Vincent
Il y a 6 jours

Comment préparer un Ti punch (et le boire !)

Quand on pense au rhum, le Ti punch n’est jamais très loin dans l’imaginaire, souvent accompagné de son camarade le planteur, sur lequel nous reviendrons une prochaine fois. Comment préparer un Ti punch, avec quel rhum, quel sucre, c’est ce que nous allons vous expliquer, pour vous aider à toujours réussi vos Ti punchs !

C’est quoi un Ti punch ?

Le Ti punch – également appelé CRS (Citron, Rhum, Sucre) – est un cocktail à base de rhum, originaire des Antilles françaises. Il consiste en un assemblage de rhum blanc agricole, de sucre de canne ou de sirop de sucre de canne, et de citron vert.

C’est l’apéritif traditionnel en Guadeloupe et en Martinique, et chacun y va de sa recette ou de son rhum préféré !

Quel rhum blanc choisir ?

Une seule règle : un rhum blanc agricole, donc distillé à partir du jus de canne frais, par opposition au rhum de mélasse. Principalement originaire des Antilles françaises, même si de plus en plus de pays s’y mettent, le rhum agricole est l’ingrédient de base d’un bon Ti punch.

Pour les marques, tout dépend si vous êtes team Guadeloupe ou team Martinique, on vous laisse le choix, mais on peut vous conseiller l’excellent Neisson 55° blanc, ou encore le Bologne Black Cane 50°, des rhums blancs agricoles premium qui sauront donner du goût à votre Ti punch.

Evitez si possible les rhums blancs à 40°, plutôt destinés à la préparation des cocktails type planteur ou mojito. En panne d’idées ? Consultez notre sélection des meilleurs rhums du monde !

Sucre de canne ou sirop ?

Comme pour le rhum, à chacun sa préférence !

Le sucre de canne roux sera préférablement non-raffiné, il mettra du temps à se dissoudre dans le citron et le rhum et distillera son arome au fur et à mesure. Le sirop de sucre de canne sera pour sa part plus facile à mélanger, à doser avec modération donc.

On peut aussi ponctuellement remplacer le sucre par un peu de miel pour varier les goûts.

Quel citron choisir pour le Ti punch ?

Vert le citron, surtout ! Difficile de trouver le fameux citron vert des Antilles ou lime en supermarché en France, mais le citron du brésil qu’on trouve souvent en filet de 500 g peut le remplacer. Si vous pouvez trouver du citron vert bio, c’est encore mieux.

Privilégiez les citrons les plus petits, et avec une peau lisse, ils offrent souvent plus de jus que les autres.

Comment préparer le Ti punch ?

Dans un verre adapté – verre à Ti punch, ou à défaut, verre à whisky – versez une cuillère à café de sucre de canne, ou 0,5cl de sirop de sucre de canne.

Pressez ensuite un quart de citron vert et placez le ensuite dans le verre (ou jetez le et mettez 2 fines tranches de citron pour décorer), remuez jusqu’à dissolution partielle du sucre.

Finalement, versez 5cl de rhum agricole et remuez encore un peu, puis servez, c’est prêt !

Le Ti punch peut se siroter, en buvant tranquillement quelques gorgées. Les plus aventureux le boiront cul sec, mais à moins d’être un vrai habitué, on vous le déconseille formellement.

Une recette simple et très rapide à réaliser, dans laquelle vous pouvez varier les doses selon vos envies (plus de sucre pour plus de douceur par exemple). Les glaçons sont en règle générale bannis de la recette, mais après tout, c’est vous qui buvez !

Avec du rhum vieux aussi !

Pour plus de douceur, on peut préparer son Ti-punch avec du rhum vieux agricole à la place du rhum blanc, ça donnera un Ti-vieux ! Préférez les vieux de 3 ou 4 ans d’âges qui sont en général plus ronds, comme un Depaz Plantation ou un Clément VSOP. La teneur en alcool plus faible (autour des 40° pour ces rhums vieux) rendra l’expérience plus agréable pour les amateurs.

Découvrez toutes nos dégustations de spiritueux

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION.

Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !