Les manufactures horlogères : Saint-Honoré

Une marque de luxe très parisienne

S’il a bien un bijou que les hommes portent volontiers, c’est bien la montre. Certains leur vouent même une admiration, allant jusqu’à en collectionner plusieurs. La manufacture horlogère Saint-Honoré, qui fête ses 125 ans cette année, fait partie des maisons de prestige qui en font rêver plus d’un. Découverte de cette marque séculaire.


Un mélange franco-suisse
Fondée en 1885 par Victorien Frésard, Saint-Honoré est une maison horlogère qui s’est fait une place dans le marché du luxe en très peu de temps. Proposant des montres à la ligne française et à la fabrication Suisse, ce n’est qu’en 1985 que la compagnie Frésard devient Saint-Honoré. Et, pour l’histoire, il faudra attendre 2004 pour que la marque ait pignon sur rue… rue Saint-Honoré.


Un nom qui en dit long
Son nom vous fait penser à la célèbre rue de la capitale française ? C’est bien de ce haut lieu de la mode et de la joaillerie que la marque tire son nom !
Ce dernier marque d’ailleurs le style Saint-Honoré, français et raffiné. Pour preuve, le nom de ses modèles empruntés aux lieux qui font le charme de la capitale : Orsay, Haussmann, Monceau…


Luxe, qualité et innovation
Voilà des mots qui résument l’esprit de la maison Saint-Honoré ! La manufacture horlogère de luxe propose des modèles contemporains pour les hommes d’aujourd’hui dans la plus pure tradition horlogère suisse. Malgré une existence plutôt ancienne, seule sa date de création prend la poussière, pas ses modèles : technologie de pointe (chronographe à disque), design moderne, de quoi combler les hommes en mal de perfection ! L’incontournable ligne « Tourbillon 1885 »
En 2005, la maison marque le monde de l’horlogerie avec l’édition d’une nouvelle collection de luxe Haute Couture : la Tourbillon 1885. Un modèle désormais phare qui consacrera la marque parmi l’élite horlogère.


Des montres plus sportives
Toujours en quête d’innovation, la marque renouvèle sans cesse ses modèles, notamment à l’occasion d’événements sportifs tels que les courses automobiles, avec l’Orsay Black Racing dont Paul Belmondo est l’égérie, ou les courses nautiques.
Carrément « mâle », la dernière Coloseo, la Black Racing, avec cadran carbone et bracelet en cuir marron avec surpiqûres blanches spéciales « sport »…


Une collection exclusive pour le 125e anniversaire
A l’occasion de son 125e anniversaire, Saint-Honoré s’est associé à Charlelie Couture pour créer la montre The Line.
Mais la manufacture a aussi revu et visité deux best-sellers. En éditions limitées, l’Orsay et la Monceau se parent d’un cadran chocolat et d’un bracelet en cuir marron façon « croco » (voir page précédente), un délice pour les yeux mais peut-être moins pour le porte-monnaie…

Liste des points de vente sur le site de Saint-Honoré

Partager