En Place : Jean-Pascal Zadi en président de la comédie sur Netflix

A côté de Vikings: Valhalla, Ginny & Georgia ou That 90’s Show, une autre série pourrait bien faire parler d’elle sur Netflix en ce mois de janvier 2023. En Place, créée et portée (entre autres) par Jean-Pascal Zadi débarque le 20 janvier avec un casting prestigieux et une bonne humeur contagieuse.

Sans révolutionner le genre, cette mini-série en 6 épisodes ne manque assurément pas d’atouts. Présentation.

De quoi parle la nouvelle série Netflix de Jean-Pascal Zadi ?

Jean-Pascal Zadi est en train de devenir incontournable dans le cinéma français. Et par extension dans le petit monde des séries TV. Après son César du meilleur espoir en 2021 (pour son film Tout simplement noir) et ses apparitions dans Coupez! de Michel Hazanavicius et Fumer fait tousser de Quentin Dupieux, l’artiste touche-à-tout signe sa première série pour Netflix, intitulée En Place.

A lire aussi :
Les 30 séries qu’il faut avoir vu sur Netflix

Jean Pascal Zadi est Stéphane Blé

Il y incarne Stéphane Blé, un éducateur idéaliste qui travaille en banlieue mais dont la vie bascule : du jour au lendemain, il se retrouve en effet propulsé dans la course à l’élection présidentielle par accident ! Tout ça grâce à une punchline bien sentie : « Ca sert à quoi de se retrousser les manches s’il faut baisser son froc ? » D’abord crédité de 4% d’intentions de vote dans les sondages, il gagne en popularité et finit par devenir un vainqueur crédible : et s’il devenait le premier Président de la République noir en France ?

Dans un style qui n’est pas sans rappeler Tout simplement noir, Jean-Pascal Zadi s’est entouré d’un casting prestigieux où figurent notamment Marina Foïs (sa rivale à l’élection), Eric Judor, Panayotis Pascot, Benoît Poelvoorde ou encore Pierre-Emmanuel Barré ! On se croirait presque revenu à la grande époque de Canal Plus…

Un ton léger pour faire passer des messages forts

Pour écrire le scénario de En Place, Jean-Pascal Zadi s’est adjoint les services de François Uzan (déjà auteur de Lupin et Family Business sur Netflix). Ensemble, les deux hommes ont décidé de s’intéresser à un sujet de fond (le manque de diversité et les inégalités sociales) en adoptant un ton léger. Parfois très léger, même.

Certaines vannes sur la police ou les handicapés, par exemple, n’apportent pas grand-chose au récit, et on pourra aussi regretter certaines répliques qui font la part belle à l’humour scatologique. D’autant que la série n’a pas besoin de ça pour nous faire rire ! Outre JP Zadi dans la peau du candidat, Eric Judor est très bon dans la peau de l’ex directeur de campagne du PS aux dents longues : « Je veux qu’on soit les nouveaux Barack et Michelle ! » Et que dire de Marina Foïs alias Corinne Douanier ou de l’impertinent Pierre-Emmanuel Barré en tant que membre de l’extrême droite (évidemment !) ?

En Place est aussi l’occasion de pointer du doigt certaines dérives des sphères médiatico-politique, notamment grâce à la présence de guests tels qu’Anne-Sophie Lapix et Alain Marschall dans leur propre rôle. 

Au final, il y a donc du (très) bon et du moins bon dans cette nouvelle série Netflix. En étant condensée sur 6 épisodes de 30 minutes, l’intrigue a le bon goût de ne pas trop s’étirer en longueur. En place est drôle, tantôt impertinente, tantôt absurde, même si elle sent parfois le réchauffé. Il n’en reste pas moins que cette mini-série permet de confirmer tout le bien que l’on pensait de Jean-Pascal Zadi !

En Place sur Netflix - critique

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi d'horlogerie, de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *