Maux de tête après l’amour : ce que tout homme devrait savoir

Saviez-vous que ce type de mal de tête est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes ?

Et si votre sexualité était à l’origine de vos maux de tête ?

L’information divulguée par le Journal britannique des Médecins pratiquants risque de donner lieu à bien des débats sous la couette ! Oui, oui, des débats, pas des ébats.

Dans la culture populaire, les aphrodisiaques ont toujours eu une place importante. En effet, ces substances ou aliments sont censés stimuler nos instincts amoureux et érotiques. Que vous y croyiez o...Lire la suite

Le sexe source de bien-être… mais pas que

Le sexe est depuis longtemps connu pour ses propriétés bienfaisantes : augmentation de l’espérance de vie et du moral, cohésion et complicité au sein du couple, consommation de calories, ou encore prévention des problèmes cardiaques, la liste est longue.

Et pourtant, la sexualité a aussi des effets secondairesnéfastes, dont un qui toucherait trois à quatre fois plus les hommes : la migraine, un mal de crâne très intense qui part de la base du crâne et peut se ressentir jusqu’à derrière les yeux.

La migraine est souvent déclenchée par certaines activités sexuelles, comme l’orgasme ou l’éjaculation. Ce phénomène est appelé céphalée coïtale et peut être ressenti des deux côtés de la tête, généralement sous la forme d’un mal de tête intense et soudain. Il dure généralement entre 10 minutes et deux heures, mais peut parfois même durer jusqu’à 24 heures.

Heureusement, ces maux de tête peuvent être facilement évités en prenant quelques mesures simples. Tout d’abord, il est important de s’échauffer correctement avant d’avoir des rapports sexuels :

  • étirer les muscles du cou et du dos peut aider à réduire le risque de spasmes,
  • pratiquer des activités physiques qui ne demandent pas d’efforts extrêmes peut aider à prévenir les maux de tête coïtaux.
  • Enfin, si un homme ressent régulièrement un mal de tête coïtal, il devrait envisager d’en parler à son médecin et d’explorer les possibilités de traitement.

Un risque pour l’harmonie sexuelle du couple ?

Exit donc l’excuse du mal de tête utilisée par au moins 1% des membres de couples cherchant à éviter une relation sexuelle, car c’est pendant celle-ci que les maux de crâne pourraient apparaître !

Ce symptôme, aussi nommé « mal de tête de sexe bénin » ne surgit donc pas soudainement afin de cacher une libido laissant à désirer, mais apparaîtrait durant l’acte, généralement lors de l’orgasme ou juste après. Une réalité qui pourrait donc s’avérer fâcheuse pour certains couples, dont l’harmonie sexuelle pourrait être menacée.

Dans certains cas, le partenaire qui souffre de maux de tête peut connaître une baisse de libido ainsi qu’unefrustration sexuelle. Cela peut entraîner des tensions ou des disputes au sein du couple et rendre difficile la création d’un lien intime. La meilleure façon de combattre ce problème est que les deux partenairessoient ouverts et honnêtes l’un envers l’autre en ce qui concerne leurs sentimentset leurs besoins.

Il est également important d’être patientet compréhensif avec le partenaire qui souffre de maux de tête, car il ne sera peut-être pas en mesure de fournir l’intimité physique dont il jouissait auparavant.

Bien que les céphalées sexuelles bénignes ne soient généralement pas graves, elles doivent tout de même être examinées par un professionnel de la santé si l’individu connaît des épisodes récurrents de ce type. S’ils ne sont pas traités, les maux de tête causés par les rapports sexuels peuvent devenir plus intenses et plus fréquents avec le temps.

Pas de panique cependant, puisque les migraines peuvent toujours être traitées par un médecin… De quoi offrir aux amants de nouvelles longues nuits pleines de passion.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Et vous, avez-vous déjà eu mal à la tête après avoir fait l’amour ?