Reservoir Hydrosphère : cette montre de plongée ne ressemble à aucune autre !

Qui a dit que toutes les montres de plongée se ressemblaient ? Si des modèles aussi emblématiques que la Fifty Fathoms ou la Submariner sont régulièrement citées comme sources d’inspiration (voire éhontément copiées), l’Hydrosphère fait presque figure d’ovni !

Comme toujours chez Reservoir, cette montre affiche un design « différent » qui la rend non seulement reconnaissable au premier coup d’oeil mais aussi… particulièrement attachante !

Montres les plus chères du monde

Sur Masculin, on aime vous parler régulièrement de belles montres, qu'il s'agisse de stylewatches pas chères ou de modèles plus luxueux (coucou la Cyborg EP01 d'Emera ou la Quatuor de Roger Dubuis !)...Lire la suite

Le design toujours étonnant des montres Reservoir

Depuis 2016, Reservoir apporte son grain de sel (et de folie !) sur le marché horloger avec un certain style. Et même un style certain. Son fondateur, François Moreau, est évidemment un féru d’horlogerie, mais depuis l’enfance, il se passionne aussi pour tous les instruments de mesure vintage.

Ainsi, Reservoir puise aussi bien son inspiration dans l’univers des courses automobiles que dans l’histoire de la conquête aérospatiale et cela se ressent à travers les différentes collections : de la Kanister 316 évoquant la Porsche 356 au chronographe Airfight renvoyant au chasseur P-51 Mustang. Outre ces références mécaniques, chaque modèle brille par son esthétique particulière (on va y revenir) et par sa qualité swiss made.

L’Hydrosphère Air Gauge ne fait pas exception à la règle. La marque française l’a dévoilée pour la première fois à Baselworld 2019, quelques mois avant d’être nommée au GPHG dans la catégorie de la plus belle montre de plongée. Aujourd’hui, elle revient dans une nouvelle version en acier dotée d’un cadran blanc et n’a rien perdu de son charme, bien au contraire.

Montre Reservoir Hydrosphère Air Gauge

Une plongeuse française mais swiss made

La « lecture radicale de l’heure » chère à Reservoir est toujours au menu, bien sûr. Cassant les codes habituels de la plongeuse, cette Hydrosphère ressemble comme deux gouttes d’eau aux premiers manomètres, ces instruments qui servent à mesurer la pression. Trois complications sont réunies sur ce garde-temps : la minute rétrograde à 240°, l’heure sautante et la réserve de marche.

Le boîtier en acier, d’un généreux diamètre de 45 mm, est surmonté d’une lunette tournante en céramique, sur laquelle une double échelle permet de mesurer le temps de plongée tout en prenant compte de la minute rétrograde (un peu compliqué à expliquer à l’écrit, nettement plus simple à comprendre en manipulant la montre !). Ce sont ensuite les multiples détails présents sur le cadran qui rendent cette Hydrosphère si séduisante.

On peut par exemple citer la zone rouge présente entre les graduations 00 et 10, qui rappelle celle des manomètres… de même que celle de la Supercharged Red Zone. A 6 heures, l’indicateur de réserve de marche bicolore (bleu et rouge) fait penser à une jauge à essence, tandis que la loupe présente sur l’heure sautante évoque immanquablement la Submariner… Et puis ce n’est qu’en regardant de plus près que l’on découvre l’indicateur des secondes situé au centre du cadran, à la base de l’aiguille des minutes.

Dotée d’une couronne et d’un fond vissés ainsi que d’une valve à hélium, cette Hydrosphère Air Gauge ne se contente pas de ressembler à une montre de plongée, c’en est une vraie. De fait, elle est étanche à 250 mètres et l’ensemble de son cadran bénéficie d’un traitement Super-Luminova, dont le rendu visuel est assez bluffant dans l’obscurité. Son mouvement mécanique à remontage automatique, un module breveté de 124 pièces conçu sur la base d’un calibre ETA2824, lui confère 37 heures de réserve de marche.

Les caractéristiques complètes de la montre

BoîtierAcier 316L avec finition satinée
45 mm de diamètre
Verre saphir avec traitement antireflet
Lunette unidirectionnelle en céramique
Fond vissé en acier
Etanche à 250 mètres, valve à hélium
CadranCadran blanc Super-Luminova
Index noir
Loupe sur le guichet des heures sautantes
Indicateur de réserve de marche
BraceletBracelet en caoutchouc bleu foncé
Bracelet acier inoxydable 316L avec boucle déployante à lames et système d’extension
MouvementMouvement mécanique à remontage automatique, module breveté de 124 pièces sur calibre ETA2824
Minute rétrograde, heure sautante, réserve de marche
Réserve de marche : 37 heures
Prix public conseillé4800 euros
Test montre Reservoir Hydrosphere Air Gauge

En résumé, notre avis sur la montre Reservoir Hydrosphère Air Gauge

Pour ceux qui veulent sortir du lot avec une montre, on vous recommande cette Hydrosphère Air Gauge les yeux fermés. On vous a déjà dit à plusieurs reprises sur Masculin.com tout le bien que l’on pensait de la marque Reservoir et cette plongeuse ne fait que confirmer nos impressions. Malgré son gabarit imposant, elle demeure confortable au poignet grâce à l’absence de cornes et au bracelet parfaitement intégré (même si cela rend le changement plus compliqué).

Bien sûr, ce design atypique ne fera pas nécessairement l’unanimité, mais c’est peut-être aussi ce qui fait la force de cette Hydrosphère justement. Reste que cette différence a un prix : 4800€, environ dans les mêmes eaux qu’une Tudor Black Bay ou Pelagos.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Avis montre Reservoir Hydrosphere Aur Gauge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *