et d’un sol particulier qui lui donnent une vraie personnalité. Le résultat : des arômes fruités, un parfum frais et gouleyant, portés par une vinification très rapide : la mise en bouteille intervient après quatre jours de cuvaison. Si la recette paraît simple, ce vin est le fruit d'un grand savoir-faire : les vignerons du Beaujolais récoltent le raisin à la main et maîtrisent les températures de fermentation à la perfection.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

L'incarnation de Bacchus
Il y a quelque chose d'excessif et de jubilatoire dans ce vin synonyme d'abandon. Une réincarnation moderne de Bacchus, le Dieu romain des plaisirs viticoles. Le Beaujolais nouveau est en effet le plus convivial des vins : il se déguste entre amis ou en famille, et pour profiter de chaque goutte, il est conseillé de se rendre dans un bar à vin le 20 novembre. 

Pour toutes les fantaisies culinaires
Si vous optez pour une célébration de ce vin en toute intimité, n'oubliez pas que le Beaujolais est un atout de séduction dans le répertoire de l'homme moderne. A vous de l'accommoder de mets qui mettent ses arômes en avant. Et pour cela, restez dans le registre champêtre et chaleureux : le Beaujolais accompagne à merveille pâté, saucisson, et autres amuse-gueule spontanés. Une décontraction bienvenue pour préparer une nuit d'ivresse sans limite…

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

Partager