Ludovic Bonnet
Il y a 6 jours

Nouveau Nissan Qashqai : un SUV qui sort (enfin) du lot ?

La troisième génération du Nissan Qashqai fait son apparition et ne devrait pas passer inaperçue. SUV de référence depuis de longues années, ce nouveau modèle se réinvente, avec un design plus anguleux et une motorisation hybride. De quoi faire de ce Qashqai 2021 un best-seller en puissance ?

Présentation du nouveau Nissan Qashqai 3

Le retour du roi ?

Si le marché des SUV est aujourd’hui aussi prisé, il le doit en grande partie au succès du Nissan Qashqai. Pourtant, au moment de son lancement, peu auraient misé dessus (un peu comme sur la réussite des monospaces à l’arrivée du premier Renault Espace).

En 2007, le Nissan Qashqai déboulait donc avec un design atypique et une offre inédite ou presque. Petit frère du vrai grand 4×4 Nissan X-Trail, il venait remplacer l’Almera : jouer dans la cour des citadines et des petites routières en se prenant pour un tout-terrain ? Le pari était osé, le Qashqai l’a relevé avec brio.

En 4 ans, Nissan écoule un million d’exemplaires de son nouveau bébé, dont 100 000 rien qu’en France. Il faudra attendre 2014 pour voir arriver la nouvelle génération, sur un marché de plus en plus prisé par la concurrence : moins innovant que son prédécesseur, le Qashqai restait tout de même assez séduisant, mais peut-être pas assez pour sortir du lot.

3 millions d’exemplaires plus tard (dont 300 000 en France), le SUV japonais doit faire face à des rivaux de plus en plus pressants, au premier rang desquels on trouve le Peugeot 3008, mais aussi le VW Tiguan, le Renault Kadjar, le Dacia Duster ou encore le Hyundai Tucson. Mais pas de quoi faire peur à Nissan, qui dévoile la troisième génération de son Qashqai avec de vraies ambitions… et de vraies nouveautés !

Le Nissan Qashqai 2021 en détail

On reproche trop souvent aux “nouvelles générations” de copier les anciennes (à l’exception du récent Tucson). Saluons Nissan pour avoir réussi à nous proposer quelque chose de vraiment nouveau avec ce Qashqai. Car inutile d’avoir l’oeil très affûté pour remarquer les différences stylistiques entre les deux modèles.

Le V de la victoire

Le profil reste athlétique, mais conserve des dimensions assez proches de celles de son aîné : 4,43m de long (+35mm) pour 1m84 de large (+32mm) et 1m62 de haut (+25mm). Simplement quelques centimètres en plus, mais qui permettent au Qashqai d’affirmer son caractère.

Le nouveau pavillon flottant est agréable à l’oeil, les jantes e 20 pouces donnent de l’assise au véhicule, mais ce qui saute aux yeux, c’est la carrosserie bicolore désormais au menu… comme tous les concurrents ou presque !

Toutefois, quand on le regarde, c’est surtout la face avant qui marque la rupture avec le Qashqai 2 : Nissan a doté sa nouvelle star d’une calandre en V (comme sur le Juke) et les phares full-LED très minces (une tendance là aussi de plus en plus répandue) en crochet confèrent un look plus agressif au Qashqai. Ceux qui lui reprochaient d’avoir un “look à papa” risquent d’en prendre pour leur grade !

Nouveau Nissan Qashqai 2021

Vent de fraîcheur à l’intérieur

A l’intérieur aussi, les évolutions sont notables. Et heureusement, car, de ce point de vue, le SUV japonais avait clairement pris “un coup de vieux”. Nissan opte pour des lignes plus horizontales, avec un nouvel écran de 9 pouces au sommet de la console centrale. L’ensemble est harmonieux, quoiqu’un peu tristoune.

Heureusement, la technologie s’invite largement à bord et le conducteur appréciera la nouvelle instrumentation numérique sur une dalle de 12,3 pouces, l’affichage tête haute ainsi que l’espace généreux pour recharger son smartphone sans fil. La compatibilité Apple CarPlay et Android Auto est évidemment de la partie, tout comme la connectivité Wi-Fi à bord (jusqu’à 7 appareils).

Pour le reste, les passagers auront droit à une belle habitabilité, notamment à l’arrière, tandis que le coffre, en plus d’être bien conçu, gagne 70 litres pour atteindre un volume de chargement de 504 litres.

Planche de bord du Nissan Qashqai 3
Habitacle du Nissan Qashqai 3
Intérieur du Nissan Qashqai 3

De l’hybride, mais plus de diesel !

On achève le tour du propriétaire de ce nouveau Nissan Qashqai en nous intéressant à ce qu’il cache sous le capot ! Et là, “surprise” : pas de diesel au programme !

Le constructeur avait annoncé que son SUV serait enfin électrifié et cela se confirme, puisque deux moteurs essence avec micro-hybridation 12V seront proposés au lancement : deux blocs DiG-T 1.3 litre de 140 et 158 chevaux (ce dernier étant associé à une transmission intégrale et une boîte Xtronic). Grâce à l’allègement du véhicule et cette hybridation, la consommation est annoncée autour de 6,5l/100km, avec des émissions en CO2 de l’ordre de 148-149g/km.

Mais la version que l’on découvrira avec le plus d’intérêt sera celle propulsée par la motorisation e-Power (attendue à partir de 2022). Cette nouvelle technologie hybride verra le moteur électrique exclusivement dédié à l’accélération et à la rotation des roues quand le bloc thermique de 158 ch servira uniquement à recharger le moteur électrique de 190 ch. Le principal avantage de cette technologie réside dans le fait qu’elle ne nécessite aucune recharge électrique.

La commercialisation du Qashqai 3 est annoncée pour le printemps 2021 , avec des livraisons attendues à l’été. Les prix officiels n’ont pas encore été communiqués mais devraient avoisiner les 30 000 euros (et à partir de 339€/mois sous condition de reprise).

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !