Les 20 meilleurs biopics à voir (au moins) une fois dans sa vie

Biopic Elvis Presley
Austin Butler dans la peau d'Elvis Presley / © 2022 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.


Dans son dernier film, Elvis, Baz Luhrmann revient sur la carrière du King, Elvis Presley. L’occasion de revenir sur les biopics qui ont marqué l’histoire du cinéma, qu’ils aient été consacrés à des stars de la musique, du sport ou de grandes figures historiques. Voici donc 20 films biographiques à voir au moins une fois dans sa vie.

1. « Elvis » (2022) – Baz Luhrmann

Ce n’est pas forcément le meilleur, mais c’est le plus récent, sorti en salles chez nous le 22 mai 2022. Habitué aux films grandioses et spectaculaires et toujours soucieux de soigner la bande originale (de Moulin Rouge à Gatsby en passant par Romeo + Juliet), Baz Luhrmann met en scène ce biopic aussi extravagant que flamboyant.

Plus encore que le King, brillamment interprété par le jeune Austin Butler, c’est le personnage de Tom Parker, campé par Tom Hanks, qui donne toute son épaisseur au film. La relation centrale entre les deux hommes permet de découvrir un autre visage d’Elvis Presley. Captivant… comme devraient l’être tous les biopics.

2. « Moi, Tonya » (2017) – Craig Gillespie

C’est le plus noir des biopics noirs. Il raconte l’histoire incroyable mais vraie de Tonya Harding, une patineuse artistique américaine devenue LA personnalité à détester après avoir été impliquée dans l’agression de sa principale rivale Nancy Kerrigan.

Le film se concentre avec brio sur la relation complexe entre Tonya et sa mère LaVona, jouée par Allison Janney dans un rôle récompensé par un Oscar. On comprend d’ailleurs que la violence que Tonya a subie depuis son enfance a fait d’elle la femme qu’elle est. Margot Robbie est méconnaissable dans le rôle de la patineuse, qui restera dans l’histoire comme l’une des athlètes les plus controversées d’Amérique.

Meilleurs biopics Moi Tonya

3. « The Doors » (1991) – Oliver Stone

C’est l’histoire de Jim Morrison et des Doors, l’un des groupes de rock les plus influents des années 1960. Val Kilmer interprète le chanteur principal avec beaucoup de panache et parvient à incarner la légende à l’écran.

Les films d’Oliver Stone ne sont jamais faciles à digérer mais offrent toujours une grande matière à réflexion (JFK, un autre biopic dont on reparle un peu plus bas, Platoon…). The Doors ne fait pas exception à la règle et nous invite à entrer dans l’esprit de l’un des artistes les plus tourmentés de son temps.

4. « Aviator » (2004) – Martin Scorsese

On ne vous apprendra rien en vous disant que Leonardo DiCaprio est l’un des acteurs les plus fascinants de sa génération et qu’il sait s’entourer de grands réalisateurs. Après avoir travaillé avec James Cameron, Quentin Tarantino, Clint Eastwood ou Steven Spielberg, il a ainsi rencontré Martin Scorsese avec qui il a déjà tourné 5 films (Gangs of New York, Shutter Island, Les Infiltrés, Le Loup de Wall Street et donc Aviator).

Aviator est certainement l’un des meilleurs (si ce n’est le meilleur) fruits de cette collaboration, même si ce n’est pas le plus populaire. Il raconte l’histoire d’Howard Hughes, homme d’affaires américain et pionnier de l’aviation, qui était aussi l’un des hommes les plus riches du monde à son époque. Le biopic se concentre sur sa relation avec Katharine Hepburn (Cate Blanchett), l’une des plus grandes stars d’Hollywood à l’époque… et sur la folie dans laquelle a fini par sombrer le tourmenté Howard Hughes.

Meilleurs biopics Aviator

5. « JFK » (1991) – Oliver Stone

L’assassinat de JFK est l’un des plus grands mystères du 20e siècle. Ce biopic d’Oliver Stone, qui a soulevé de nombreuses controverses à l’époque, offre une solution possible (et très plausible) à cette énigme.

Ce film fleuve (3h26 !) suit Jim Garrison (Kevin Costner), procureur de la Nouvelle-Orléans, dans son enquête sur l’assassinat. Si la première partie se concentre sur les faits, la seconde moitié est beaucoup plus spéculative et nous invite à entrer dans le monde des conspirations (Lee Harvey Oswald ne serait qu’une marionnette aux mains du Pentagone, de la CIA et du FBI…).

JFK est un film complexe et dense, qui demande certes de la concentration… mais qui récompense les spectateurs avec l’un des dénouements les plus passionnants qui soient. Mais promis, on ne vous spoile pas !

