Comprendre l’engouement masculin pour les formes généreuses : le mystère des grosses fesses

Il paraît que les hommes sont dingues des femmes aux grosses fesses. Loin d’être la conséquence d’un esprit perverti, cette attirance pourrait avoir une cause scientifique.

Ainsi, de nombreuses études scientifiques, notamment celle du professeur Gordon G. Gallup de l’université d’Albany, renvoient cette fascination masculine pour les arrière-trains féminins rebondis à des raisons inconscientes liées aux origines de l’espèce et au potentiel de perpétuation de cette dernière, forcément synonyme de fessiers généreux.

Etre un homme vierge ou puceau à plus de 20 ans n'est pas un défaut. Ni une fatalité. Mais comment aborder les relations amoureuses quand on n'a jamais fait l'amour à un âge plus ou moins avancé ? Co...Lire la suite

Une attirance indépendante de la volonté masculine

Selon le professeur Gallup, l’attirance de l’homme pour les fesses féminines généreuses, avérée par de nombreuses études menées par des chercheurs, n’aurait absolument pas de lien avec une obsession charnelle crue ou déplacée.

Cet attrait serait plutôt en lien avec des informations scientifiques enregistrées dans ses gènes, comme un atavisme remontant aux plus lointaines origines de l’espèce. L’inconscient collectif masculin associe immédiatement, et sans qu’aucun contrôle de la raison ou de la volonté ne puisse s’y opposer, la forme féminine de sablier, c’est-à-dire la taille fine et les hanches larges, avec un potentiel de procréation de nombreux enfants en pleine forme et en pleine santé.

C’est cette attirance antédiluvienne qui le pousse vers les femmes callipyges – oui, Kim Kardashian, tu es callipyge.

Sur le même sujet :

Seins ou fesses : que préfèrent les hommes ?

Quand la science plaide pour les grosses fesses

Les études du professeur Gallup, croisées avec d’autres, démontrent par ailleurs des connexions entre la graisse située dans les fessiers rebondis des dames à la silhouette en forme de sablier et l’intelligence des enfants auxquels elles ont donné naissance. Ces cellules graisseuses, ou graisse glutéo-fémorale, seraient indispensables au bon développement du fœtus.

Paula Manzanal
Les fesses de Paula Manzanal

Ceci viendrait justifier scientifiquement l’attirance inconsciente des hommes pour les femmes aux fessiers rebondis, synonymes ancrés de fertilité et d’assurance d’une descendance en bonne santé. Et puis, si l’on est objectif, reconnaissons que nombreuses sont les femmes qui reconnaissent craquer pour les hommes aux fesses bombées (une bonne raison supplémentaire de vouloir muscler cette partie du corps, messieurs).

Qui sont les femmes avec les plus belles fesses du monde ?

Sur Masculin.com, on a déjà partagé avec vous de nombreuses photos de jeunes femmes au postérieur rebondi. Bon nombre d’entre elles en ont même fait leur « marque de fabrique ». Outre Kim K., on peut citer Tahiticora (qui avait reçu le titre honorifique de « plus belles fesses du monde »), Jen Selter, Yanet Garcia ou encore Paula Manzanal.

Kim Kardashian

A côté de ces starlettes du web et des réseaux sociaux, d’autres icones de la gent féminine ont su jouer de leur atout fessier, à l’image de Jennifer Lopez, Zahia ou encore Nicki Minaj.

En 2021, c’est une mannequin du nom d’Anastasiya Kvitko, surnommée la « Kim Kardashian Russe », qui s’est auto-proclamé plus beau derrière de la planète. On vous laissera juger.

En conclusion, l’engouement masculin pour les formes généreuses et notamment pour les grosses fesses est un phénomène complexe, influencé par des facteurs culturels, biologiques et sociaux.

Les préférences esthétiques varient d’une personne à l’autre et sont le résultat d’une combinaison unique d’influences individuelles. Les sociétés évoluent, et avec elles, les normes de beauté et les perceptions du corps changent également.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Accepter et célébrer la variété des morphologies permet de se libérer des stéréotypes et de favoriser une estime de soi épanouissante pour chacun. Au final, la véritable beauté réside dans la confiance en soi, l’acceptation de soi et le respect mutuel.

2 commentaires

  1. Les femmes de tous âges sont conscientes de leurs charmes, et c’est pour les mettre plus en évidence qu’elles les bougent, dans un mouvement qui amplifie leur attrait.

  2. Euh non non je suis pas spécialement fan des grosses fesses. Évitez de parler en mon nom svp, ce que vous appelez des hommes ne correspond pas a mes critères. Merci de rester a votre place.

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *