MeisterSinger Perigraph : elle fait tourner les têtes (et la date)

Spécialiste de la montre mono-aiguille, MeisterSinger revisite sa collection Perigraph de façon aussi subtile qu’élégante. Le disque rotatif ajouré, tout en contraste, donne une dimension supplémentaire à un garde-temps qui ne manque décidément pas de caractère !

Découverte de la montre MeisterSinger Perigraph

La montre mono-aiguille, signature de MeisterSinger

En 20 ans, MeisterSinger a réussi à trouver sa place sur un marché de l’horlogerie en pleine (r)évolution. Pourtant, le pari était loin d’être gagné !

Dans un paysage dominé par les marques horlogères suisses (et françaises un peu, soyons chauvins), c’est en Allemagne, à Munster, que Manfred Brassler a choisi de se lancer. Avec une volonté précise : proposer une vision de l’heure simplifiée avec des montres dotées d’une seule aiguille.

Si l’on peut qualifier le procédé de « rareté » ou au moins d’originalité sur le marché, cette lecture de l’heure via un seul segment horaire est tout sauf une nouveauté ! Après tout, les premiers cadrans solaires de l’Antiquité fonctionnaient bien ainsi. La deuxième aiguille, elle, n’a fait son apparition qu’à l’aube du 18e siècle !

Le nom de la marque, lui aussi, renvoie à une époque relativement lointaine. Le mot allemand Meistersinger peut être traduit par « maître chanteur ». C’était une façon pour Manfred Brassler d’évoquer les illustres poètes lyriques allemands de la fin du Moyen-Age… mais aussi un opéra de Wagner, Die Meistersinger von Nürnberg. Même le logo, un « point d’orgue« , évoque cet univers musical.

Aujourd’hui, si les collections de MeisterSinger restent centrées autour des montres mono-aiguilles, elles se déclinent de multiples façons avec plus de 70 modèles disponibles ! Des garde-temps dont on vous parle régulièrement sur Masculin, à l’image de l’élégante Circularis ou de l’étonnante Astroscope. Mais ma favorite à ce jour reste la Lunascope, une montre à phase de lune particulièrement réaliste.

Coffret de la montre Meistersinger Perigraph

Gros plan sur la nouvelle Perigraph

Aujourd’hui, c’est un modèle nettement moins compliqué que je vais vous présenter ici : la Perigraph. Cette montre non plus n’est pas une nouveauté, puisque l’on avait déjà pu découvrir son cadran bleu électrique en 2015.

Un nouveau cadran contrasté pour la date

Comme le veut la tradition, c’est dans une boîte en forme de livre que prend place la montre de MeisterSinger. A défaut d’une longue histoire, la Perigraph vous permettra de lire l’heure très facilement, avec son unique aiguille.

Cette nouvelle venue dans la collection reste évidemment fidèle à l’ADN de la marque allemande. On retrouve donc un boîtier en acier brossé de 43 mm de diamètre, avec un cadran découpé en 144 segments de 5 minutes. Les chiffres arabes parcourent le pourtour de ce cadran bleu profond soleillé, avec une typologie blanche qui assure une lisibilité optimale, ainsi que des marqueurs rouges. Cette couleur s’intègre aussi délicatement à la pointe de l’aiguille.

Mais la vraie nouveauté de cette Perigraph, c’est l’anneau circulaire de la date, proposé pour la première fois dans une teinte contrastante (noir mat ou gris sable pour la version testée). Celui-ci donne davantage de profondeur et de relief à la montre, pour un style globalement plus dynamique.

MeisterSinger Perigraph - Cadran contrasté
MeisterSinger Perigraph - Boîtier transparent de la montre

Au dos, on retrouve un fond transparent, qui permet d’admirer le mouvement Sellita SW 200-1 à remontage automatique, doté d’une réserve de marche de 38 heures. Enfin, cette MeisterSinger est dotée d’un bracelet en cuir marron, clair ou foncé selon la version choisie. Classique, mais efficace, même si on aurait aimé davantage de variété ou de fantaisie (voire la possibilité d’en changer facilement, avec un deuxième bracelet dans le coffret)…

En résumé, cette nouvelle Perigraph devrait encore séduire les hommes qui aiment le style atypique des montres MeisterSinger, avec cette impression de voir le temps s’écouler plus lentement, plus paisiblement. Le prix, lui, reste inchangé par rapport aux autres variantes, à 1850 euros.

Montre MeisterSinger Perigraph AM10Z17S

Les caractéristiques complètes de la montre

BoîtierAcier inoxydable 316L brossé
Verre saphir bombé
Fond acier transparent vissé 6 vis
43 mm de diamètre
Etanche à 50 mètres
CadranBleu profond soleillé
Disque de quantième ajouré teinté noir ou gris sable mat
Lecture de la date par index
BraceletCuir marron clair ou marron foncé
MouvementAutomatique Sellita SW 200-1
Réserve de marche : 38 heures
RéférencesAM10Z17B : quantième ajouré teinté noir
AM10Z17S : quantième ajouré teinté gris
sable (le modèle testé ici)
Prix public conseillé1850 euros

✅ Une montre mono-aiguille
qui permet un autre rapport
au temps qui passe
❌ Un seul bracelet
✅ Le style élégant MeisterSinger…❌ …mais peut-être trop sobre
✅ La boîte en forme de livre
✅ Du luxe accessible

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !