B.R.M Chronographes Full Floating : cette montre française est unique en son genre

Son design est sophistiqué. Son nom complexe. Pourtant, la FF39-40-TG de B.R.M Chronographes sait attirer le regard et susciter la curiosité. Alors qu’elle a eu droit à une édition spéciale en bronze pour les 20 ans de la marque, nous avons voulu (re)découvrir de plus près cette étonnante Full Floating. Inspirée par l’automobile, et plus particulièrement « l’hypertechnique mécanique », cette montre ne ressemble à aucune autre.

B.R.M Chronographes célèbre 20 ans d’audace horlogère

Certains esprits chagrins constatent que les marques horlogères font parfois (souvent ?) preuve d’un gros manque d’imagination. Qu’elles se contentent de s’inspirer des modèles les plus en vogue pour en proposer leur propre interprétation. De fait, la Rolex Submariner ou la Patek Philippe Nautilus ont été maintes fois « imitées » en raison de leur style élégant et intemporel.

Mais au milieu de tous ces clones, certains osent encore se démarquer. Avec une lecture atypique de l’heure (coucou Beaubleu et les autres), avec un design au caractère affirmé (BA111OD, Bell & Ross et consorts)… Depuis sa création, B.R.M Chronographes appartient incontestablement à cette dernière catégorie.

Bernard Richards lui a donné naissance en 2003 et la marque célèbre donc ses 20 ans. Vingt années qui auront permis à la manufacture horlogère basée dans le Vexin d’être labelisée Entreprise du Patrimoine Vivant et d’écouler quelque 40 000 exemplaires de ses montres pas comme les autres.

Test montre B.R.M FF39-40

Passionné de sports mécaniques depuis sa plus tendre enfance, Bernard Richards a travaillé pendant plusieurs années au sein de grandes maisons de luxe. L’histoire raconte que c’est lors d’une nuit d’insomnie qu’il esquisse ce qui deviendra sa première montre, la GP40. Le projet aurait pu rester à l’état d’ébauche sur une feuille de papier, mais l’homme choisit finalement de créer son entreprise, à laquelle il donne ses initiales (B.R.M pour Bernard Richards Manufacture).

Choisissant de mêler ses deux passions, automobile et horlogerie, il imagine des garde-temps au design fort, mais avec un vrai « esprit racing ». Au-delà du style, la technique n’est pas négligée et c’est ainsi que B.R.M Chronographes parvient à créer « la première montre trois aiguilles montée sur amortisseurs, la seule montre automatique avec laquelle on peut jouer au golf ou encore la première montre automatique avec mouvement flottant ». La FF39-40 incarne parfaitement ce savoir-faire et s’annonce aujourd’hui comme l’un des modèles les plus emblématiques de la marque. Une raison suffisante pour nous inciter à la (re)découvrir de plus près.

Montre BRM Full Floating FF39-40

La FF39-40, un mouvement flottant vraiment pas comme les autres

Si l’on entend souvent parler d’échappement en horlogerie, il est beaucoup plus rare d’évoquer les amortisseurs, silent-blocs et courroies. C’est pourtant bien ce qui caractérise cette montre FF39-40. FF pour Full Floating, terme qui désigne le mouvement flottant, qui semble léviter dans le boîtier.

Le boîtier, justement, adopte lui aussi un design particulier : ni rond ni carré, ni tonneau ni coussin, il prend une forme trapézoïdale avec des angles arrondis, de 40×39 mm. Sur cette version FF39-40-TG, il est en titane brossé, surmonté par une lunette en inox poli traitée PVD noir. Mais bien sûr, c’est le cadran qui attire le regard. Comment ne pas plonger les yeux dans les multiples rouages de ce mécanisme pas comme les autres ?

Cadran montre B.R.M FF39-40

Cinq silent-blocs de 1,2 mm d’épaisseur assurent le maintien vertical du mouvement, stabilisé sur le plan horizontal par deux courroies. Le fond en verre saphir permet à chacun d’admirer la complexité de ce mouvement, qui ne bénéficie que d’une « petite » réserve de marche de 38 heures.

En résumé, notre avis sur la montre B.R.M Chronographes FF39-40

Une chose est sure : cette montre ne plaira pas à tout le monde. Mais cette caractéristique, propre à tous les modèles B.R.M Chronographes ou presque, est précisément l’une des marques de fabriques de la manufacture française. Et on pourrait même aller jusqu’à dire que c’est l’un de ses gros atouts.

Bien qu’un peu épais, on aime le design atypique du boîtier, dont la sobriété contraste avec la complexité de l’architecture et du mécanisme. Le bracelet en alcantara noir, avec des surpiqures bleues, complète joliment la panoplie de cette FF39-40, la couleur s’harmonisant avec les chiffres directement décorés sur le cadran, les aiguilles et les courroies.

Montre B.R.M FF39-40 bleue

Mais au-delà du style ouvertement inspiré de l’univers des sports mécaniques, cette montre est un vrai bijou d’ingénierie et de technique horlogère. Et c’est bien cela qui la rend si particulière, si différente de ce que l’on peut voir dans le reste de la production horlogère. Loin d’être anecdotique, cet élément permet de justifier son prix de 12 530€. Cette B.R.M Chronographes FF39-40 est une montre de connaisseur, taillée pour les hommes qui aiment toutes les belles mécaniques, horlogères ou automobiles.

Avis montre B.R.M FF39-40

© Julien Thoraval – Photos non libre de droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi d'horlogerie, de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !