RelaxNews
Il y a 6 ans

Pourrez-vous encore vous passer de soja ?

Le soja, un aliment de plus en plus à la mode

41 % des Français consomment déjà du soja

À l'instar des produits bio à leurs débuts, les aliments à base de soja vivent actuellement une pleine démocratisation, loin des clichés végétariens. 59% des Français ne sont pas encore consommateurs (41 % le sont donc déjà), mais les choses pourraient bientôt changer. Deux tiers d'entre eux sont attente d'informations à ce sujet, en ce qui concerne par exemple l'origine ou les modes de production.

Car le pois chinois, qui n'a rien à avoir avec les haricots mungo improprement appelés germes de soja, fait les frais de fausses idées. Plus de 30% de la population française croit, à tort, que la production du soja est essentiellement étrangère. Pourtant, l'association Sojaxa qui regroupe les principaux fabricants d'aliments au soja en France, assure que l'approvisionnement en graines est à 98% d'origine tricolore.

Pourquoi manger du soja ?

Le soja peut croire en son avenir, car il bénéficie d'une image positive auprès de tous. Ceux qui le consomment reconnaissent d'abord ses vertus pour varier l'alimentation (60%), sinon son apport en protéines (60%). 57% des répondants disent aussi réussir à équilibrer leur alimentation grâce au soja. Et puis, 46% le jugent comme un bon compromis entre santé et goût. Le légumineux présente en effet une carte d'identité nutritionnelle intéressante : il est composé de 38% de glucides, de 40% de protéines, de 18% de lipides et de 4% de minéraux.

Les hommes s'y mettent aussi

41% de Français sont aujourd'hui précurseurs de cette nouvelle mode alimentaire. Certes, il s'agit majoritairement des femmes de plus de 60 ans, mais de plus en plus d'hommes s'y mettent aussi ! Et l'engouement ne saurait être freiné puisque 34% des adeptes envisagent de faire progresser leurs achats au cours des deux prochaines années.

Dans le panier, les fans de soja optent d'abord pour le dessert (75% des consommateurs consommant au moins une fois tous les 3 mois), sinon pour des steaks et galettes (68%) ou des boissons (62%). À noter que le soja peut aussi prendre la forme de tofu, d'aides culinaires ou de plats cuisinés.

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1140 personnes interrogées en décembre 2014.