Osez la petite fessée érotique !

Comment la fessée peut pimenter votre sexualité

La fessée fait de plus en plus d'adeptes chez les couples. Ce fantasme doit sans doute beaucoup à l'influence du livre et/ou du film Cinquante nuances de Grey. Mais comment initier votre partenaire à cette pratique sans que la situation dérape ?

Le plaisir de la fessée

La pratique de la fessée a le vent en poupe mais elle n'est pas nouvelle. Elle est considérée comme une pratique SM soft et 24% des femmes l'ont déjà expérimentée sur 1008 femmes questionnées par l'Ifop. Il y a une vingtaine d'années, elles étaient juste 8%.
Certaines femmes ressentent du plaisir à être dominée et même en ressentant une légère douleur. Il s'agit avant tout un jeu entre vous et votre partenaire qui nécessite bien sûr l'accord de la femme et de l'homme.

Comment intégrer la fessée dans la sexualité ?

La fessée pourrait vous donner à vous et votre partenaire une vraie sensation de plaisir mais gare au dérapage, elle pourrait aussi faire mal et déplaire. La fessée doit être un jeu de rôle, proposez-lui un rôle par exemple de méchante voleuse et vous en policier sexy qui lui donne une correction, vous pouvez aussi jouer un rôle de prof et d'élève. Il faut avant tout se débarrasser d'un sentiment de culpabilité quelconque du plaisir qu'elle éprouvera, il faut donc une belle complicité.

Dites-lui de se retourner et mettez-lui une fessée pas trop forte mais quand même assez vive. Il faut que les fessées soient régulières. Si elle aime, elle en redemandera. Quand elle n'en pourra plus – il ne faut pas non plus s'y attarder trop longuement –, lancez-vous dans la vraie partie de sexe pimenté.

L'explication scientifique de la fessée

La fessée stimule et provoque un afflux de sang sur les fesses qui sont situées entre l'anus et le vagin, chez la femme. C'est une zone érogène qui provoque du plaisir et de l'excitation. Alors, n'éprouvez aucune honte à aimer donner ou recevoir des petites claques sur les fesses !

Partager