Ces marques de montres ont toutes un point commun et il tient en 2 caractères : F1

© Rolex / James Moy

Les marques horlogères les plus prestigieuses de la planète sont incontournables dans la plupart des épreuves sportives chronométrées. Tour de France, course à la voile, ski alpin, athlétisme… La Formule 1 ne fait évidemment pas exception à la règle, et ce, depuis de longues décennies.

Si TAG Heuer fait figure de pionnière en la matière, la marque suisse se trouve aujourd’hui en belle compagnie sur les circuits du championnat du monde. Alors que la saison 2024 de F1 vient de débuter, voici un petit tour d’horizon des maisons horlogères qui se distinguent dans les paddocks et sur les monoplaces de F1 !

Rado True Square Thinline Les Couleurs™ Le Corbusier

Incontournables à la fin des années 2000 et devenues ringardes tout aussi rapidement au début des années 2010, les montres en céramique semblent avoir aujourd'hui une nouvelle cote d'amour (et pas se...Lire la suite

Rolex, le sponsor officiel du championnat de F1

Le tennis avec les tournois Roland Garros et Wimbledon, la voile avec le SailGP, les sports mécaniques avec le championnat du monde d’endurance, les 24h du Mans et de Daytona (logique !)… Rolex est un acteur majeur du sponsoring sportif et endosse chaque année depuis 2013 le costume de « Partenaire Mondial et Montre Officielle de Formula 1 ».

Tout autour du circuit, l’iconique couronne est omniprésente et au moment de chaque départ, les téléspectateurs peuvent voir l’aiguille tourner sur une horloge Rolex située au bord de la piste. Contrairement aux autres sponsors présentés dans cet article, la marque bénéficie donc d’une visibilité de tous les instants… quel que soit le nom du vainqueur !

Rolex sponsor F1 2024

TAG Heuer, marque historique de la Formule 1

Depuis près de 60 ans, le nom de TAG Heuer est indissociable du monde de la Formule 1. La marque a d’abord conquis les pilotes avec son chrono Autavia, notamment porté par Jo Siffert puis Mario Andretti. Ce sont ensuite des modèles aussi emblématiques que la Monaco et la Carrera qui ont contribué à la popularité de la marque fondée par Edouard Heuer dans les paddocks.

Dans les années 1980, TAG Heuer va encore plus loin en lançant pour la première fois une collection Formula 1, devenant quelques années plus tard sponsor officiel du GP de Monaco. En 2021, la marque est devenue sponsor officiel de l’écurie Red Bull Racing. C’est donc en toute logique que le logo apparaît fièrement sur le nez des monoplaces et que le champion du monde Max Verstappen arpente les paddocks avec une Carrera dorée au poignet !

TAG Heuer sponsor F1

Richard Mille roule pour Ferrari et McLaren

Quand on pense à Richard Mille dans le monde du sport, c’est souvent le poignet de Rafael Nadal qui nous vient à l’esprit. Pourtant, ces dernières années, c’est surtout dans le monde de la F1 que la marque a su se faire remarquer. Notamment grâce à sa montre RM UP-01 Ferrari, devenue la plus fine du monde.

La Scuderia n’est pas la seule écurie à bénéficier du soutien de Richard Mille, puisque le nom de la maison suisse est aussi associé à McLaren depuis 2016. La présence de la maison horlogère dans le monde de la Formule 1 ne doit évidemment rien au hasard, la marque ayant été l’une des premières à utiliser du graphène dans ses montres, un nanomatériau plus léger mais beaucoup plus résistant que l’acier et qui a révolutionné la conception des monoplaces.

Richard Mille sponsor F1

Tudor, la petite soeur de Rolex pour la petite soeur de Red Bull

Depuis quelques années, Tudor multiplie les incursions dans le monde sportif, la marque suisse disposant même désormais d’une équipe cycliste à son nom. Quelques semaines avant le début de la saison 2024, la petite soeur de Rolex a annoncé son retour dans le domaine du sport automobile en s’associant à la nouvelle équipe Visa Cash App RB Formula One Team… la petite soeur de l’écurie Red Bull !

Pour Tudor, il s’agit presque d’un retour aux sources, la marque s’étant déjà impliquée dans les sports mécaniques dans les années 1960. En s’associant à une écurie en pleine reconstruction, portées par deux pilotes très médiatiques (Daniel Ricciardo et Yuki Tsunoda), elle fait plus que jamais honneur à son slogan Born to Dare, « née pour oser ».

IWC, le sponsor malin de Mercedes

Sans faire de bruit, IWC s’est imposée comme une marque incontournable dans l’univers de la F1. Il faut dire que la marque a misé sur le bon cheval (même pas cabré) en devenant « partenaire d’ingénierie officiel » de l’écurie Mercedes-AMG Petronas dès 2013.

Ensemble, les deux entreprises ont trusté tous les titres de champions du monde de 2014 à 2020, grâce à Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Surtout, IWC a réussi à se faire remarquer grâce à un placement judicieux sur les gants des pilotes, donnant l’impression que ceux-ci portent une montre à bord de la monoplace (une stratégie marketing qui a donné des idées à d’autres quelques années plus tard).

IWC Sponsor F1

Girard Perregaux et Aston Martin, un duo teinté d’élégance

Aston Martin est revenue sur la grille de Formule 1 en 2021 et ce retour a coïncidé avec un partenariat horloger aussi discret qu’efficace avec Girard-Perregaux. A l’instar d’IWC, la marque suisse s’est notamment invitée sur les gants des deux pilotes, Lance Stroll et Fernando Alonso.

Cette collaboration fructueuse a aussi donné naissance à des montres de toute beauté, à l’instar de la Neo Bridges Aston Martin Edition. Ce garde-temps se distingue par son mouvement inversé visible sur le cadran, plaçant au premier plan des composants généralement situés au dos de la montre. Et bien sûr, il s’enrichit de quelques touches de vert, couleur emblématique d’Aston Martin. Pour les amateurs d’horlogerie et de F1, c’est sans doute l’une des plus belles montres de la saison… même si la Laureato en céramique verte n’est pas mal non plus !

Girard Perregaux sponsor F1

Dernier tour de piste pour Rebellion Timepieces et Stake F1 Team

On termine ce tour d’horizon des écuries de F1 sponsorisées par une marque horlogère avec Stake F1 Team, nouveau nom de l’équipe Alfa Romeo Racing, qui appartient à Sauber et qui devrait devenir Audi à l’horizon 2026… Pour ne rien simplifier à l’affaire, elle compte dans ses partenaires Rebellion, une marque suisse indépendante née en 2008 et qui a toujours entretenu des liens étroits avec le sport auto.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Mais justement, l’entreprise « a décidé de se concentrer exclusivement aux activités liées au domaine de l’automobile » et a annoncé la fin des activités horlogères de Rebellion Timepieces SA. Les monoplaces noires et vertes rejoignent donc les 3 écuries non associées à des marques de montres en 2024 : Alpine, dont le partenariat avec Bell & Ross (qui avait succédé à Tissot) a pris fin, il y a quelques mois, Williams (autrefois sponsorisée par Oris, puis Bremont) et Haas (qui pouvait compter en 2021 sur le soutien de la marque suisse Cyrus).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *