Realme 9 Pro+ : un flagship killer en puissance ?

Après une année 2021 fructueuse, Realme n’entend pas se reposer sur ses lauriers en 2022. La firme chinoise dévoile son nouveau Realme 9 Pro+, un smartphone doté d’un capteur Sony 50Mpx capable de rivaliser avec les meilleurs en photo. En tout cas, c’est ce que la marque annonce. Les promesses sont-elles tenues ? Réponse dans ce test…

Un smartphone visuellement mieux fini

On a souvent tendance à dire que tous les smartphones se ressemblent. A juste titre. Dans la galaxie Android, les clones sont légion, tant chez Xiaomi que OnePlus ou Samsung, sans oublier le duo Honor/Huawei… Et Realme ne fait évidemment pas exception à la règle, comme on l’avait évoqué lors de notre test du 8i, dont les similitudes avec son prédécesseur 7i ne manquent pas.

Au moment de déballer le nouveau Realme 9 Pro+, pourtant, un léger frémissement se fait sentir : le packaging paraît plus premium. La boîte, toujours jaune, se pare aussi de noir et affiche plus de caractère. De bon augure avant la découverte du smartphone ?

Cela ne saute pas aux yeux, dans un premier temps, tant les lignes et les dimensions ressemblent aux précédents modèles. Mais dès la prise en main, la sensation est différente. Logique, d’autant plus que la série Pro+ ne boxe évidemment pas dans la même catégorie que l’entrée de gamme 8i.

Ici, pas de dos en plastique, un poids revu à la baisse (182g) et une très bonne impression d’ensemble. Pour ce test, c’est un modèle Midnight Black (Noir Minuit) que nous avons entre les mains, un bleu foncé presque noir très élégant (mais sensible aux traces de doigts). Realme décline aussi son nouveau joujou dans des coloris Vert Aurore et Bleu Aube tout aussi séduisants sur le papier. Ce dernier, notamment, est doté d’un design photochromique ; entendez par là qu’il change de couleur à la lumière du soleil ou sous des rayons UV… à condition de ne pas être dissimulé sous une coque de protection.

Ce premier tour du propriétaire nous permet aussi de découvrir le nouveau module photo Sony IMX766 (on y reviendra), un port USB-C et une prise jack. Avant même l’allumage, ce Realme 9 Pro+ nous laisse donc de bons a priori.

Test du Realme 9 Pro+

Stockage, autonomie, photo : le nouveau Realme sait (presque) tout faire

Doté d’un écran AMOLED de 6,4 pouces recouvrant 90,8% de l’appareil, le Realme 9 Pro+ bénéficie d’un taux de rafraichissement adaptatif de 90 Hz (et non 120 comme le 8i).

Une vraie polyvalence

Animé par processeur MediaTek® Dimensity™ 920, il offre une navigation particulièrement fluide et agréable, étant par ailleurs le premier smartphone de la marque à adapter l’interface maison UI 3.0 basée sur Android 12. Si l’on ajoute à cela 6 ou 8 Go de RAM selon la version choisie, on a dans les mains un smartphone relativement performant pour du gaming (par exemple avec la version préinstallée de PUBG).

S’étant toujours distinguée par l’autonomie de ses téléphones, Realme récidive ici avec une « petite » batterie de 4500 mAh, mais une charge rapide SuperDart 60W, grâce à laquelle 15 minutes suffisent pour retrouver 50% d’énergie.

Enormes progrès en photo

Mais là où la marque affiche de gros objectifs avec ce nouveau 9 Pro+, c’est sur la partie photo. Pour la première fois sur ce segment, Realme a opté pour le module photo Sony IMX766 OIS, que l’on retrouve sur des appareils premium tels que l’Oppo Find X3 Pro et le OnePlus 9. Doté de la technologie ProLight Imaging, d’une double stabilisation OIS / EIS et d’une technologie réduction de bruit active 3.0, ce capteur offre des images de grande qualité, même en cas de faible luminosité.

Les photos de nuit ont longtemps été le tendon d’Achille de Realme, les progrès sont indéniables sur ce 9 Pro+ (à condition de ne pas abuser sur le zoom). Globalement, les couleurs sont éclatantes et l’effet de profondeur est bien retranscrit. Bref, sans être parfait, le module photo fait parfaitement le job, d’autant qu’il est tout aussi efficace en vidéo (4K@30fps et 1080p@60fps) et bluffant sur la partie audio.

En résumé, notre avis sur le Realme 9 Pro+

Realme avait déjà amorcé sa montée en gamme avec le duo GT 2 et GT 2 Pro, dévoilés il y a quelques semaines. Cela semble se confirmer avec la nouvelle génération chiffrée de la firme chinoise, puisque le 9 Pro+ testé ici est proposé entre 379,99 et 429,99€, plus ou moins dans les mêmes eaux qu’un Samsung Galaxy A52s, un OnePlus Nord 2 ou un Xiaomi Poco F3.

La marque affiche des ambitions encore plus élevées grâce à une partie photo nettement améliorée. De là à en faire un flagship killer capable de rivaliser avec des modèles plus prestigieux, il y a un pas. Mais reconnaissons que Realme met toutes les chances de son côté pour poursuivre son incroyable développement, avec une cinquième place sur le marché européen en 2021 et une croissance de 162% en un an !

Pour être complet, précisons enfin que ce 9 Pro+ sera disponible dans le réseau habituel Realme à partir du 23 février 2022. Il sera en outre accompagné d’un 9 Pro plus accessible (entre 319,99 et 349,99€) et même d’un Realme 9i en entrée de gamme, à partir de 219,99€.

Notre avis sur le Realme 9 Pro+

La fiche technique du Realme 9 Pro+

Version de l’OSAndroid 12
Interface constructeurRealme UI 3.0
Taille d’écran6,4 pouces
DéfinitionFHD+, 1080x2400p, ratio 20:9
SoCMediaTek Dimensity 920 5G
Mémoire vive (RAM)6 ou 8 Go selon modèle
Mémoire interne / stockage128 ou 256 Go
Appareil photo principalCapteur 1 : 50 Mpx
Capteur 2 : grand angle 8 Mpx
Capteur 3 : macro 2 Mpx
Appareil photo frontal16 Mpx
Enregistrement vidéo1080p/60fps, 4K/30fps
ConnectivitéWiFi 4, 5, 6 – 2.4/5GHz, NFC, Bluetooth 5.2, 5G
Batterie4500 mAh et charge Super Dart 60W
Dimensions160.2 x 73.3 x 7.99 mm
Poids182 grammes
CouleursNoir Minuit, Vert Aurore ou Bleu Aube

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.