6. « Walk the Line » (2005) – James Mangold

En 2005, James Mangold choisit de nous raconter l’histoire de Johnny Cash, l’un des chanteurs de country les plus populaires de l’histoire. Joaquin Phoenix et Reese Witherspoon offrent d’excellentes performances dans le rôle du chanteur et de sa femme June Carter.

Le film décrit très bien les problèmes de dépendance de l’artiste et sa lutte pour rester sobre, ce qui finit par détruire son mariage. Mais il présente également la rencontre entre June et Johnny, leur histoire d’amour et la complicité créative qui permettra au chanteur d’écrire certaines de ses plus belles chansons.

7. « The Social Network » (2010) – David Fincher

Vous n’êtes peut-être pas un fan de Facebook, mais vous devez admettre que l’histoire de sa création est fascinante. Réalisé par David Fincher et écrit par Aaron Sorkin, The Social Network nous narre cette histoire à travers le témoignage (fictif) d’Eduardo Saverin (Andrew Garfield), l’un des cofondateurs du site.

Le film dépeint également les débuts de Facebook et les différents conflits juridiques qui ont opposé Mark Zuckerberg (Jessie Eisenberg) aux frères Winklevoss, anciens camarades de classe du jeune entrepreneur, et à Saverin lui-même.

Meilleurs biopics the Social Network

8. « Ray » (2004) – Taylor Hackford

La vie de Ray Charles, l’un des chanteurs de rhythm and blues les plus populaires de l’histoire, n’est certainement pas la plus édifiante. Aveugle depuis l’âge de 7 ans, il est devenu très jeune accro à l’héroïne et a été souvent infidèle à ses nombreuses femmes.

Mais son incroyable talent (il était capable de jouer de plusieurs instruments) et son charisme légendaire ont fait de lui un personnage incontournable de la culture noire américaine. Jamie Foxx s’offre une performance incroyable dans le rôle-titre et a d’ailleurs remporté un Oscar (mérité) pour sa performance.

9. « La liste de Schindler » (1993) – Steven Spielberg

On aurait presque tendance à l’oublier, mais il est important de rappeler que La liste de Schindler est basée sur une histoire vraie.

Le film, réalisé par Steven Spielberg, raconte l’histoire d’Oskar Schindler (Liam Neeson), un entrepreneur allemand qui a sauvé la vie de plus de 1 200 Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. A voir absolument, La liste de Schindler est non seulement un excellent biopic, mais aussi et surtout l’un des films les plus beaux et les plus émouvants jamais réalisés.

10. « Raging Bull » (1980) – Martin Scorsese

Raging Bull est considéré par beaucoup comme l’un des meilleurs films de tous les temps, tous genres confondus. Et pour cause : c’est un long-métrage absolument incroyable.

Ce biopic raconte l’histoire de Jake LaMotta (Robert De Niro), un célèbre boxeur des années 1940 et 1950. Homme au tempérament explosif, Jake est un coureur de jupons et une brute qui ne recule devant rien pour atteindre ses objectifs. Mais son succès sur le ring ne suffira pas à le rendre heureux…

Film étonnant, tant sur le plan technique qu’artistique, Raging Bull est un incontournable pour tout cinéphile. Dernier détail, et pas des moindres : il a été réalisé par un certain Martin Scorsese…

11. « Harvey Milk » (2008) – Gus Van Sant

Le biopic de Gus Van Sant raconte l’histoire d’Harvey Milk (Sean Penn), première personnalité ouvertement gay à être élue à un poste public aux États-Unis.

Combattant infatigable des droits des minorités sexuelles, Harvey Milk a été assassiné en 1978, un an seulement après avoir été élu à la mairie de San Francisco. A la fois poignant et inspirant, ce vrai beau film nous montre l’importance de se battre pour ses convictions.

Magistral, Sean Penn a récolté le deuxième oscar de sa carrière pour cette performance.

Meilleurs biopics Harvey Milk

12. « Amadeus » (1984) – Milos Forman

Amadeus est l’un de ces rares films qui réussissent à être à la fois un grand biopic et une grande œuvre d’art.

Basé sur la vie de Wolfgang Amadeus Mozart, ce long-métrage du réalisateur tchèque Miloš Forman raconte la rivalité du compositeur avec Antonio Salieri (l’excellent F. Murray Abraham), un autre musicien à la cour de l’empereur autrichien Joseph II.

Film brillant à tous points de vue, Amadeus a récolté pas moins de 8 Oscars (dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur acteur).

13. « Ghandi » (1982) – Richard Attenborough

Gandhi est sans aucun doute l’un des personnages les plus importants de l’histoire mondiale. Ce biopic, réalisé par Richard Attenborough (le John Hammond de Jurassic Park), raconte l’histoire de sa vie, de son enfance en Inde à son assassinat en 1948.

Film inspirant, Gandhi nous montre l’importance de la résistance non violente dans la lutte contre le terrorisme et l’oppression. Il donne également lieu à l’une des meilleures performances de la carrière de Ben Kingsley, auréolé d’un Oscar amplement mérité pour son rôle.

