Mondial de l’Auto 2022 : les voitures à ne pas rater au Salon de Paris

Rarement le Mondial de l’Automobile n’aura suscité aussi peu d’enthousiasme. Pourtant, à l’annonce de cette édition 2022, certains spécialistes n’ont pas hésité à qualifier ce salon parisien de « rasso de tuning » plutôt que d’événement incontournable pour les passionnés de belles voitures.

Si la liste des absents est très longue, il y a tout de même de jolies nouveautés à découvrir cette année dans les allées du Parc Paris Expo Porte de Versailles. Pour vous, nous avons pu visiter le salon en avant-première et voici donc les modèles à ne pas rater à l’occasion de ce Mondial de l’Automobile 2022.

Nouvelle révolution française chez Peugeot et Renault ?

Il y a 30 ans, Renault créait l’événement en dévoilant son inimitable Twingo, nous invitant à inventer la vie qui va avec. En ce mois d’octobre 2022, la firme au losange revient faire le show dans les allées de la porte de Versailles avec sa Renault 5 Turbo 3E.

Déjà aperçue au récent Concours d’élégance de Chantilly, cette show car dédiée au drift (alimentée par un moteur de 380 chevaux et offrant une accélération de 0 à 100km/h en 3,5 secondes) continue à faire monter la pression autour de la future R5 électrique, attendue sur nos routes en 2024.

Et puisque les modèles iconiques de la marque ont la cote, Renault surfe sur cette tendance en rétro en présentant au Mondial un autre concept spectaculaire, la 4Ever Trophy, conçue comme l’héritière de la mythique 4L. Un crossover haut perché, une bouille irrésistible : ne reste plus qu’à espérer une commercialisation prochaine !

Non loin de là, l’Alpine 110 R se laisse aussi admirer par le public après avoir été dévoilée en marge du grand prix de F1 du Japon. Cette nouvelle dévoreuse de bitume conserve son moteur 4 cylindres 1.8 turbo de 300 chevaux, mais perd 34 kilos sur la balance, par rapport à l’A110 S. De quoi rendre ses performances encore plus ébouriffantes, avec un 0 à 100km/h expédié en 3,9 secondes, soit une demi-seconde de moins que sa devancière. Le 1000m départ arrêté, lui, est annoncé en 21,9 s, soit 3 secondes de moins qu’une certaine Porsche Cayman…

Et puis, toujours sur le stand Alpine, le concept futuriste Alpenglow ne risque pas de passer inaperçu, avec ses lignes uniques et sa motorisation à hydrogène.

Mondial Automobile 2022 Alpenglow

Si l’on excepte la 9X8 pensée pour gagner les 24h du Mans (qui fêtent leurs 100 ans en 2023), le stand Peugeot s’avère un tantinet moins spectaculaire que celui de Renault, mais devrait attirer son lot de visiteurs.

Pour cela, le constructeur sochalien mise sur deux premières mondiales « accessibles » : la nouvelle e-208 améliorée, dont le moteur électrique hérité de la 308 devrait (enfin !) lui permettre d’approcher les 400 km d’autonomie avec une consommation de l’ordre de 12 kWh/100km, et surtout la toute nouvelle Peugeot 408.

Présentée à la presse, il y a quelques mois, cette berline aux faux-airs de crossover (dans le même esprit que la Citroën C5 X). A mi-chemin entre 308 et 508, sera-t-elle un nouveau best-seller ? Dans sa bulle transparente, elle peut en tout cas être admirée sous toutes les coutures.

Mondial Automobile 2022 Peugeot 408
Mondial Automobile 2022 New 408

On termine ce tour d’horizon des constructeurs français avec deux marques qui ne demandent qu’à se faire connaître du grand public. Tout d’abord, Hopium, qui présente la Machina Vision, une berline élégante et futuriste dotée d’un moteur électrique alimenté par une pile à hydrogène. Sur le papier, les promesses sont belles, avec ses 500 chevaux, sa vitesse de pointe de 230km/h et (surtout ?) son autonomie proche des 1000 km !

Mondial Automobile 2022 Hopium Machina Vision

Enfin, dans un registre similaire, Faouzi Annajah, fondateur de la marque NamX, a apporté à Paris son prototype HUV, un modèle alimenté par des capsules d’hydrogène et pensé comme « le vrai futur de la mobilité ». Aussi futuriste soit-il, ce bolide est d’ores et déjà accessible à la commande, avec 2022 exemplaires numérotés, qui devraient être livrés à l’horizon… 2026 !

