Tout savoir sur BRM : avis et plus belles montres

La marque BRM est un peu un ovni dans le paysage horloger actuel. Mais elle est aussi l’une des plus belle réussites françaises, avec des montres remarquables à tous les sens du terme.

Affichant un look résolument sportif, souvent très colorés, ces garde-temps de luxe bénéficient d’une notoriété grandissante. Vous voulez en savoir plus ? On vous donne notre avis sur les montres BRM dans cet article.

L’histoire de la marque BRM

Logo BRM Chronographes

Fondée en 2003, en plein coeur du Vexin, la manufacture BRM porte le nom de son créateur Bernard Richards. Né à Paris en 1958, l’entrepreneur est passionné d’horlogerie depuis sa plus tendre enfance, étant d’ailleurs diplômé de l’école d’horlogerie de la capitale dans les années 1970.

Au milieu des années 1980, Bernard Richards fonde sa première société, alors spécialisée dans l’usinage de composants pour l’industrie de luxe, mais il faut attendre le début du 21e siècle pour voir naître officiellement Bernard Richards Manufacture (BRM). C’est une rencontre avec Jean-Paul Crabbe, l’un des meilleurs horlogers français, qui permet à la marque de prendre son envol dès 2004.

Outre les belles montres, Bernard Richards est féru de sport automobile. C’est pourquoi il cherche à insuffler un « esprit racing » dans chacune de ses montres. C’est le cas dès la première GP44 puis avec les bien nommés chronographes V6 et V12, arrivés au catalogue en 2004 et qui font toujours partie des best-sellers BRM aujourd’hui.

Année après année, Crabbe et Richards ne cessent d’innover pour proposer des modèles « uniques » au look affirmé. Le Birotor, lancé en 2006, devient ainsi « la première montre du marché dotée de sept verres et offrant une vue sur les 6 faces ». Chaque nouveauté ou presque est ensuite l’occasion d’une première : la R50, présentée comme « première montre avec mouvement flottant monté sur trois triangles en carbone », la V6 SA, « première montre au monde dont le mouvement suspendu par trois amortisseurs semi-couchés »…

Moins de 20 ans après sa création, BRM revendique plus de 30 000 montres vendues à travers le monde. Un joli succès pour une marque indépendante dont la première montre a vu le jour au fond d’une grange du Vexin…

BRM Birotor
Montre BRM Birotor

Notre avis sur BRM

Les passionnés d’horlogerie ont longtemps reproché à BRM de créer des montres au look trop prononcé (et digne d’un Meccano) et de se contenter d’emboîter des mouvements ETA… Mais aujourd’hui, force est de reconnaître que la manufacture française mérite bien plus que ce simple résumé.

Bernard Richards développe ses propres mouvements (avec un premier tourbillon made in France dès 2008 !) et la fiabilité de ces modèles ne souffre aucune discussion. Quant au style, il s’agit évidemment d’une question très subjective, mais les collections BRM peuvent se targuer d’avoir une vraie personnalité (qui n’est pas sans faire penser à Richard Mille).

Positionnée comme une marque d’horlogerie de luxe, la manufacture Bernard Richards propose des modèles accessibles à partir de 3000 euros (environ)… et jusqu’à 40 000 euros pour son Birotor !

Pour aller plus loin :

Notre avis sur les principales marques horlogères

Les montres iconiques de BRM

Chrono V12-44 Vintage : 6230€
Montre BRM Chrono V12-44 Vintage

Inspirées par le sport automobile, les montres les plus emblématiques de BRM sont les V6 et V12, et notamment le chronographe V12-44. Doté d’un look ultra-sportif, il est présenté comme « une Formule 1 de l’horlogerie », avec ses aiguilles allégées, ses numéros de course sur le cadran et ses poussoirs surdimensionnés. Aujourd’hui, ce chrono se décline sur toutes les gammes de la palette, du plus sobre au plus coloré (la nouvelle version Art Car sortie en 2022). Notre chouchou ? Le modèle vintage, avec son mélange de beige et de bleu.

BRM GF6-44 : 3750€
Montre BRM golf GF6-44

Outre les circuits, BRM puise aussi son inspiration sur les greens, avec sa GF6 pensée pour les amateurs de golf. Ce modèle se distingue par son mouvement suspendu par six amortisseurs et sa masse anti-emballement, deux innovations qui permettent au joueur de taper dans la balle sans endommager le mouvement.

BRM Full Floating FF29-40

Enfin, en 2022, la famille BRM s’est agrandie avec l’arrivée de la collection Full Floating. Démontrant tout le savoir-faire horloger de la marque, elle se démarque par ses mouvements « suspendus », la FF39-40 étant qualifiée de « première montre automatique dont la protection aux chocs est régulée sur le plan vertical et horizontal ».

Au-delà de la complexité technique, on aime le style de cette montre avant-gardiste, avec son boîtier en forme de trapèze isocèle aux angles arrondis. De quoi en faire un futur collector en puissance !

Où acheter des montres BRM ?

La marque Bernard Richards Manufacture ne possède pas de boutique en nom propre, mais peut compter sur un réseau de revendeurs relativement étendu en France.

Les collections sont aussi accessibles sur le site de la marque, ainsi que sur plusieurs e-shops spécialisés (Lepage, Maier, Chrono24…).

Les dernières actus de la marque

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.