14. « Le Pianiste » (2002) – Roman Polanski

Le Pianiste est l’un des films les plus puissants et les plus émouvants de ce début de 21e siècle. Basé sur l’autobiographie du musicien polonais Władysław Szpilman, il raconte l’histoire de sa survie pendant l’occupation nazie de Varsovie.

Excellent film à tous égards, Le Pianiste a remporté la Palme d’or au Festival de Cannes 2002 et a valu à Roman Polanski son premier (et, à ce jour, unique) Oscar du meilleur réalisateur.

15. « Bohemian Rhapsody » (2018) – Dexter Fletcher et Bryan Singer

L’histoire de Freddie Mercury et de Queen est probablement l’une des plus importantes de l’histoire de la musique « récente ». Rami Malek, qui incarne le chanteur, livre une performance exceptionnelle et parvient à nous faire oublier toutes les controverses qui ont entouré la production du film (licenciement de Bryan Singer, reprise par Dexter Fletcher, interprétation plus ou moins fantaisiste de la réalité…).

Outre le grand Freddie, les personnages « secondaires » (le sont-ils vraiment ?) comme John Deacon (Joseph Mazzello) ou Brian May (Gwilym Lee) sont parfaitement incarnés et nous donnent envie de sauter sur nos sièges, notamment lors du légendaire Live Aid.

Meilleurs biopics Bohemian Rhapsody

16. « De l’ombre à la lumière » – « Cinderella Man » (2005) – Ron Howard

Cinderella Man est l’histoire du boxeur Jim Braddock (joué par Russell Crowe), devenu champion du monde en 1935.

Grand film, à la fois inspirant et émouvant, Cinderella Man est l’un des meilleurs biopics de ces 20 dernières années, même s’il ne bénéficie sans doute pas de la popularité qu’il mérite. Si vous aimez les films de boxe (et même si ce n’est pas le cas), celui-ci est pour vous.

17. « Un homme d’exception » (2001) – Ron Howard

Décidément, le duo Ron Howard / Russel Crowe est une équipe qui marche ! Un homme d’exception (A Beautiful Mind en VO), basé sur la vie du mathématicien John Nash, est l’un des plus beaux films de ces 20 dernières années.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il a décroché quatre Oscars (dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur), ainsi qu’un Golden Globe pour la performance de Russell Crowe. Jennifer Connelly, qui campe la femme du scientifique tourmenté, a également remporté la statuette de la meilleure actrice dans un second rôle.

18. « Tina » / « What’s Love Got to Do with It » (1993) – Brian Gibson

La vie de Tina Turner est presque aussi incroyable qu’une œuvre de fiction. Née dans une famille pauvre du sud des États-Unis, elle a épousé le violent Ike Turner à l’âge de 18 ans et est devenue l’une des plus grandes stars du monde, malgré (ou peut-être à cause) de sa relation tumultueuse avec son mari.

What’s Love Got to Do with It est un grand film, tant pour la performance d’Angela Bassett (elle a remporté un Golden Globe pour son rôle de Tina Turner) que pour sa capacité à nous montrer le côté sombre du rêve américain.

19. « Ali » (2001) – Michael Mann

La vie de Muhammad Ali est l’une des plus fascinantes de l’histoire du sport… mais pas que. Ce film, qui couvre une période assez courte (1964- 1974), est un excellent aperçu de la carrière du boxeur, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du ring.

Will Smith, qui joue le rôle d’Ali, nous offre une excellente performance et parvient à nous fait oublier son image « hollywoodienne » (et c’est bien ainsi qu’on aime le voir donner des baffes…). La réalisation de Michael Mann est également au service de ce biopic, passionnant à tous points de vue.

Meilleur biopic Ali

20. « Ip Man » (2008) – Wilson Yip

Changement de registre pour le dernier biopic de cette liste. Ip Man est un film biographique sur les arts martiaux réalisé en 2008 à Hong Kong et basé comme son nom l’indique sur la vie d’Ip Man, un grand maître de l’art martial.

Ce film, aussi bien réalisé qu’interprété, est un incontournable pour tous les fans de cinéma d’arts martiaux, ainsi que pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur la vie de ce grand maître, qui a tout appris à un certain Bruce Lee.

Voilà, cette liste des 20 meilleurs biopics n’est évidemment pas exhaustive. D’autres oeuvres telles que La Môme, La Chute ou Lawrence d’Arabie auraient tout aussi bien pu y figurer. Et vous, vous êtes d’accord ? Quels autres films ajouteriez-vous à cette liste ?

Et si les films biographiques ne sont pas votre tasse de thé, n’hésitez pas à consulter nos listes des meilleurs films de zombies, d’horreur et de science-fiction !

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.