Mondial Automobile 2022 HUV NamX

VinFast, BYD… Les constructeurs asiatiques, vraies « stars » du Mondial 2022

Après MG, Aiways ou encore Lynk&Co, l’offre de voitures chinoises va encore s’étoffer en Europe et en France dans la mois à venir. Et puisque les constructeur allemands et japonais boudent le salon parisien, leurs nouveaux rivaux orientaux vont trouver une vitrine de premier choix.

Parmi ces nouveaux noms, il faudra peut-être commencer à s’habituer à celui de BYD. La marque chinoise entend bien faire de l’ombre à Tesla (rien que ça !) avec ses futurs modèles, dont le Song DM-i, un crossover premium déjà vendu en Chine et qui s’apprête à débarquer en France avec plus de 1000 km d’autonomie et, paraît-il, un prix défiant toute concurrence pour une voiture de ce standing.

BYD ne s’arrête pas là puisque son stand accueille aussi l’Atto3 (un SUV compact), le Tang (un grand SUV 7 places) et la Han (une berline routière). Ces trois modèles devraient compléter l’offre du constructeur chinois dès son arrivée en Europe.

Mondial Automobile 2022 BYD

Après s’être fait remarquer au salon de Munich en 2021, Greatwall remet le couvert à Paris avec ses deux marques, Ora et Wey. Sur un stand équivalent en taille à celui de Renault, le groupe présente les Wey Coffee 01 et 02, deux SUV hybrides rechargeables déjà aperçus en Allemagne l’an dernier, ainsi que la petite berline Ora Cat (elle aussi exposée en Bavière) et un aperçu de la Next Ora Cat.

Pas de vraies nouveautés, certes, mais le Mondial est surtout l’occasion pour la marque de tâter un peu plus le terrain en Europe et pour nous d’en apprendre plus sur les détails de son lancement à venir : dès cette fin d’année en Grande-Bretagne et en Suède, début 2023 en Israël et… bientôt en France ?

On reste en Asie, mais du côté du Vietnam, avec le très ambitieux conglomérat VinFast qui se lance sur le Vieux continent avec son SUV polyvalent 100% électrique, le VF7. Bardé de technologie, performant et doté de lignes acérées, ce modèle attendu sur nos routes en 2024 pourrait être l’une des surprises de ce Mondial 2022. Il est bien entouré sur le stand VinFast, accompagné par le nouveau VF6, le VF8 dessiné par Pininfarina et le SUV 7 places VF9.

Fisker, Pagani et les autres modèles à voir au Salon de Paris

On le voit, malgré l’absence de BMW, Ford, Volkswagen, Toyota, Hyundai, Kia et bien d’autres, le Mondial de l’Automobile accueillera quand même du beau monde.

A défaut d’un stand dédié, ce sont les amis YouTubers de Vilebrequin qui permettent aux visiteurs d’admirer quelques-uns des plus beaux roadsters du salon. Citons notamment la Porsche Carrera GT, un bijou limité à 1270 exemplaire et propulsé par un incroyable moteur V10 de 5,7l et 612 chevaux ! Le bolide allemand est accompagné par la Pagani Huayra BC Roadster, une bombe produite à 40 exemplaires équipée du fameux moteur V12 Mercedes-AMG de 802 chevaux (et 1050 Nm de couple !).

Mais la pépite exposée par Sylvain et Pierre, à voir et à entendre tout au long de ce Mondial 2022, c’est bien le 1000tipla, la version survitaminée du Fiat Multipla (1000 chevaux sous le capot), dont la communauté a pu suivre le développement sur les réseaux depuis de longs mois.

Mondial Automobile 2022 1000tipla Vilebrequin

Même constat pour les fans du cheval cabré : c’est uniquement grâce à l’exposition organisée par le Mondial et le magazine Sport Auto (au profit de l’association Perce-Neige) qu’il est possible de baver devant une Ferrari, plus précisément la 296 GTB, une supercar hybride de 830 chevaux qui se distingue par son moteur V6 en position centrale arrière. Une première depuis la fin de carrière de la Dino 246 GT en 1973 !

La marque américaine Fisker entend aussi profiter du salon parisien pour séduire le grand public avec son SUV électrique Ocean. 558 chevaux sous le capot (ou le plancher), un 0 à 100km/h en 3,9 secondes et plus de 600 kilomètres d’autonomie : voici un modèle qui pourrait bien se distinguer sur nos routes à l’avenir.

Le Mondial 2022 en pratique

Du mardi 18 au dimanche 23 octobre 2022 au Parc Paris Expo Porte de Versailles (Pavillons 3, 4 et 6)
Journées ouvertes au Grand Public de 9h30 à 22h30 tous les jours, sauf le dimanche 23 octobre de 9h30 à 19h
Billetterie sur le site officiel de l’événement

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi d'horlogerie, de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *